Publié le 29 Juillet 2019

Bonjour à tous,

On entend beaucoup parler de développement personnel et de ce qui en découle : le travail en soi/sur soi afin d'atteindre la complétude. Un livre peut transformer votre vie et ainsi retrouver la confiance en soi, l'estime de soi, permet de vivre une vie plus épanouissante etc. Il existe diverses méthodes de développement personnel via des formations, des guides, des séminaires, des programmes de développement personnel, du coaching... La lecture est une méthode simple qui permet de développer son potentiel à condition de choisir les bons ouvrages.

Voici une liste de livres qu'il me semble bon d'avoir sur ses étagères ou dans sa bibliothèque. A lire ou à relire pour une meilleure intégration...

Pour commencer

- L'âme du monde de Frédéric Lenoir qui raconte l'histoire de sept sages venus des quatre coins du monde qui se réunissent à Toulanka dans un monastère perdu dans les montagne tibétaines afin de transmettre à deux jeunes adolescents les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s'appuient sur leur expérience personnelle, inspirés par ce que les philosophes de l'Antiquité appellent "l'âme du monde" - la force bienveillante qui maintient l'harmonie de l'univers. Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment concilier corps et esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l'amour et contribuer à la transformation du monde ? Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d'un humanisme spirituel qui aide à vivre...

- L'alchimiste de Paulo Coelho qui relate l'histoire d'un jeune berger andalou - Santiago - qui après plusieurs rêves part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides, lorsqu'il rencontre l'alchimiste dans le désert qui lui apprend à écouter son cœur, à voir et écouter les signes du destin et, à aller jusqu'au bout de son rêve malgré quelques aventures pas toujours heureuses mais toutes cependant instructives. Car c'est bien connu "tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" et la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même... C'est un livre simple - quoi que - écrit dans un langage simple qui parle de la quête de soi, sa légende personnelle, les signes de la vie... Que l'on aime ou pas, il reste un incontournable !

- Les Quatre Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz qui révèle la source des croyances limitantes qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et qui constitue le fondement des enseignements toltèques. Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer votre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. Bien que décrié par de nombreuses personnes dans certains commentaires, il reste pour ma part une base - sinon la base - à lire en livre ou écouter en audio et bien sûr à mettre en pratique chaque jour supplémentaire que la vie vous accorde...

- Le pouvoir du moment présent d'Eckhart Tolle : l-art-du-calme-interieur.

- Nouvelle terre d'Eckhart Tolle qui parle du fonctionnement actuel de notre état de conscience, fondé sur l'ego (l-art-du-calme-interieur).

- Le pouvoir de l'accueil de Nassrine Rezza, renaître en un seul instant. Au fil de la lecture, un nouvel état de conscience se manifeste spontanément, libérant définitivement les blessures et les croyances limitantes. Ce livre a été conçu de manière à suivre son appel intérieur. Il se lit soi "au hasard" et vous transmet le message du moment, soit d'un bout à l'autre, selon votre inspiration. Sans effort ni volonté, les blessures et les croyances limitatives se dissipent naturellement. Nul besoin de le chercher, car votre Pouvoir d'Accueil est omniprésent. Il n'est pas nécessaire de le développer, puisqu'il est déjà parfait maintenant : il vous suffit d'en avoir conscience...

En résumé :

C'est l'été, les vacances, il fait beau, que vous soyez à la plage ou chez vous : ouvrez-vous à la lecture et à l'ouverture d'esprit.

PS : je rappelle que l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne...cheeky

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0

Publié le 26 Juillet 2019

Bonjour à tous,

Suite à l'article sur l-hypertension, voici quelques traitements naturels et complémentaires :

- Dans les nutriments

Abricot, ananas, banane séchée, betterave, carotte, cassis, chou, citron,  coing, datte, épinards, framboise, groseille, laitue, myrtille, pissenlit, pomme, prune, orange...

- Oligoéléments/minéraux :

Des études ont démontré qu'une simple augmentation de l'apport de potassium pouvait abaisser sensiblement la TA, car le potassium ou le calcium sont des adversaires du sodium. Mais aussi : le chrome, iode, manganèse, cuivre, or, argent, cobalt.

Le chrome joue un rôle important dans la prévention des risques cardio-vasculaires.

L'iode : la glande thyroïde est responsable de la régulation de la prévention artérielle, fréquence cardiaque, température corporelle et du métabolisme du corps.

- La phytothérapie :

Les fleurs d'aubépine : infuser 1 à 2 cuillères à café de sommités fleuries séchées pour 1 tasse d'eau bouillante pendant 10 mn - filtrer- boire 2 ou 3 tasses par jour.

Le cassis : infuser 5 cuillères à café de feuilles fraîches dans 50 cl d'eau bouillante pendant 15 mn. Filtrer. Boire 1 tasse mati /midi/ soir pendant 1 mois et si besoin, une cure de 20 jours par mois pendant 3 mois. Attention en cas d'insuffisance cardiaque ou rénale.

L'infusion de fumeterre : 150 gr de feuilles de fumeterre, 150 gr de feuilles d'olivier, 150 gr de sommités de fleurs d'aubépine. Infuser 4 cuillères à soupe du mélange pour 1 litre d'eau bouillante pendant 15 mn puis filtrer. Boire 6 tasses par jour par jour, aussi longtemps que nécessaire.

- Aromathérapie

Beaucoup auront une action mais ce sera surtout à choisir en fonction des symptômes  et de l'origine de l'hypertension.

Huile essentielle de lavande officinale : massage sur le plexus solaire, sur les poignets, ou en gouttes sur un comprimé neutre.

Huile essentielle de camomille romaine : massage sur les poignets associée à de l'huile végétale. Ou inspirez plusieurs fois par jour.

Huile essentielle de marjolaine pour les troubles nerveux et cardio-vasculaires : 1 à 2 gouttes sur un comprimé neutre 2 fois par jour ou en massage pur sur le plexus solaire et l'intérieur du poignet.

- Homéopathie :

Voir les symptômes afin de déterminer qu'elle sera la posologie à adaptée avec quel médicaments.

Belladonna 5 ch : 2 granules 3 fois par jour si poussée d'hypertension et le visage rouge.

Phosphorus 9 ch : 2 granules 3 fois par jour, sous forme épistaxis (saignement du nez).

Natrum muriaticum 7 ch : 2 granules 2 fois par jour, si l'alimentation est trop salé.

Nux vomica 9 ch : 2 granules 3 fois par jour pour les nerveux, stressé et sans activité physique.

- Les teintures mères :

Ginseng TM : régulateur de la TA aussi bien en hypotension qu'en hyper.

Oléa europaea TM (olivier) : lutte contre L'HTA essentielle. 4 fois par jour à raison de 10 à 15 gttes.

Viscum album TM (le gui) : action essentielle sur la pression vasculaire et sur le cœur. 3 fois par jour. 15 à 20 gttes dans un peu d'eau.

- Autres Thérapeutiques naturelles :

Une cure de pollen peut s'avérer utile, gelée royale, vinaigre de cidre, airelle...

Coenzyme Q10 : les auteurs d'une analyse publiée en 2017 sur 362 sujets, ont conclu que, la CoQ10 peut réduire la TA sans effets indésirables. Les dosages utilisés lors de cette étude ont variés de 60mg à 100 mg 2 fois par jour.

L'extrait de pépin de raisin a une action bénéfique sur la circulation et donc sur le cœur et l'HTA.

Les plantes utiles : les feuilles de l'olivier (20 gr dans 300 gr d'eau et laisser réduire d'un tiers), le basilic, l'arnica, la bourrache, la camomille, psyllium, racine de fraisier, thym, chélidoine...

Les aliments : forcer en particulier sur l'ail et l'oignon qui sont extrêmement bénéfique pour le cœur et la circulation. 

Les cures de jus : raisins, poires, jus de grenade, pommes, jus d'airelles...

Une mono-diète de poires fera baisser la TA rapidement.

La macrobiotique recommandé par Pierre-valentin Marchesseau.

Massage ou tapotement des vertèbres 3e et 4e dorsales ainsi que la 10e.

Robert Masson indique de débuter par une cure de bouillon de légumes aux aromates (sans sel, de 1 à 7 jours).

Ne pas hésiter à entreprendre une cure de magnésium.

La sophrologie qui favorise la détente peut agir de manière efficace sur le stress passager et chronique. Peut agir sur l'HTA légère, modérée, sévère. Ne fonctionne pas chez tout le monde mais ça vaut la peine d'essayer. Dans tous les cas, les personnes se sentent mieux.

Dans le même registre, l'hypnose en cas d'HTA récente, légère à modérée (en dessous de 18) pourra apporter un sérieux bénéfice. Peu efficace sur une HTA installée depuis plusieurs années. En 3 à 7 séances, le résultat est visible.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0

Publié le 23 Juillet 2019

Je vous partage un travail sur l'hypertension qui m'avait été demandé lors de ma formation à l'école de naturopathie. En espérant qu'il vous donnera des infos utiles.

Bonjour à tous,

C'est quoi l'hypertension ?

Ce sont les artères qui résistent de manière anormalement forte à l'écoulement du sang dans le corps. Cela pose un problème, car en situation normale, les artères sont déjà exposées à une pression si énorme, qu'elles ne cessent de se fissurer et d'avoir besoin de se réparer. En conséquence, les artères s'abîment avec le temps en présence d'hypertension dont la hausse persiste alors que le sujet est au repos. Elle touche environ 20% de la population adulte. Elle est souvent dite "essentielle" car aucune cause connue n'explique son apparition. Dans 10% des cas, elle est la conséquence d'une autre maladie (hypertension secondaire).

Causes et complications : 

L'augmentation de la TA est le plus souvent asymptomatique. Les premiers signes d'alertes peuvent se présenter sous forme de céphalées, épistaxis, dyspnée, vertiges, douleurs thoraciques ou troubles visuels. 

Les facteurs de risque :

Tabac, alcool, café, réglisse, âge/ sexe, la génétique, le diabète, sel/graisses en excès, les drogues, stress, cholestérol, vitamine D en surdosage, intolérance aux hydrates de carbones, hypokaliémie (baisse de potassium)...

Le retentissement sur les organes cibles (cœur, reins, cerveau) doit être pris en compte. Leurs capacités et leurs survis sont alors en danger. Cela constitue un facteur de risque d'artériosclérose, problème de santé publique (15 à 20% de la population).

- entraînant des céphalées ou malaises mais aussi des maladies coronaires (maladie des artères qui irriguent le cœur), infarctus du myocarde.

- des AVC (accidents vasculaire cérébral) empêchant temporairement l'irrigation d'une partie du cerveau, de l'insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, de cécité (les petites artères "pètent" dans les yeux).

L'âge et le sexe modifie la pression artérielle. Elle augmente après la ménopause de la femme et pour un même niveau de pression artérielle, son risque demeure inférieur à celui de l'homme.

Le protocole naturo :

L'anamnèse (recueil de données) est un élément essentiel de l'approche clinique de l'HTA.

- Elle permet de situer les antécédents familiaux (infarctus du myocarde, accidents cérébraux) non seulement chez les parents, mais aussi dans la fratrie en faveur d'une éventuelle origine génétique. 

- Permet d'éliminer une cause toxique.

- Mesures répétées de la TA : enregistrement de la TA sur 24h (holter) chez soi.

- Vérifier les prises de sang et d'urine (cholestérol, sucre, acide urique).

- Vérifier s'il y a une hypokaliémie susceptible d'évoquer une HTA secondaire.

Les classes d'antihypertenseurs : 

- Les diurétiques : favorisent l'élimination liquide et sodium de l'organisme, ce qui réduit le volume sanguin et la TA. Permet la réduction d'AVC et d'événement coronariens.

- Les bêtabloquants : diminution du volume du sang éjecté par le cœur et réduction de la fréquence cardiaque.

- Les inhibiteurs calciques : diminution de la tension des vaisseaux donc diminution du travail du muscle cardiaque. Peut toutefois activer le système nerveux sympathique (infarctus).

- Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) : agissent sur les hormones qui sont responsables de la régulation de la TA. Attention, ils peuvent favoriser une insuffisance rénale.

Aucune classe d'antihypertenseurs n'a montré réellement de supériorité par rapport à une autre. 

Les moyens :

- contrôler le poids (éviter la surcharge pondérale).

- limiter les apports en sel.

- limiter les graisses saturées et aliments riches en cholestérol (en cas d’hypercholestérolémie).

- limiter la ration glucidique (en cas de diabète et d'intolérance aux hydrates de carbone).

- stopper le tabac et l'alcool.

- faire de l'activité physique.

L'alimentation :

Le sodium a une influence importante sur l'hypertension. Il augmente le volume de sang à faire circuler, ce qui a pour conséquence d'augmenter la pression. Le cœur bat plus vite et tout l'organisme fatigue. Cependant, l'hypertension n'est pas pour autant un symptôme révélateur pour certaines personnes consommant trop de sel. Les médicaments ne sont pas forcément nécessaire pour diminuer le TA. Le suivi des conseils alimentaires ainsi qu'un vie plus saine peuvent suffire.

Le potassium a un rôle réducteur de l'hypertension. De nombreux travaux médicaux ont démontré que le sodium faisait autant monter la tension que le potassium la faisait baisser. L'étude du docteur Miller a mis en évidence le rapport potassium/sodium : le potassium étant un excellent diurétique, l'excès de sodium est évacué. 

Eviter de rajouter du sel aux aliments dans l'assiette. Favoriser les aliments riches en potassium tels que les produits à base de soja (sans exagération), les graines germées, les noix, amandes, noisettes, en quantité journalière mais modérées. Tous les produits de la mer, les légumes verts (crus et cuits) et s'assurer que la ration journalière comprend tous les minéraux nécessaires. Manger des fruits en dehors des repas.

Tout ce qui est diurétique est de bon escient : fraises, olives noires, raisin ou jus de raisin, les algues... L'ail et l'oignon (cru) seront de tous les repas principaux.

L'activité physique

Ne pas confondre activité physique et sport qui sont deux choses bien différentes. Il conviendra d'associer à l'alimentation des exercices physiques qui seront suivis de relaxation profonde.

La pratique d'un sport d'endurance peut éventuellement entraîner une diminution de la TA, à condition qu'il soit pratiqué de façon régulière (au moins une fois par semaine) et qu'il respecte quelques règles : un échauffement et une récupération/étirements de 10 mn. De boire 3 ou 4 gorgées d'eau toutes les 30 mn. De ne pas pratiquer d'activités intenses par certaines températures (-5° ou 30°). Pas de douche dans les 15 mn qui suivent l'effort. Enfin, il est important d'effectuer un bilan médical avant toute reprise d'activité sportive intense au-delà de 35 ans pour les hommes et les femmes et signaler toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l'effort.

traitements-naturels-de-l-hypertension.html

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0

Publié le 20 Juillet 2019

Dans Nouvelle Terre, Eckhart Tolle décrit admirablement le fonctionnement de notre état de conscience actuel, fondé sur l'ego. Ce livre a pour but de susciter une transformation de la conscience, un éveil. Une part essentiel de cet éveil est la reconnaissance de l'ego et de notre attachement aux choses, à notre passé et à nos ennemis. Dans Unité avec toute vie, l'auteur a choisi les passages et les paragraphes essentiels et précieux, ceux auxquels il accorde la plus grande importance.

Bonjour à tous,

Ce livre d'accompagnement ne se lit pas d'une façon linéaire, du début à la fin. Il s'agirait plutôt d'en parcourir un chapitre à la fois, en remarquant les propos qui soulèvent une réaction intérieure. Il peut être également utile, d'ouvrir le livre au hasard, d'en lire une seule page ou un seul passage, et de laisser les propos atteindre cette dimension profonde qui est au-delà des mots et de la pensée. Cette vérité que désignent les paroles, la dimension intemporelle de la conscience ne se produit pas par l'intellect.

S'il ne se produit aucune reconnaissance, même distante ou fugace, de ce que désignent les paroles, celle-ci n'auront aucun sens et demeureront de simple concepts abstraits.

Ce livre sera d'un grand bienfait pour ceux qui recherche un certain degré de transformation intérieure. Il se présente sous 10 chapitres qui suivent une suite logique de l'évolution personnelle.

- Aller au-delà de la pensée : La pensée n'est qu'un infime aspect de la totalité de la conscience, de la totalité de ce que vous êtes. La cause première du malheur n'est jamais la situation, mais toujours les pensées qui concernent celle-ci. Soyez donc conscients des pensées qui viennent et dissociez-les de la situation qui est toujours neutre, qui est toujours telle qu'elle est. Il y a la situation et il y a les pensées à son sujet. Au lieu d'inventer des histoires, tenez vous en aux faits. Si vous dites "je suis ruiné", c'est une fiction qui vous limite et vous empêche de passer à l'action. Si vous dites" il me reste 50 € sur mon compte", vous énoncez un fait. Affronter les faits redonne toujours du pouvoir. Ce qui émerge en ce moment, ce n'est pas un nouveau système de croyance, ni une nouvelle religion, ni une idéologie spirituelle. Le changement se situe au-delà du contenu du mental, au-delà de nos pensées, l'habileté nouvellement trouver de s'élever au-dessus de la pensée et de réaliser une dimension en soi infiniment plus vaste que la pensée.

- Le pouvoir du moment présent : Le plus grand ennemi de l'ego est bien entendu le moment présent (l-art-du-calme-interieur), c'est à dire la vie elle-même. Tout semble assujetti au temps. Pourtant, tout se passe dans le présent. C'est là le paradoxe. Où que vous regardiez, il y a des preuves circonstancielles que le temps est une réalité : votre visage qui change, une pomme qui pourrit ; pourtant, il n'y a pas de preuves directes du temps, vous ne faites jamais l'expérience du temps lui même. Vous faites seulement l'expérience du moment présent, ou plutôt de ce qui arrive dans le moment. Si vous vous en tenez à la preuve directe, il n'y a pas de temps. Tout ce qu'il y a, c'est le moment présent.

- Qui suis-je ? : La vérité ultime, c'est que vous n'êtes pas ceci ou cela, Vous êtes. L'ego apparaît quand le sens de l'Etre, du "je suis", c'est à dire la conscience sans forme, est confondu avec la forme. Telle est la signification de l'identification. L'oubli de l'Etre, illusion première, illusion de la division absolue, fait de la réalité un cauchemar. L'ego s'identifie toujours à la forme, faisant ainsi en sorte que vous vous perdez dans une forme ou une autre. Les formes ne sont pas uniquement des objets matériels et des corps physiques (choses et corps), les formes-pensées (les-egregores) surgissent continuellement dans le champ de la conscience.

- S'éveiller : Ce n'est qu'en vous éveillant que vous saisirez le véritable sens de ce terme. Votre raison d'être profonde, c'est de vous éveiller. Aussi simple que ça ! C'est la raison d'être que tous les humains de cette planète ont en commun puisque c'est la raison d'être de l'humanité qui est destinée à dépasser l'ego. "Un jour, je serai libéré de l'ego". Qui parle ici ? C'est l'ego. S'en libérer n'est pas un gros boulot, il suffit d'être conscient de vos pensées et de vos emotions, quand elles arrivent. Il ne s'agit pas vraiment d'un "faire" mais d'un "voir" vigilant. Et dans ce sens, il est vrai que vous ne pouvez rien faire pour vous en libérer. Quand la pensée bascule vers la conscience, une intelligence bien plus grande que la ruse de l'ego commence à entrer en jeu dans votre vie.

- L'espace intérieur : Quand la conscience n'est plus totalement absorbée par la pensée, elle reste en partie dans son état original, non conditionnée et sans forme. Il s'agit de l'espace intérieur. Quand vous prenez conscience de votre respiration, l'attention se détache des pensées, ménageant ainsi de l'espace. Trouver cet espace interieur, c'est devenir conscient d'être conscient. Dites ou penser "je suis" sans rien ajouter après.

- Le but de votre vie : votre vie a une raison d'Etre intérieure et une raison d'Etre extérieure. Celle intérieure est primordiale et concerne l'Etre. Celle extérieure est secondaire et concerne le faire. Notre vraie raison d'être ne concerne pas ce que nous faisons, mais ce que nous sommes. Elle concerne notre état de conscience. Ce faisant, nous apprenons que l'action, bien que nécessaire, est seulement un facteur secondaire dans la manifestation de notre réalité extérieure. Le facteur premier dans la création est la conscience. Peu importe notre niveau d'activité et la quantité d'efforts que nous fournissons, c'est notre état de conscience qui crée notre monde. S'il n'y a aucun changement sur le plan intérieur, même une infinité de gestes ne pourront faire la différence. 

- Devenir présent : Nous pouvons apprendre à ne pas maintenir en vie dans notre esprit les situations et les événements, et à ramener continuellement notre attention au pur présent, plutôt que de nous jouer des films. Alors, c'est notre Présence même qui devient notre identité au lieu que ce soit les pensées et les emotions. Seule la présence peut vous libérer de l'ego et vous ne pouvez être présent que maintenant, pas hier, ni demain. Seule la Présence peut défaire le passé en vous et ainsi transformer votre état de conscience.

- La conscience : Sur notre planète, l'ego représente l'étape finale de l'endormissement universel, de l'identification de la conscience à la forme. C'est une étape nécessaire à l'évolution de la conscience. Pour la première fois, dans l'histoire de notre planète, l'évolution humaine peut prendre la forme d'in choix conscient. Et qui fait ce choix ? : Vous ! Et qui êtes-vous ? La conscience qui est devenue consciente d'elle-même.

- Le corps subtil : nous devons entrer dans le corps pour pouvoir le dépasser et découvrir que nous ne sommes pas lui. Il suffit de faire passer votre attention de la forme extérieur de votre corps et des pensées que vous entretenez à son sujet - beau, laid, fort, faible, trop gros, trop maigre - à la sensation de vitalité qui en émane. Qu'elle que soit cette apparence extérieure, il existe au-delà de la forme un champ energetiques intensément vivant.

- L'unité avec toute vie : Sous cette apparence de surface, tout est non seulement connecté à tout le reste, mais également à la source, d'où tout provient. Ne faire qu'un avec ce qui est, ne veut pas dire ne plus prendre d'initiative pour changer les choses ni être incapable de passer à l'action. La seule différence, c'est que vous passez à l'action à partir d'un plan plus profond, pas à partir de la peur ou du désir de l'ego. Quand vous alignez ce plan profond sur le moment présent, votre conscience s'ouvre et s'aligne sur le Grand Tout, dont le moment présent fait intégralement partie. Alors, le Tout, la vie dans sa totalité agit par vous.

En résumé :

L'information de ce livre est en pratique sans importance. En fait, vous ne la lisez pas pour apprendre quelque chose de nouveau mais pour aller plus en profondeur, devenir plus présent, et surtout pour vous sortir de votre mental. Je souhaite que vous connaissiez la vraie nature de votre pouvoir spirituel, c'est à dire ce que vous êtes dans votre essence même... Et seul l'esprit peut reconnaître l'esprit.

Eckhart Tolle

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/actualites

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0

Publié le 18 Juillet 2019

Tout l'univers obéit à l'Amour, Aimez, aimez, tout le reste n'est rien.

Jean de la Fontaine

Bonjour à tous,

Les cartes oracles sont des outils de développement spirituel très anciens : un art divinatoire qui a survécu à l'épreuve du temps. Elles sont basées sur la-numerologie pythagoricienne qui stipule que tous les numéros et toutes les images vibrent d'une manière mathématiquement précise. Elles permettent de se faire guider et de comprendre la signification de chaque situation et de chaque relation. Vous ne pouvez pas faire d'erreur car elles obéissent à la-loi-d-attraction qui signifie que vos questions ou (celles de la personne pour qui vous tirez les cartes) attireront toujours les cartes répondant parfaitement à votre interrogation.

Oracles et tarots, quelle différence ?

Les tarots sont des jeux avec une structure très précise de 78 cartes dont 22 arcanes (ou lames) majeurs qui représentent les archétypes universels et 56 arcanes mineurs : 40 cartes symbolisant des concepts, des émotions, des actions (les coupes, les bâtons, les épées et les deniers) qui font parties des Arcanes mineurs et 16 cartes de Cour représentant des personnages ou des facettes de personnalité qui font aussi partis des Arcanes mineurs.

Les cartes oracles ont une structure qui leur est propre et qui ne respecte qu'une logique définie par son créateur (nombre de cartes, suites des cartes...). Elles peuvent être exclusivement prédictives ou exclusivement dédiées à l'évolution personnelle ou encore les 2 suivant l'intention de leur créateur.

Aussi un tarot est également un oracle mais le contraire n'est pas vrai s'il n'en a pas la structure.

Les cartes oracles sont beaucoup plus simple à maîtriser que le tarot.

Comment le choisit-on ?

Ne cherchez pas avec votre mental mais suivez votre instinct et votre intuition. Celui qui vous attire sera le bon. 

Qui peut s'en servir ?

Tout le monde. Enfants, ado, adultes, débutants, confirmés... Il n'est pas nécessaire d'avoir des dons particuliés ou d'avoir développé la clair audience pour recevoir leurs messages. Il suffit de suivre son intuition. De plus, un livret explicatif est fourni avec chaque jeu de carte.

Comment faire un tirage ?

Toutes les manières existes : tout dépend de l'intention que vous y mettez. Vous pouvez tirer 1 seule carte pour l'info du jour par exemple; 3 cartes qui correspondent au passé, présent, futur;  le tirage en arc en ciel, celui des potentialités en 7 cartes, celui des étoiles créatives en 6 cartes etc. Référez vous au livret fourni avec les cartes qui dévoilent généralement les différentes possibilités de tirage.

Le mélange de plusieurs jeux ?

Chaque jeu peut être jumelé à d'autres jeux de cartes oracles ou de tarots, afin d'obtenir, au besoin, des réponses plus détaillées.

Et si on se trompe ?

Il est impossible de faire des erreurs parce que la mystique loi-d-attraction fait toujours sortir les cartes qui reflètent vos pensées et vos sentiments. Les cartes peuvent également vous aider à prendre des décisions qui transformeront votre avenir de façon positive. Il est possible qu'elles ne répondent pas forcément à la question avec votre mental mais toujours aux questionnement de votre cœur.

En résumé :

Les cartes oracles sont conçues pour être utilisées de façon intuitive. Il vous faut être à l'écoute de vos pensées et émotions, des images mentales et des mots qui vous viennent à l'esprit quand vous les utiliser. Cependant, il y a toujours un guide d'accompagnement sous la forme d'un livret que vous pouvez consultez pour plus de renseignement et approfondir la réponse demandée. Si les cartes vous parlent, ne le consultez pas, votre intuition suffira.

Essayez de vous amuser avec les cartes ! Plus votre approche sera légère, meilleurs seront les résultats. Ne prenez pas les choses trop au sérieux...

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0

Publié le 16 Juillet 2019

Bonjour à tous,

Elle est le symbole des pèlerins qui font le chemin de saint Jacques depuis le Moyen Age. Elle est également consommée depuis le fin de la période glaciaire par les peuples côtiers. On la retrouve également comme ornement en ébénisterie.

D'où vient son nom ?

La légende naît au Moyen Age avec l'ascension de saint Jacques le Majeur. Lors de son décès, son corps fût mis dans une barque par ses disciples, qu'ils confièrent à la mer. Elle accosta en Galice, au Royaume de la Reine Louve qui finit par devenir chrétienne et offrit son palais pour en faire une église. Puis, ce n'est qu'en 830, qu'une étoile mystérieuse indiqua à un berger l'emplacement de la tombe de saint Jacques sur les ruines du palais de Louve. On exhuma les reliques du corps de Saint Jacques et on nomma cet endroit "campos stella", le champs des étoiles. Des miracles commencèrent à se produire et des pèlerins à affluer.

Le roi Alphonse II décida de la construction d'un sanctuaire qui devint l'un des quatre grands lieux de la chrétienté du Moyen Age avec Jérusalem, Rome et le Mont saint Michel, ce qui incita les moines de Cluny à organiser dès le XIe siècle des pèlerinages qui suivaient des chemins très précis, ponctués d'hospices et d'asiles tenus par des monastères : les pèlerins placèrent leurs voyages sous le signe d'un symbole... 

Pour des raisons symboliques, la coquille s'est imposée comme attribut de l'apôtre et prit le nom de saint Jacques. Cousue sur le chapeau, le sac, le manteau, elle devient l'emblème de tous les pèlerins. Les coquillages étaient portés pour se préserver de la sorcellerie, du mauvais œil et des maladies. En plus de son pouvoir protecteur, elle permettait de boire dans les fontaines ou les rivières (en purifiant l'eau) ou encore de demander l'aumône, car à la vue de la coquille, la charité devient un devoir.

Sa forme ?

Dans sa forme harmonieuse, ronde avec des rayons réguliers - ou chaque rainures correspondrait à un organe-  on retrouve les principes de la géométrie sacrée et du nombre d'or que l'on nomme aussi "proportion divine" ou du chiffre de l'harmonie universelle que l'on retrouve dans la nature dans la disposition des pétales de fleurs. En outre, son pouvoir énergétique a été mesuré à environ 30.000 UB. Elle représente donc aujourd'hui un objet hors du commun avec des propriétés vibratoires exceptionnelles (le-taux-vibratoire).

Ses propriétés ?

La coquille saint Jacques possède un pouvoir nettoyant intense et surtout très stable. Elle agit grâce à sa forme qui émet des rayonnements énergétiques très puissant et non par sa composition. Elle permet une purification grâce à sa forme que l'on nomme "les ondes de formes" (EIFS).

Elle sert à dynamiser et purifier :

- Une pièce ou une maison entière en augmentant le-taux-vibratoire

- Les pierres de protection, les pendules...

- Les objets anciens, bijoux...

- Permet de dynamiser l'eau

- Améliore le sommeil (placée une coquille sous le lit).

- Permet de stimuler les plantes et embellir le jardin (mettre une coquille au pied d'une plante).

- Certains s'en servent pour supprimer les nœuds de Hartmann (issus de croisements de courants telluriques qui peuvent provoquer des perturbations énergétiques et des affections physiques).

- Vous pouvez aussi vous en servir en support de méditation...

A noter qu'un dessin ou une photo produit le même résultat.

En résumé :

Dans l'antiquité, on l'appelé "coquille de Vénus" car elle était considérée comme un symbole de fertilité, de guérison, d'amour et de protection. Elle est aussi utilisée de nos jours pour purifier nos habitations : la coquille saint Jacques est un purificateur par excellence. Elle possède 3 actions majeures : corrige les champs magnétiques, augmente le taux vibratoire et purifie les lieux et les objets. A vous de voir de quelle façon vous voulez profiter de son action vibratoire et de ses bienfaits. Pour un meilleur résultat, l'orientation vers le nord serait souhaitable. Elle ne vous réserve que de bonnes surprises avec aucun effet secondaire...

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0

Publié le 14 Juillet 2019

Bonjour à tous,

La méthode hypopressive serait la manière la plus efficace, la moins dangereuse et la moins contraignante de travailler sa sangle abdominale en profondeur tout en protégeant son dos. On l'appelle aussi le Vacuum.

C'est quoi ?

C'est au départ une méthode de rééducation périnéale contre la pression des abdominaux après l'accouchement. Elle n'est pas nouvelle puisqu'elle a été crée par le docteur Marcel Caufriez dans les années 80. Elle contribue à tonifier la paroi abdominale et le plancher pelvien, permet d'atténuer les douleurs lombaires et de replacer les organes génitaux à leur place. Elle permet aussi de prévenir de la descente d'organes et de l'incontinence urinaire et elle améliore les mécanismes sexuels et obstétricaux. Les kinés la connaisse très bien puisqu'ils suivent souvent les femmes après leur accouchement dans le cadre d'une rééducation périnéale.

Cette méthode douce agit sur le muscle transverse. Il faut apprendre à le mobiliser, le solliciter pour faire travailler le ventre, la taille. Il permet de masser les organes et aura un impact positif sur la constipation, les fuites urinaires, incontinence d'efforts, améliorera l'intimité grâce au plancher pelvien qui sera renforcé.

Comment ?

Les abdominaux sont les muscles de l'abdomen. Ils servent à maintenir les viscères à leurs places, servent à respirer, à masser nos organes, à maintenir le dos et une bonne posture et enfin ils nous permettent de bouger dans l'espace (marcher, courir, se lever, tourner). Ils sont composés de plusieurs muscles : les obliques, les grands droits et le muscle transverse. Ils sont malmenés en étant étirés pendant la grossesse et garde cette distension après l'accouchement entraînant un ventre mou, des viscères poussés vers l'avant, des douleurs au niveau du dos. Le transverse est un gros muscle de maintient qui fait le tour de la sangle abdominale et qui est en profondeur. Il est important dans le maintient de la pression abdominale, c'est pour cela que le travaille est hypopressif. Avec la respiration et l'apnée, le ventre sera diminué ainsi que la pression intra-abdominale afin d'éviter de pousser sur le périnée. 

Pourquoi ce muscle en particulier ?

Le transverse est un muscle qui est peu voire jamais travaillé et qui est difficile à renforcer. Il sert de gaine naturelle en entourant les viscères, il descend au niveau du pubis et s'attache sur les lombaires. Les éternuements, l'accouchement, la défécation se fait grâce au transverse. Le ventre ballonné en fin de journée est souvent dû à un relâchement de celui-ci.

Pour qui ?

Pour celles qui ont accouché mais aussi pour toutes les femmes peu importe leur âge. Les apnéistes l'utilise pour travailler la souplesse de leur diaphragme (muscle inspiratoire situé sous les poumons) pour la plongée. C'est aussi la pose emblématique (appelée le Vacuum) de l'âge d'or du bodybuilding dans les années 70. A cette époque, de nombreux bodybuildeurs utilisaient cette pose pour amplifier l'effet du buste en V comme Arnold Schwarzenegger pour ne citer que lui...

En pratique :

C'est une technique d'entraînement qui tonifie le plancher pelvien et la sangle abdominale (et protège les organes) via des exercices posturaux et respiratoires. Elle se caractérise par la diminution de la pression intra-abdominale en effectuant des exercices sans air dans les poumons : en apnée. 

La respiration comme dans bien des domaines reste une base très importante.

Les bases sont donc la respiration et l'apnée. Le but est de contracter volontairement le muscle transverse. La respiration est une expiration complète afin de rentrer son ventre et contracter son transverse ce qui permet de remonter le diaphragme. A la fin de l'expiration complète, bloquer et rester en apnée de 5 à 15 secondes, remonter son ventre au maximum et contracter le périnée. A faire 15 mn chaque jour. Les résultats se voient rapidement si la régularité est là. Dès la première semaine, on constate un résultat sur le petit ventre, la posture etc.

Plusieurs postures existent : sur le dos, à quatre pattes, debout, en voiture, dans son lit, assise au bureau... On peut donc pratiquer partout et plusieurs fois par jour.

https://www.youtube.com/watch?v=I6YyCzxiGvQ

En résumé :

Si vous souhaitez travailler vos abdominaux après un accouchement, éviter le mal de dos en améliorant la posture, retrouver un ventre plat à tout âge, une réduction du tour de taille, améliorer votre libido, éviter une descente d'organes ou compenser la pression subit par l'abdomen lors de la pratique sportive comme la course à pied : la solution idéale est la gymnastique hypopressive.

Evidemment, on arrête les abdos classiques (les crunchs : les relevés de bustes) qui ne font qu'avoir le ventre vers le bas et en avant...

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0

Publié le 12 Juillet 2019

Bonjour à tous,

Concrètement, que signifie être un Maitres-de-la-nouvelle-energie, la relation qu'il ou elle entretient avec lui-même ou elle-même, son environnement intérieur et le monde ?

La confiance en soi !

Tout d'abord, le principe le plus grandiose pour atteindre la maîtrise est la confiance en soi. Les humains ont perdu confiance en eux-même. Ils n'ont pas confiance en leur corps ; ils n'ont confiance qu'en une petite partie de leur cerveau, et peu ou pas du tout en leur esprit. Les humains placent leur confiance un peu partout à l'extérieur d'eux-mêmes puis finissent par douter car cette chose se révèle imparfaite. Prenez le cas des dirigeants : dès qu'un nouveau apparaît, l'être humain se réjouit, a bon espoir et sent que le changement est imminent. Mais comme ce dirigeant est le représentant de la conscience de l'humanité, du pays ou du village, rapidement, il est sujet à commettre autant d'erreurs que le commun des mortels...

La simplicité !

Après avoir atteint la maîtrise grâce à une confiance totale en lui-même, le Maître découvre que tout est simple, très simple. C'est la toute première expérience du nouveau Maître. Tout est simple et élégant, seule l'apparence est complexe. Mais si votre quête vous emmène sur la voie complexe de l'intellect, vous n'en verrez jamais le bout. Les réponses sont incroyablement simples si vous leur permettez de l'être. Par leur éducation, les humains essayent de tout compliquer, de tout analyser et de tout structurer...

Prendre soin de soi !

En tant que Maître, prenez d'abord soin de vous-même - votre corps, votre mental, votre esprit - retrouvez votre équilibre, votre clarté de santé. Comment prétendre être un Maître, comment enseigner si vous ne prenez pas soin de vous-même ? C'est un principe très simple. Vous avez été amené à croire que le salut s'obtient en étant au service des autres, par des pactes comme faire des dons à l'église ou aux organisations, en vous sacrifiant : cela est très "vieille énergie" ! Lorsque vous retrouverez la pleine santé, les gens le verront et le sentiront. C'est ainsi que vous deviendrez un exemple pour eux et votre maîtrise ne sera pas une farce. Vous le méritez mais pouvez-vous accepter cela ? ...

Toute énergie sert !

Le Maître comprend que toutes les énergies sont à son service. Cette énergie existe et est stockée dans différents réservoirs cosmiques ou angéliques. Il y a en vous de l'énergie attendant de pouvoir vous servir. Les dévas, les esprits de la nature, vos animaux attendent de pouvoir vous servir. Des opportunités, de nouvelles situations, de l'argent attendent de pouvoir vous servir mais vous avez tourné le dos car on vous a fait croire que c'était vous qui deviez servir tout le monde et tout le reste. L'argent est une énergie qui est là pour vous servir mais les humains croient qu'elle est démoniaque...

Sans aucun compromis !

Le Maître ne fait aucun compromis. Ses valeurs sont indiscutables, mais surtout sa confiance l'est. Le Maître ne fléchit pas sur ses valeurs essentielles ni sur sa confiance fondamentale (rien à voir avec les relations interpersonnelles : vous pouvez coopérer avec d'autres personnes). Les humains font des compromis au lieu de d'avoir confiance en leur propre vérité, en leur propre jugement...

Les choix !

Le Maître fait des choix. Même si cela paraît être une évidence, la plupart des humains ne font pas d'autres choix que de choisir leur vêtements le matin au lever, mais déjà là, la confusion règne ! Le Maître fait des choix et il n'en a pas peur. Les humains ont peur de choisir car ils craignent de faire des mauvais choix. En définitive, les humains ont été programmés à ne pas choisir et à suivre le troupeau...

De L'autonomie !

Le Maître comprend qu'il est un être autonome. Tout ce dont vous avez besoin est en vous. Vous avez littéralement intégré votre propre générateur d'énergie dans votre corps physique et il vous fournit toute l'énergie dont vous avez besoin. Vous n'avez aucun besoin d'aller chercher cette énergie ailleurs et encore moins chez les autres. N'ayant pas confiance en vous, vous ne vous en êtes pas encore servi mais c'est en vous. Vous ne pouvez pas disséquer votre corps pour y découvrir où votre essence réside car elle réside en tout. Pensez à "Lucy" le film de Besson...

En résumé :

Le Maître a une confiance absolue en lui-même. Il comprend son corps et lui fais confiance car il sait qu'il est conçu pour l'autoguérison. Les réponses simples viennent du cœur. Le mental suivra et s'adaptera. Il trouvera sa propre réponse au moment opportun. Vous méritez de prendre soin de vous-même, acceptez-le. Le Maître comprend qu'il ne possédera jamais l'énergie - car vous ne possédez rien - mais il comprend que toutes les énergies veulent le servir et il honore cela. Lorsque vous vous trouvez dans une situation qui exige de vous des compromis, ne trahissez pas vos valeurs, ne vous trahissez pas vous-même : demeurez authentique. Faîtes des choix de haut niveau : le chois de vivre dans l'abondance, d'être un Maître, un enseignant, d'être équilibré sur les plans biologique et physiologique. Vous êtes des êtres énergétiquement autonomes et cette énergie réside partout en vous, elle est Vous et maintenant vous y avez accès. Vous êtes la première génération à en faire l'expérience...

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0

Publié le 6 Juillet 2019

Bonjour à tous,

Il y a eu beaucoup de Maîtres dans le passé. Mais les Maîtres du passé sont différents des Maîtres de la nouvelle Energie. Très souvent, les Maîtres du passé devaient subir des souffrances extrêmes pour devenir des Maîtres. Il leur fallait nier leur corps, il leur fallait nier littéralement leur existence humaine afin d'explorer leur divinité, afin de distinguer ce qui était humain de ce qui était divin, ce qui était réel de ce qui était illusoire, ce qui était une bataille de l-ego de ce qui était la grâce d'être humain. C'est pour cela que parmi les Maîtres dont vous avez entendu parler, nombreux sont ceux qui ont enduré de grandes souffrances, devenant ainsi des martyrs autant que des Maîtres. 

Dans la nouvelle énergie, tout cela devient inutile. Le Maître de la nouvelle énergie comprend que la maîtrise est d'être humain. Il comprend qu'il s'agit d'intégrer toutes les énergies en soi-même. Il comprend le principe de la joie et abandonne le vieux concept de la souffrance.

De nombreux Maîtres étaient isolés. Ils partaient seuls, loin des villes et de leurs familles. Ils vivaient en ermites dans les bois, sur une île inhabitée ou encore dans un coin reculé et déserté par tous, expliquant, le cas échéant, qu'ils se ressourçaient au sein de la nature. Les Maîtres d'autrefois devaient s'éloigner des autres humains afin de véritablement se découvrir eux-mêmes.

En revanche, les Maîtres de la nouvelle énergie, eux, comprennent qu'il est essentiel d'être un humain à part entière et de s'investir dans l'humanité. Celui de la nouvelle énergie comprend que l'isolement et la séparation ne répondent pas aux besoins de ceux qui sont prêts à recevoir les enseignements. C'est pour cela qu'il apprend à être un Maître tout en demeurant présent dans la réalité humaine, entouré d'autres humains. Il travaille, il voyage, il va dans les mêmes magasins, les mêmes églises, que les autres humains. Il comprend qu'il est important de se mélanger aux autres même s'il y a des moments ou il a besoin d'être seul pour recharger ses batteries.

Il est important de participer à l'existence humaine, car comment enseigner si on vit sur une île déserte ? Comment enseigner en restant à l'écart ? Comment faire ce travail en restant perché sur le sommet d'une montagne retirée et difficile d'accès ?

La plupart des Maîtres du passé étudiaient beaucoup. Ils étudiaient les textes anciens, les philosophies et les religions en y consacrant la majeure partie de leur vie, cherchant toujours à trouver la voie de l'illumination. Ils avaient le sentiment que plus ils étudiaient et apprenaient, plus ils pourraient s'approcher de la maîtrise qu'ils devaient atteindre. Peu y sont parvenus de cette manière. Ils ont tous découvert que leur approche les emprisonnait dans le mental jusqu'à en oublier leur véritables ressentis. Tôt ou tard, ils réalisaient qu'il fallait lâcher prise par rapport à tout cela.

Les Maîtres de la nouvelle énergie ont déjà étudier. Ils ont lu des livres, suivi des cours, lu tous les enseignements de la sagesse. Toutefois, cela apporte-t-il toutes les réponses ? Parfois, l'immersion dans l'étude est telle, qu'ils en oublient qu'ils sont déjà des maîtres. Le mental complique tellement les choses et essaie tellement de comprendre intellectuellement qu'ils oublient que les réponses sont déjà en eux. 

De nombreux maîtres du passé imposaient une discipline sévère à leurs pensées et à leur corps en croyant que s'ils concentraient leur énergie, ils atteindraient une clarté aussi perçante qu'un rayon laser et que cela les mèneraient à l'illumination. En réalité, ils ne faisaient que se torturer et nier leur propre existence en raison de la nature de l'énergie de l'époque qui étaient beaucoup plus lourde, plus dense, beaucoup plus difficile à travailler qu'elle ne l'est aujourd'hui. Ils étaient obligé de s'imposer cette discipline, sans quoi ils auraient été happés par la densité de la conscience de l'époque.

Cela dit, actuellement, il n'y a plus besoin de cette discipline sévère. Plus besoin de se priver ni d'avoir peur de ce qui s'offre à vous. De nombreuses personnes craignent de prendre part aux joies et aux plaisirs de la vie, de se perdre dans les distractions, d'en dépendre et de finir par oublier leur chemin spirituel.

Peut-être vous êtes-vous refusé les joies de la vie par peur du plaisir. La passion de l'âme, qui peut être celle d'un enseignant de la nouvelle énergie, vous a peut-être donné le sentiment que tout cela allait vous distraire et certains ont pu littéralement fermé leur propre Maison de vie. Mais maintenant, dans cette nouvelle énergie, vous pouvez profiter à nouveau de tout cela. 

Peut-être vous êtes-vous laissé sombrer dans l'alcoolisme par le passé, ce qui fait que vous craignez de boire (la-resilience). Ou vous êtes-vous laissé gouverner par votre colère, de sorte que maintenant, vous la rejeter en essayant de la garder à distance. Ou bien avez-vous consommé des drogues ou connu d'autres formes de dépendance et essayez vous de les fuir de craintes qu'elles ne soient plus fortes que vous-même. En temps que Maître de la Nouvelle Energie, il faut apprendre à lâcher prise par rapport à tout cela car aucunes de ces choses n'est plus forte que vous même (l-astrologie-initiatique-de-la-peur-a-l-amour). Vous êtes le Maître. Vous choisissez. Vous décidez de comment les choses doivent se passer. Vous êtes le Maître.

En résumé : 

Un Maître de la Nouvelle Energie est différent d'un Maître du passé. Il est inutile d'aller étudier les anciens Maîtres parce qu'ils ont vécu à leur époque et en leur temps pour une raison spécifique. Il y a eu quelques vrais Maîtres dans le passé. Jésus, par exemple, il y a deux mille ans était un travailleur du changement et fut un exemple, celui qui est sorti des rangs. Il représentait la conscience christique sur terre à cette époque, l'unique qui représentait la Multitude, parce que c'était ce dont l'énergie de cette époque-là avait besoin. Il ne pouvait y avoir beaucoup de Maîtres, seulement quelques uns à la fois.

Dans la nouvelle énergie, tout est différent. Le moment est venu d'avoir de nombreux Maîtres dispersés de par le monde car il est temps, pour chaque culture, chaque région, chaque communauté d'avoir un Maître présent en son sein. Le moment est venu d'avoir de nombreux Maîtres de par le monde pour ancrer la nouvelle énergie, l'énergie d'une conscience expansive. 

Étrangement, être un Maître ne suppose pas, comme vous pourriez le croire, une énorme responsabilité. Le livre "les Maîtres de la nouvelle énergie" explore ce que signifie être un Maître, la relation qu'il ou elle entretient avec lui-même, son environnement et le monde.

Voici venu le temps de la multitude des Maîtres.

la-confiance-en-soi-la-base-html (suite)

 

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0

Publié le 2 Juillet 2019

Bonjour à tous,

Lors de la nouvelle lune du 2 juillet 2019, le soleil et la lune vont se rejoindre dans le signe du cancer. Symboliquement, la nouvelle lune représente un nouveau départ et tout ce qui sera mis en place à cette période jusqu'à la pleine lune d'après. Il est essentiel de libérer ce qui n'a plus lieu d'exister, ce qui nous entrave. Chaque nouvelle lune peut devenir un moment puissant d'évolution personnelle. C'est le moment de ressentir, de penser, de dire. Les jours suivants donnent alors des occasions d'agir. Elle nous convie à émettre clairement nos intentions, à les poser dans l'univers, à faire confiance aux champs des possibles auxquels nous avons tous accès dès que nous expérimentons entre autre, le lâcher-prise.

Cette nouvelle lune est propice à couper les liens négatifs et au renoncement.

Il ne s'agit pas de renoncer à ses rêves, ni à son chemin mais de renoncer au passé, aux blessures, aux peurs et tout ce dont on a plus besoin. 

Comment ?

Sous forme de protocole qui aide au pardon. Ecrivez toutes vos pensées négatives sur une feuille de papier afin de poser dans la matière tout ce qui vous pèse. Il n'est pas là, question de se limiter mais de "balancer" tout ce que l'on peut avoir sur le cœur au sujet non seulement d'une ou plusieurs personnes (famille, amis, collègues...) mais également des situations ainsi que le ressenti de soi-même : les croyances limitantes, les croyances héréditaires, la colère, les blessures, les peurs, les doutes, la culpabilité, ce que vous ne voulez plus être. Renoncer aussi à une certaine allégeance, à une certaine fidélité familiale et décider de ne plus porter certaines choses (transgénérationnel : la-constellation-familiale) afin d’extérioriser tout ce qui représente un poison émotionnel (emotions-et-sentiments).

L'entourage : famille, amis, peu importe, ont généré une indigestion émotionnelle. Il est intéressant de ne plus avoir de sentiments négatifs et surtout ne pas les garder en soi afin de ne pas les alimenter ni les ruminer (la pensée est créatrice). L'outil proposé est de les mettre sur papier et surtout de ne pas se limiter. 

Une fois écrit, il suffit de brûler le papier (afin de couper les liens négatifs avec la situation ou la personne) ce qui crée un espace vide pour le remplir automatiquement de quelque chose de plus bénéfique. Jeter les cendres dans les toilettes, ruisseau, rivière, la mer pour que l'eau nettoie par son énergie. Tout ceci, sera fait en conscience : je brûle, je demande à couper les liens négatifs et tout est nettoyé, purifié par l'énergie de l'eau.

Si ça ne fonctionne pas ?

Il est parfois nécessaire d'écrire plusieurs fois, espacé de plusieurs jours, semaines... Chaque libération permettra de se sentir bien et de créer une libération positive. Il y aura peut-être encore des choses négatives mais beaucoup moins virulentes que la première fois.

Quand arrêter ?

Tout simplement lorsque vous êtes en paix avec la situation ou la personne et que cela ne vous fait plus souffrir. 

Et après ?

Vous pouvez écrire tout ce que vous désirez, ce que vous avez envie de créer, ce que vous voulez voir se matérialiser, ce que vous souhaitez être : quelqu'un de bien, de juste, la confiance en soi, la foi, la patience, le lâcher prise, changer de vie, améliorer sa santé...

Quel rapport avec la nouvelle lune ?

Il s'agit d'un rituel que vous pouvez faire à n'importe quel moment mais qui toutefois est idéal lors de la nouvelle lune et celle du 2 Juillet 2019 est pleinement favorable à ce genre d'initiative puisqu'elle est associée à une éclipse solaire qui rend la nouvelle lune plus puissante. L'influence d'une éclipse solaire dure six mois alors que l'influence de la nouvelle lune dure quatre semaines. Juillet est un mois de transformation profonde en raison de ses deux éclipses (la prochaine aura lieu le 16 Juillet) que l'on peut voir comme une renaissance, la naissance d'une nouvelle version de soi-même.

En résumé :

Si vous voulez avancer dans la vie, il y a des moments au cours desquels il faut faire certains sacrifices et donc accepter d'abandonner des choses, de passer à autre chose et de faire un travail de nettoyage dans des domaines parfois très important : cela fait parti des processus de régénération. Il devient important de prendre conscience  de cette réalité. Ces rituels permettent de renoncer à certaines choses et de laisser son passé derrière soi, même si celui-ci nous a guidé, montré, enseigné. 

Cet été promet d'être transformateur. L'humanité change, notre monde change. Chacun avancera à son rythme. Merci au passé et bonjour l'avenir...

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0