Les anti-puces naturels

Publié le 31 Août 2019

Bonjour à tous,

Le nouveau compagnon de Motchéa est arrivé avec des puces. Grande comme une tête d'épingle, cet insecte se nourrit du sang de son hôte et se faufile partout entre les poils de nos chers loulous. Elles peuvent causer des démangeaisons, des boutons , des problèmes digestifs. J'ai cherché quelques moyens naturels pour en débarrasser Parfield (c'est comme Garfield mais avec un P).

Des solutions anti-puces naturels pour chiens et chats, il en existe quelques unes, les voici :

A priori les puces ne savent pas nager : laver votre chien ou votre chat (sans laver la tête) avec un shampoing doux confectionné maison, ainsi elles seront plus visibles à voir pour les attraper avec un peigne à puce indispensable.

Après le shampoing, faire un rinçage avec une décoction à l'Eucalyptus. Jetez 4 cuillères à soupe de feuilles sèches dans 1L50 d'eau portée à ébullition pendant 5 minutes. Utiliser l'eau de rinçage (froide évidemment). Vous pouvez faire de même avec des feuilles de romarin ou de lavande.

Tout le monde a de la menthe chez soi, si ce n'est pas le cas, allez vous promener et ramassez-en, car l'odeur de menthe repousse les puces. Soit en faisant bouillir une poignée de menthe dans 1 L d'eau et le mettre ensuite (refroidi) sur le pelage, soit frottez vos mains avec les feuilles (énergétiquement) puis caressez votre animal. A renouveler régulièrement.

Le citron contient un produit (le limonène) qui tue et repousse les puces, mais sans danger pour les animaux. Vous pouvez aussi ajouter 2 à 3 gouttes de citron sur le collier. Pour le chat, faire un spray en plaçant du citron dans 1L d'eau toute une nuit, que vous pulvériserez sur l'animal lui-même et/où dans le panier, tapis... Vous pouvez aussi tremper le peigne à puce dans la solution et brosser l'animal.

Le vinaigre blanc fait fuir les puces, plus particulièrement le vinaigre de cidre. Faites un spray et mélangez 125 ml de vinaigre de cidre (ou blanc mais l'odeur est plus forte) avec 125 ml d'eau de source, ajoutez 5 gouttes d'huiles essentielles de lavande (pour les chiens uniquement), cèdre ou eucalyptus ou menthe ou romarin diluer dans de l'huile végétale afin que le mélange soit homogène avec de l'eau. Le vinaigre ne tue pas les puces mais les fait fuir à cause de son odeur. Pulvérisez sur l'animal 2 ou 3 fois par semaine en évitant la tête et sur le collier.

Le vinaigre des 4 voleurs est une macération dans du vinaigre de cidre de plusieurs plantes aromatiques qui est un antiseptique naturel. Un produit anturel qui a des vertus pour repousser l'infestation des puces, tiques, calmer les piqûres d'insectes, faire briller et désodoriser le pelage, assainir la peau, soulage les maux de tête, les douleurs rhumatismales, les encombrements respiratoires, protège des risques de contagion... Il conviendra chez l'homme et il est tout autant utile pour les animaux domestiques et notamment pour traiter les puces.

Vous pouvez frotter l'animal avec du bicarbonate de soude alimentaire. Les puces n'aiment pas leur goût.

Ajoutez une vingtaine de gouttes de lavande (déconseillé pour le chat car peut provoquer des crises d'épilepsies) et citronnelle de java (20) dans un flacon de talc, laisser reposer une dizaine de jours, puis talquez régulièrement l'animal. A faire aussi avec du bicarbonate de soude alimentaire.

La terre de diatomée qui est un insecticide naturel assez méconnu. Ce sont des algues microscopiques d'origines organiques et fossiles formés à 70% de silice. Elle est anti parasitaire pour les chiens, chats et autres animaux et non toxique si ingérée. Elle s'utilise sur le pelage des animaux à poils ou à plumes. Elle déshydrate les parasites. Elle s'applique tous les jours à rebrousse poil. 

Huile de Neem ou de margousier que vous pouvez utiliser pur et mettre sur le pelage. A rincer une heure après.

Pensez aussi à la levure de bière à mettre dans sa nourriture ainsi que le curcuma qui tue les parasites. Une alimentation saine et naturelle avec le supplément d'ail et de vitamine B peut aider à lutter contre les puces.

Attention à l'ail dans l'alimentation, comme j'ai pu faire pour mon chien. La dose efficace de l'ail en interne est supérieure à sa dose toxique chez l'animal, ce qui veut dire que soit le produit est efficace mais dangereux pour le chien ou le chat, soit il n'est pas dangereux car la dose est inférieure à la dose toxique, mais dans ce cas il ne sera pas non plus efficace. La toxicité est liée à certains composants soufrés de l'ail, qui détruisent les globules rouges, ce qui arrête le transport d'oxygène dans le sang. Cependant, la grande inconnue en médecine vétérinaire : "c'est de déterminer la dose exacte à partir de laquelle l'ail commence à développer sa toxicité chez nos animaux de compagnie". Il semblerait qu'il faille que l'animal ingère une grosse quantité d'ail et régulièrement pour commencer à déceler les symptômes d'intoxication. Dans le doute, ne donnez pas d'ail à vos chiens/chats, adoptez une autre technique naturelle ! Infos donnée par Amélie Naturo'pattes.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #partage

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article