Le TDAH

Publié le 9 Juin 2019

Bonjour à tous,

Le trouble du déficit de l'attention est un trouble qui toucherait entre 5 et 10% des enfants. Cette maladie neuro-comportementale se traduit par l'incapacité à retenir son attention suffisamment longtemps et maintenir sa concentration sur une seule chose. Souvent, ces troubles continus à l'âge adulte.

Il existe trois formes de TDAH :

- Le trouble déficitaire de l'attention sans hyperactivité

- Le trouble déficitaire avec hyperactivité 

-L'hyperactivité et/ou l'impulsivité

La cause : 

Neurologique : anomalie située dans la zone du cerveau responsable de l'attention.

Comportementale : la défaillance a des répercussions sur le sens de l'organisation de l'enfant, de ses mouvements qu'il peine à maîtriser.

Les caractéristiques :

- Perturbations durables des fonctions cognitives (attention, mémoire, fonctions exécutives).

- La fréquence des troubles des apprentissages (troubles dit "dys").

- Un fort ressentiment sur l'estime de soi (opposition, provocation, anxiété, dépression, etc).

Les facteurs aggravants :

- exposition à des produits toxiques tels que le plomb, mercure.

- les pesticides 

- les additifs alimentaires, les colorants, les conservateurs...

A noter que certains ont une déficience de dopamine - qui joue un rôle important dans la motivation et l'attention -  et la noradrénaline qui joue un rôle dans le processus d'apprentissage, de la mémorisation et la notion de prudence. Une faible production de ces neuro-transmetteurs entraîne le manque d'attention mais aussi la tendance à l'impulsivité de l'enfant hyperactif.

Ce trouble est souvent diagnostiqué vers l'âge de 7 ans et peut être à l'origine de grandes difficultés scolaires, cependant il ne remet pas en question l'intelligence de l'enfant, bien au contraire. Selon les études les filles seraient autant touchées que les garçons. Les enfants qui en souffrent ont souvent des comportements difficiles dès l'âge de deux ans.

Il n'est pas non plus dû à un désordre psycho-affectif car contrairement aux idées reçues, l'enfant ne manque ni d'attention ni d'affection de la part de ses parents et de son entourage.

Ces enfants rencontrent d'autres problèmes que les troubles d'apprentissages, ils souffrent d'anxiété, de manque d'estime de soi dû à des difficultés de socialisation qu'ils rencontrent en grandissant.

En résumé :

La médecine traditionnelle n'a aucun traitement pour guérir de la TDAH, seulement en atténuer les effets avec la Ritaline par exemple. Cependant, on peut agir en naturopathie afin d'atténuer les troubles. Intervention sur l'alimentation (éviter les pesticides, les additifs et colorants) aucun produits industriels, produits frais (bio de préférence). Les fleurs de Bach pourront aider sur l'anxiété, la concentration, retrouver la confiance en soi (surtout chez les ados), les fréquences sacrées de guérison peuvent être bénéfiques également comme la fréquence 852 Hz qui va agir sur la glande pinéale, le cerveau et le système nerveux et les problèmes de concentration ou la fréquence 432 Hz qui va agir sur le système endocrinien et sur les problèmes de mémorisation ou encore la fréquence de Schumann qui va agir sur le centre locomoteur.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article