Le corps subtil

Publié le 13 Juin 2019

Bonjour à tous,

Nous devons entrer dans le corps pour pouvoir le dépasser et découvrir que nous ne sommes pas lui.

Quand on assimile le "Je" au corps physique qui est destiné à vieillir, à se flétrir et à mourir, la souffrance fait tôt ou tard surface. Ne pas s'identifier au corps, ne veut pas dire qu'il faille négliger, mépriser, ou ne plus prendre soin de son corps. S'il est fort, beau ou vigoureux, vous pouvez prendre plaisir à ses attributs et les apprécier... pendant qu'ils durent. Vous pouvez également améliorer sa condition en vous alimentant (la-nourriture-vibratoire) bien et en faisant de l’exercice. Si vous n'assimilez pas le corps à ce que vous êtes, votre sentiment de valeur personnelle ou d'identité, ne sera pas amoindri quand la beauté se fanera, que la vigueur diminuera ou que le corps sera frappé d'incapacité.

L'ego apparaît quand le sens de l'Etre, du "Je suis", c'est-à-dire la conscience sans forme, est confondue avec la forme. Telle est la signification de l'identification. L'oubli de l'Etre, illusion première, illusion de la division absolue fait de la réalité un cauchemar. 

Bien que l'identification au corps, soit une des formes principales de l'ego, vous serez heureux d'apprendre que c'est celle que vous pouvez le plus facilement dépasser. Pour se faire, point besoin de vous convaincre que vous n'êtes pas votre corps. Il suffit de faire passer votre intention de la forme extérieure de votre corps et des pensées que vous entretenez à son sujet - beau, laid, fort, faible, trop gros, trop maigre - à la sensation de vitalité qui en émane. Quelle que soit l'apparence extérieure de votre corps, il existe au-delà de la forme un champ énergétique intensément vivant. 

Le corps-energetique n'est pas solide, mais spacieux. Il ne s'agit pas de votre forme physique mais de la vie qui anime celle-ci. Il s'agit de l'intelligence qui a créé et qui sustente le corps de l'intelligence qui coordonne simultanément des centaines de fonctions différentes d'une complexité tellement extraordinaire que l'esprit humain ne peut en comprendre qu'une infime fraction. Quand vous devenez conscient du corps énergétique, ce qui se passe en réalité, c'est que l'intelligence devient consciente d'elle-même. C'est cette "vie" insaisissable qu'aucun scientifique n'a jamais trouvée, puisque la conscience qui cherche la vie est en fait elle-même la vie. 

Si vous n'êtes pas habitué à être en contact avec votre corps subtil, fermez les yeux pendant quelques instants, et sentez la vie dans vos mains. Ne demandez pas à votre mental parce qu'il vous dira : "Je ne sens rien". Il vous dira aussi : "donne-moi quelque chose de plus intéressant à quoi penser". Alors, au lieu de demander à votre mental, allez directement à vos mains. Vous devez devenir conscient de la subtile sensation de vitalité qu'il y a en elles. Il vous suffit d'y amener votre attention pour la remarquer (léger picotement puis ensuite une sensation d'énergie ou de vitalité). 

Ce que j'appelle "corps subtil", n'est plus vraiment le corps, mais l'énergie vitale, le lien entre la forme et l'absence de forme. Prenez l'habitude de sentir le corps subtil aussi souvent que vous le pouvez. Ceci veut dire que vous ne vous identifiez plus à la forme et que vous dépassez l'identification à la forme pour aller vers l'absence de forme, que l'on peut aussi appeler l'Etre. Vous allez vers votre essence, vers votre identité première...

 

Extrait du livre d'Eckhart TOLLE : unité avec toute vie.

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article