La synastrie

Publié le 16 Mai 2019

Il y a des rencontres qui marquent toute une vie.

Caumouth Burning

Bonjour à tous,

Mon intérêt pour le système des harmoniques et l'astrologie en général m'a fait m'interroger sur ce qu'est l'étude de la synastrie. Tout en restant dans le domaine de l'astrologie classique (avec les planètes), elle a en plus cet intérêt pour les champs d'énergie de l'individu et donc à l'énergétique, qui lui-même fait parti du domaine de la spiritualité.

C'est quoi la synastrie ?

La synastrie est la relation entre deux thèmes de naissance astrologique et ses implications pour ses relations, les partenariats et les amitiés. Cette étude permet d'évaluer le degré de compatibilité entre deux personnes et ce qui sera nécessaire afin d'obtenir une relation harmonieuse. 

Etude intéressante car elle va au delà des deux personnages et de leur ego même si on doit en tenir compte dans l'incarnation et la matérialité. C'est plutôt l'union de deux masses d'énergie qui tentent de fusionner vers un même but car "syn" veut dire réunir et "astron" signifie étoile. Le but est de comprendre comment interagissent les champs d'énergies des deux personnes concernées via leur cartes de naissance en analysant les interactions entre les différentes planètes. Cela permet ainsi de mieux saisir les ressemblances et les dissemblances, le potentiel d'évolution et les perspectives amoureuses.

Le paradoxe du deux : la dualité

Le 2 en numérologie est un nombre paradoxal. Il représente la dualité mais aussi l'union, le conflit et l'association, l'incompatibilité et la complémentarité, la division et l'équilibre. C'est le symbole taoiste du yin-et-du-yang qui traduit le mieux la dualité du 2. Ceci dit même si le blanc et le noir s'oppose, le blanc contient du noir et le noir contient du blanc. C'est pourquoi, l’homme a sa part de féminité et la femme sa part masculine (le-couple).

La synastrie utilise des méthodes différentes de l'astrologie classique qui avait définie que le soleil et mars étaient "masculin" et que la lune et vénus étaient "féminine" : vue un peu simpliste.

Mais alors, lorsque l'on recherche l'amour, cherche-t-on quelqu'un qui nous ressemble ou quelqu'un de complémentaire ?

Tandis que la ressemblance aura l'avantage d'une grande complicité avec un échange facile, l'inconvénient étant d'avoir les mêmes qualités et les mêmes défauts : il y a un risque de tourner en rond. Dans le cas de la complémentarité, la relation est basée sur la dissemblance et sur le fait qu'on a du mal à comprendre l'autre, ce qui peut susciter l'envie d'aller le découvrir. L'inconvénient majeur sera d'effectuer un travail important sur soi-même afin d'éviter les situations d'incompréhensions et de mésententes.

Il arrive souvent que les contraires s'attirent : la raison essentielle à cela est de trouver un équilibre, un juste milieu dans cette relation à deux mais également à soi. Si l'on prend deux individus, le premier étant démonstratif et ouvert, l'autre réservé et secret, il y aura peut être des conflits à cause d'un désaccord profond dans leur coté égotique mais ils réussiront cependant à vivre ensemble et à trouver l'équilibre nécessaire et tant recherché si chacun se donne la peine d'être dans l'accueil de soi et donc de l'autre. 

En résumé : 

La synastrie s'opère surtout dans l'astrologie moderne - qui reste une évolution de l'astrologie classique - et connaît un intérêt croissant depuis quelques années. L'astrologie classique puis moderne n'a cessée d'évoluer au fil du temps et dans l'ère du poisson. Depuis 2012 nous sommes rentrés dans l'ère du verseau et qui dit "nouvelle ère" dit nouveau système. Une nouvelle astrologie est née qui regroupe plusieurs disciplines : la-numerologie, l'astrologie (sans les planètes) et la cartomancie. C'est le-systeme-des-harmoniques.

 

PS : Commencez le travail sur soi, pensez à pratiquer la-methode-mir.

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

 

Rédigé par Myriam

Publié dans #partage

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :