L'histoire secrète du monde

Publié le 28 Août 2019

Bonjour à tous,

Jonathan Black est diplômé de théologie et de cosmologie. C'est une rencontre avec un initié d'une société secrète qui lui a permis d'entamer des recherches pour écrire ce livre qu'est "L'histoire secrète du monde".

Fruit de vingt ans de recherches, ce document révèle les lois mystérieuses qui sous-tendent l'histoire, développées et gardées jalousement pendant des siècles par les sociétés secrètes, en Orient comme en Occident. 

Dans ce livre, vous lirez l'histoire du monde telle qu'elle a été enseignée depuis la nuit des temps au sein des sociétés secrètes. Aujourd'hui, ces croyances peuvent paraître insensées, mais un très grand nombres de femmes et d'hommes qui ont fait l'histoire les ont adoptées. Les historiens affirment que depuis le début de la civilisation égyptienne, les temples publics possédaient des enceintes réservées à l'enseignement des prêtres dans ce que l'on appelait "Les écoles du Mystère". On enseignait à l'élite politique et culturelle des techniques de méditation afin d'en faire des initiés à la philosophie secrète, ce qui pouvait prendre plusieurs années. Ces techniques variaient selon les époques : on y pratiquait la privation sensorielle, les exercices de respiration, la danse sacrée, le théâtre, la prise de drogues hallucinogènes et différentes façons de canaliser l'énergie sexuelle.

Ces techniques visaient à provoquer l'altération de la conscience permettant aux initiés de percevoir le monde autrement. Quiconque révélait à un non-initié ce qu'il avait appris dans ces lieux était exécuté. Au IIIe siècle, quand la religion chrétienne prit le pouvoir au sein de l'empire romain, ces temples furent fermés pour éviter qu'ils ne prolifèrent. Il fût décrété que ces rituels étaient hérétiques et quiconque continuait à les pratiquer encourait la peine capitale. Mais les membres de cette nouvelle élite au pouvoir, y compris les hauts dignitaires, commencèrent à former eux-même des sociétés secrètes et enseigner ses secrets anciens.

C'est ainsi qu'une philosophie secrète, très ancienne, née dans les écoles du mystère, a été préservée et développée pendant des siècles à travers des sociétés secrètes comme les Templiers, les illuminatis et la Rose-croix (la-cosmogonie). Le plus souvent dissimulée au public et, si parfois on l'exposait aux regards, c'était toujours de manière à n'être comprise que des initiés.

L'exemple de l'illustration de l'histoire du monde de Sir Walter Raleigh qu'il publia en 1614 qui est exposé à la tour de Londres où des milliers de personnes passent devant l'oeuvre chaque jour et ne voient ni la tête de chèvre, ni les autres messages codés, dissimulés dans le dessin.

Pourquoi n'existe-t-il pas d'équivalent dans la civilisation occidentale des scènes de sexe tantrique sculptées sur certains murs comme celui du temple de Khajurâho en Inde ? Vous serez sûrement surpris d'apprendre que son équivalent est dissimulé dans la technique kabbalistique, dans la majeure partie de l'art et de la littérature occidentale.

Ce livre explique aussi comment ces enseignements secrets sur l'histoire du monde ont influencé la politique américaine en Europe centrale, et comment un matin de 1939, un jeune homme, renversé par un camion et plongé dans le coma - pendant lequel il eut une expérience mystique - le transforma à tout jamais. A la suite de cette expérience, il entra au séminaire, devint l'évêque de Cracovie et plus tard, le Pape Jean Paul II.

Ainsi, de nos jours, apprendre qu'un des chefs de l'église catholique a été initié au royaume de l'esprit par les enseignements d'une société secrète n'est peut-être pas aussi déplacé qu'autrefois. Croire aux doctrines fondamentales de cette philosophie, comme le fait que des êtres éthérés peuvent nous parler, ou que le cours de l'histoire est matériellement influencé par des cabales secrètes est considéré au mieux comme une idiotie, au pire comme un signe de folie.

Dans les sociétés secrètes, on forçaient les candidats à tomber au fond d'un puits, à se soumettre à une épreuve de l'eau, à se glisser par une toute petite porte afin de rencontrer des animaux anthropomorphes avec lesquels il fallait engager des discussions absurdes... Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Lewis Caroll, les frères Grimm, Antoine de Saint-Exupéry, Clive S.Lewis et les créateurs du Magicien d'Oz et de Mary Poppins croyaient tous à l'histoire et à la philosophie secrète. En mêlant la compréhension littérale qu'on les enfants et un joyeux chaos, ces écrivains ont cherché à ébranler la vision matérialiste de la vie et le sens commun. Ils voulaient apprendre aux enfants à penser à l'envers, à regarder le monde la tête en bas et à se libérer des pensées arrêtées et bien établies.

Rabelais et Jonathan swift (les voyages de Gulliver) font également partie de cette famille car leur oeuvre possède cette particularité déconcertante de ne pas faire grand cas du surnaturel : il y est raconté le plus simplement du monde et les objets imaginaires y sont aussi anodins que ceux qui peuplent notre quotidien. Ces auteurs ébranlent les certitudes de leurs lecteurs et cherchent à les éloigner de leur comportements terre à terre (les-7-niveaux-de-spiritualite).

En résumé :

Au fur et à mesure de ce livre, vous allez découvrir qu'un nombre impressionnant de personnages célèbres ont cultivé la philosophie secrète et fait l'expérience d'états mystiques comme ceux qu'on enseigne dans les sociétés secrètes. Newton était un alchimiste : il pratiquait son art à l'âge adulte et celui-ci lui tenait à cœur au point qu'il le considérait comme son travail le plus important. Voltaire prenait part à des cérémonie de magie au moment même où il dominait la vie intellectuelle européenne. Washington invoqua le grand esprit dans le ciel lorsqu'il fonda la ville qui porte son nom. Et quand Napoléon disait qu'il était guidé par sa bonne étoile, ce n'était pas simplement une façon de parler ; il parlait de l'esprit qui lui montrait la route et le rendait invulnérable et magnifique. Le Pendule de Foucault et le Da Vinci Code sont deux romans qui ont vulgarisé l'idée qu'il y avait une conspiration des sociétés secrètes pour prendre le contrôle du cours de l'histoire. Ces romans sont centrés sur des personnages qui, apprenant des choses intrigantes sur la philosophie secrète, décident de retrouver sa trace et finissent par se laisser prendre au jeu.

Les enseignements les plus confidentiels des sociétés secrètes sont transmis oralement. Ce qui est écrit l'est de manière délibérément hermétique, rendant le texte incompréhensible pour les non-initiés. Si cela vous tente, vous pouvez vous immerger dans les quelques six cents volumes des livres et conférences de Rudolf Steiner. Ou, essayez de décoder les grands textes alchimiques du Moyen Age ou les textes ésotériques des grands initiés comme Paracelse.

Bon courage...

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article