Publié le 30 Juillet 2020

Bonjour à tous,

Le naturopathe est un éducateur de santé qui agit en donnant des outils afin de retrouver une pleine santé aussi bien physique, que mental, psychologique et évidemment spirituelle. Il cherche la cause première du trouble plutôt que de combattre les symptômes apparents. Il cherche à potentialiser les capacités de l'individu pour relancer le processus d'auto-guérison. Tout se fait en douceur en complément de la médecine allopathique.

En naturopathie, on prend la personne dans sa globalité en prenant en compte quatre aspects que sont l'aspect physique (le corps), le mental (psychologique), l'émotionnel (les peurs et les émotions) et le spirituel (le coté énergétique). Ces quatre aspects sont intimement liés et interdépendants les uns des autres.

J'ai crée une méthode d'accompagnement et de développement personnel, qui permet un recentrage et un rééquilibrage via divers outils.

L'aspect physique :

- Les douleurs et les-maladies-chroniques 

- L'alimentation (vivante)

- Gestion du stress

- Gestion de la-respiration

Le corps est la priorité dans cet aspect physique. Tout ce que l'on ingère notamment via l'alimentation reste une base essentielle. Si les aliments ont un impact sur la santé, les médicaments, le tabac, les drogues, les boissons tels que coca, alcool, café, thé, etc. ont une incidence majeur également.

Lors d'une séance en naturopathie, le lien sera fait entre l'alimentation, la douleur et les maladies chroniques, le stress et la respiration. Pour cela, il faut comprendre ce qu'est la douleur complète afin de sortir du cercle vicieux.

L'aspect mental :

- Les vecus-traumatiques et le deuil 

- Conscients et inconscient (blocages)

- Psychosomatique (corps/esprit)

- Schémas répétitifs

Le but du travail sera de faire passer les infos du conscient au non-conscient et vice-versa, puisque 90% des choses se passent dans l'inconscient. Rétablir la connexion entre le corps et l'esprit. Travailler sur le deconditionnement, comprendre les schémas répétitifs et ce qu'est l-ego. Le blog "ateliernaturo89" servira de support avec les nombreux articles écrits, ce qui a pour but une ouverture de-conscience pour une évolution personnelle. 

 L'aspect émotionnel :

- Les peurs et les emotions refoulées

- La peur de la mort, peur de manquer, phobies

- Les 5-blessures de naissance

- Les croyances-limitantes

Le côté émotionnel est souvent mis à l'écart par la médecine, par certains naturopathes et enfin par le consultant lui-même qui ne veut surtout pas se laisser déborder émotionnellement. Il est pourtant d'une importance capitale de savoir les reconnaître, les identifier, travailler dessus afin de les libérer, et ce, peu importe la méthode employée. Les fleurs-de-bach sont un outil extraordinaire pour traiter toutes les émotions qu'elles soient récentes ou anciennes. Il en sera de même pour les 5 blessures de naissances. 

L'aspect spirituel :

- Énergétique et guidance

-  soins-energetiques

- Le taux vibratoire

- Les niveaux de conscience

- Lâcher-prise

Plusieurs outils pourront être proposés suivant votre ouverture d'esprit : les méditations ciblées, les-cartes-oracles, le blog qui traite plusieurs sujets différents comme l'intuition, la-loi-d-attraction, les thérapies vibratoires, les-trois-vagues-de-volontairesles-harmoniques, etc.

Le but :

Guider, donner des informations en transmettant l'expérience acquise afin que celui qui le souhaite démarre le plus grand travail de toute sa vie et pas des moindre : le travail sur soi. Ce travail qui permettra dans un premier temps :

- De retrouver l'harmonie entre le corps et l'esprit

- De comprendre son état émotionnel et de se libérer des émotions refoulées qui entraîne des blocages

- De retrouver la-confiance-en-soi

Puis ensuite :

- D'augmenter le niveau-de-conscience et les niveaux-de-spiritualite

- D'élever son taux-vibratoire

- De comprendre son chemin-de-vie via la numérologie 

Pour enfin :

- Connaître et clarifié sa mission de vie 

- Passer de la 3d-a-la-5d (de l'ère du poisson à l'ère du verseau) 

Voici les grandes étapes de mon accompagnement via la Naturopathie.

Pour ce faire, plusieurs choix de séances vous sont proposées :

La naturopathie fait partie des médecines douces. Elle se veut être dans l'observation, l'écoute et autant que possible dans la prévention. Les informations recueillies lors de l'anamnèse permettent au naturopathe d'apporter des réponses adéquates à la problématique de base à condition que l'échange soit authentique, fait dans la transparence et dans la confiance. Ceci permettra un changement progressif dans les habitudes du consultant. La naturopathie ne fait que guider et accompagner car vous seuls, êtes et rester acteur de votre bien être et de votre santé.

Vous l'avez compris : je fais de la Naturopathie avec un grand N en développant les quatre aspects qui selon moi, sont indissociables, jusqu'à la spiritualité de l'être incarné et sa mission de vie.

La séance de Naturopathie seule :

Basée sur une écoute active afin de mieux cerner la problématique rencontrée. Echange, synthèse, objectifs, bilan complet envoyé par mail.

"La première séance" : en collaboration avec la sonothérapie

Basée sur une écoute active + soin énergétique (Cyril)

Un premier temps d'échange d'environ 1 h comprenant l'anamnèse afin de récolter les informations de bases nécessaires au bon fonctionnement du travail souhaité avec le consultant. Un deuxième temps, un soin énergétique d'environ 1 h également viendra appuyer le coté physique (les-7-corps-energetiques). Les soins énergétiques ont longtemps été exclut dans la pratique de la naturopathie mais sont pourtant essentiels à une prise en charge globale de l'individu souvent en souffrance, qu'elle soit physique et/ou psychologique. 

Cette séance permet d'aborder la numérologie classique pour apprendre à mieux se connaître via sa date de naissance en apportant quelques infos de base. D'entamer un travail sur les blocages, sur les émotions refoulées, sur le rééquilibrage de l'énergie du corps et des chakras via l'énergétique. D'avoir des outils mis à disposition pour apprendre, comprendre et intégrer le travail en cours. De proposer des objectifs simples et facilement réalisables en vu d'une éventuelle séance de suivi.

La séance de suivi suit obligatoirement celle de "la première séance". Elle permet de faire un bilan des objectifs mis en place par le consultant depuis la première séance. Un soin énergétique est inclut dans cette séance ainsi qu'un travail sur la respiration via des exercices à faire chez soi. La respiration ayant pour but d'apprendre à gérer le stress et de rétablir le lien entre le corps et l'esprit.

Un suivi sur un plus long terme (sous forme de forfaits) est souhaitable si l'on veut travailler en profondeur. Cependant, il est nécessaire que le consultant ait mis en place certains objectifs définis lors de la (ou les) séance précédente. 

Les forfaits :

Le forfait de cinq séances :

Bilan alimentaire et ce que l'on met dans son corps (aliments, médicaments, drogues, alcool, tabac...), les répercussions sur la santé et comment palier ou y remédier. Bilan sur les douleurs (chroniques ou non), les maladies et dans tous les cas le stress. Travail en profondeur sur les vécus traumatiques et le deuil. Travail sur la libération des peurs et des émotions refoulées. Informations via la numérologie (nom prénom et date de naissance).

Le forfait dix séances :

Reprend les points du forfait cinq séances plus : des outils pour l'ouverture de conscience, un travail plus en profondeur sur les sept corps énergétiques, les différents niveaux spirituels, l'éveil et comment l'atteindre, les familles d'âmes.

Le forfait de l’ère du verseau :

Rappel des dix autres thèmes de forfaits précédents plus : l'amour et le couple, les flammes jumelles, le tantrisme, l'hypnose régressive quantique et les trois vagues de volontaires, de la 3D à la 5D, les trois jeux d'oracle de la nouvelle ère.

Plus concrètement :

Au vu de la situation du Covid 19 de ces derniers mois, la façon de guider les personnes concernées a dû être modifiée et réinventée. C'est la raison pour laquelle, à partir de la rentrée, les séances se feront en priorité via internet (Messenger ou autre application et échange par mail). Cela permet de maintenir les RDV, même lors d'un confinement par exemple, de toucher une population beaucoup plus large géographiquement et permet un gain de temps et un coût de déplacement pour tout le monde.

Les soins énergétiques se font également à distance donc aucun soucis à ce niveau là. Seuls les soins bien-être aux bols chantant tibétains et les soins aux diapasons thérapeutiques seront en présentiel. Cependant, des enregistrements sont en cours (pour rééquilibrer les chakras) afin de profiter du son des bols ou des enregistrements en vue d'une méditation par exemple. Vous pourrez ainsi profiter des bienfaits des sons des bols chantants - même à distance - sans les vibrations.

Des stages "weekend" seront mis en place dès septembre 2020. Les 5 et 6 septembre et les 26 et 27 septembre 2020. "Initiation au développement personnel, théorie et pratique" et "Découverte des aspects Naturopathiques et vibratoires".

De nouveaux services vous sont proposés sur ma page : la numérologie, les tirages de cartes...

Toutes les infos seront mises sur le site au fur et à mesure ainsi que sur ma page Facebook.

Au plaisir de vous accompagner d'abord sur votre chemin de votre vie puis sur votre mission de vie !

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #partage

Repost0

Publié le 25 Juillet 2020

Bonjour à tous,

Il existe plusieurs degrés d'ouverture de conscience regroupés en 7 niveaux. A ce stade peu avancé de l'évolution humaine, la plupart d'entre nous ne faisons l'expérience que des trois premier niveaux. Pourtant, le but est de passer d'un niveau à un autre plus élevé pour nous rapprocher de l 'éveil et ainsi se réaliser spirituellement.

1er niveau : correspond au stade du sommeil profond.

Tous les sens sont pratiquement endormis. C'est le plan de la conscience instinctive (cerveau reptilien). Stade matérialiste avec accumulation de biens et assouvissement des besoins primaires (manger, dormir) et des plaisirs des sens (sex) évidemment sans connaître l'amour. A ce stade, l'être est convaincue que la mort est une finalité et qu'une dimension supérieure quelconque ne peut exister.

2e niveau : correspond au stade du rêveur. Légèrement plus alerte et plus conscient qu'au premier stade.

C'est le plan de la conscience collective et du développement des relations humaines. L'être est plus sélectif dans le choix de ses partenaires mais plusieurs peuvent convenir. Copie l'amour véritable car ne le connaît pas encore. L'être est possessif et considère que le partenaire lui appartient. Les possessions matérielles sont encore dirigeante. Majoritairement, à ce niveau, il y a une croyance de l'existence d'un être suprême mais qui sert leurs intérêts. C'est le plan de l'emotions et de l'ego qui est très fort.

3e niveau : correspond à l'état de veille. Ce stade caractérise tous les moments conscients de notre vie et représente près des deux tiers du temps. L'activité cérébrale est supérieure aux deux premiers niveaux.

Il représente le mental avec le JE car l'être commence à s'individualiser. C'est le plan du pouvoir personnel, des idéologies, des leaders qui fonctionnent selon la dualité du mental (amour-haine; dominant-dominé etc.). C'est aussi le plan de la prise de conscience qu'il existe une autre dimension car à ce niveau, l'être a élargit ses connaissances. C'est le plan de l'amour "échange" qui s'approche du véritable amour.

4e niveau : correspond à la rencontre avec l'âme via la méditation en étant centré, tranquille et silencieux afin de devenir un observateur de sa propre vie.

C'est le plan "causal" de la reconnexion avec la partie de l'âme, celle de l'amour spirituel. C'est à ce stade que vous pouvez vivre l'amour avec une âme-sœur sans aucun effort à faire, aucune concession : l'amour EST.

C'est le plan des créateurs, des artistes qui expriment la beauté sous toutes ses formes. L'être à ce niveau n'est plus préoccupé par l'accumulation de biens car il n'a plus besoin de ce genre de preuves pour justifier son existence et prouver son importance. Il apprécie le plaisir des sens sans se laisser dominer par ses émotions. Il est conscient du lien qui existe entre le physique, l'intellect, les émotions et la spiritualité et assume la responsabilité de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes.

5e niveau : correspond à la conscience cosmique, le fait de se sentir relié au grand TOUT, contrairement aux niveaux inférieurs. 

L'amour est manifesté et exprimé pleinement. Le seul partenaire possible est son âme-jumelle, son complément, son miroir. A ce niveau on peut se passer de sexualité. L'être a une sensibilité très raffinée et perçoit l'univers comme un tout, il est conscient des lois de l'univers et tente de les respecter le mieux possible. Les biens matériels sont acceptés mais l'accumulation n'est plus une préoccupation. L'intuition joue un grand rôle et le développement des dons psychiques se développent facilement. Il s'en sert volontiers pour aider les autres. Il s'applique aussi à se débarrasser de ses préjugés.

6e niveau : correspond à la conscience divine.  

C'est le plan de la conscience intuitive de l'âme appelé Buddhi. A ce niveau, l'être n'a plus d’Ego ou tout du moins il passe au second plan. Il s'est pratiquement libéré de ses passions et ses émotions ne le contrôlent plus. Il est conscient de son corps physique (les-7-corps-energetiques) mais les biens matériels ne l’intéressent plus vraiment et s'est complètement libéré de ses préjugés. Il communique avec son moi supérieur et avec les entités de l'au-delà. Il connaît les raisons de son incarnation et comprend les leçons qu'il est venu apprendre. Il est conscient de son évolution et du niveau de conscience qu'il a atteint, sans en faire tout un plat même s'il a réalisé le mariage mystique (union divine). 

7e niveau : correspond à la conscience d'unité. Qualifié d'état d'illumination ou d'état d'éveil total.

Ce septième plan est celui du divin, de la conscience cosmique. Le feu intérieur monte dans les canaux éthériques et l'énergie divine transforme l'être : il devient un être de lumière qui n'a plus qu'une seule préoccupation : la spiritualité. L'être se situe entre la matière et le divin. Il est ce qu'on appelle habituellement "le maitre", "l'initié" : c'est à dire quelqu'un qui a réussi la parfaite harmonisation entre le corps, l'esprit et l'âme. 

Augmentez votre conscience : 

La méditation : elle permet de nombreuses choses, notamment de passer du niveau 3 au niveau 4. Elle permet également d'inverser la programmation, le conditionnement auquel chacun d'entre nous est soumis depuis sa naissance. C'est donc un excellent moyen pour quiconque d'apprendre à se détacher de ses pensées et de ses croyances limitantes profondément ancrées et d'apprendre à se contenter de ne rien faire. Elle permet ainsi d'entrevoir l'âme par l'ouverture entre nos pensées et devenir observateur de notre vie.

La danse : dans de nombreuses cultures, la danse a longtemps été associée à l'induction d'un état de transe dans lequel vous pouvez vous connecter à un niveau de conscience supérieur du niveau auquel vous êtes habituellement. C'est également le cas pour les activités créatives comme la peinture ou le chant. La danse sauvage et folle en particulier peut aider à libérer les tensions et les énergies qui restent bloquées dans votre corps et votre esprit. La pratique de la danse rentre dans un type de méditation si l'on pratique en lâchant-prise et en fermant les yeux. En règle générale, les activités riches en énergie aident à se connecter plus facilement à un niveau de conscience supérieur.

Les sorties en pleine nature : la nature est un guérisseur naturel. Depuis la nuit des temps, les gens se tournent vers la nature pour atténuer leurs chagrins car elle ne juge pas et sa présence peut induire une guérison et vous aider à maîtriser le sentiment d'abandon (les blessures de l'âme), élément essentiel du processus de connexion à un niveau supérieur de conscience. Vous pouvez atteindre un état de méditation en vous promenant en pleine forêt ou dans la nature. C'est à la portée de tous.

L'écriture inspirée : cet outil peut aider à épurer les pensées obsédantes et à vous connecter à des vérités plus profondes qui sommeillent en vous. L'écriture inspirée a permis à Neale Walsch de canaliser et d'écrire son livre : "Conversation avec Dieu". Laissez vous guider pendant quelques minutes, un papier et un stylo à la main, sans penser à ce que vous écrivez.

Faites confiance à une force plus grande : nous sommes tous reliés les uns avec les autres. La séparation n'existe qu'avec les barrières que nous nous sommes construits à notre insu. Cette idée de séparation revient en force lorsque nous nous sentons seuls, tristes ou déprimés et éloigne encore plus celle de l'unité. Ces émotions sont pourtant l'occasion de libérer cette négativité et d'abandonner le contrôle en demandant à l'univers de travailler à travers nous, en se connectant à un niveau supérieur de conscience. Faites des méditations ciblées avec les énergies cristallines par exemple. Permet le passage du 4e au 5e niveau.

Les états de conscience modifiés : 

L'état de conscience modifié est un état mental différent de l'état de conscience ordinaire. C'est la capacité de percevoir des choses qui autrement restent cachées. C'est le cas des rêves, des états hypnotiques, des hallucinations, de la transe, des méditations...

Il y a une différence entre les niveaux de conscience et les états de conscience. Ce n'est pas parce que l'on se trouve dans un état de conscience modifié (alcool, drogue) que la conscience va changer de niveau et augmenter. Néanmoins, certains états de conscience modifiés tels que la sophrologie et la méditation permettent au fur et à mesure d'augmenter le niveau de conscience.

En résumé :

La majorité des êtres seraient au niveau trois, vacillant encore entre une certaine importance pour l'aspect matériel, tout en croyant sincèrement à quelque chose de plus grand.

Le quatrième pallier produit des effets physiologiques tant sur le cerveau que sur le corps : le niveau de stress et la pression artérielle diminuent, le système immunitaire se renforce. Au 5e niveau, l'intuition s’accroît, de même que la compréhension du monde et les ondes cérébrales (les-frequences) sont identiques à celles de quelqu'un qui est en pleine méditation. C'est le niveau des grands comme Beethoven, De Vinci, Pythagore... C'est le plan des guides spirituels. Au stade du 6e niveau, l'être devient de plus en plus éveillé et ressent la présence de l'âme qu'il ressent également dans tous les autres êtres vivants - que ce soit une plante, un animal, une fleur -  et dans tout l'univers. Enfin au 7e niveau, l'être tombe dans la conscience cosmique et l'illumination, et il y reste pour l'éternité. Il s'agit donc du niveau le plus élevé de l'évolution humaine qui pour l'instant demeure un état assez rare. 

Le but est de passer d'un niveau à un autre plus élevé pour nous rapprocher de l'éveil et ainsi se réaliser spirituellement. Passer d'un niveau à un autre n'est en fait pas si compliqué puisqu'il fait parti intégrante de votre Moi véritable. Si vous arrivez à dissiper les pensées permanentes, les idées et croyances limitantes qui entravent cette réalisation, vous atteindrez un niveau supérieur de conscience. Pour ce faire, il vous faudra travailler de détachement et le centrage, en portant votre attention sur ce qui se passe en vous : les sons, les sensations, les émotions, etc. Percevez le tout sans juger, sans attachement (avec un peu de recul), sans analyser, comme si tout le monde était égaux. Ce n'est ni bien ni mal : C'EST. Ce travail permet de se connecter à l'instant présent en pleine conscience, mais aussi de développer la sensibilité et la capacité à se connecter avec le Moi supérieur.

"La paix est un état de conscience supérieur que nous ne pouvons atteindre qu'en travaillant à rendre nos pensées et nos sentiments plus désintéressés et plus généreux" Omraam Mikhaël Aïvanhov

L'évolution humaine est en plein essor depuis 2012 et les niveaux de conscience augmentent considérablement...

 

Bien à vous.

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos, #boîte à outils

Repost0

Publié le 20 Juillet 2020

Bonjour à tous,

Certains cours de Yoga permettent également, hormis une action sur le corps, un éveil de conscience.

Il existe différentes formes de yoga, dont le Jnana-yoga. Cette pratique renvoie au Yoga de la connaissance et du savoir. Il représente la voie la plus directe et la plus simple de l'éveil en passant par un cheminement personnel. Le Janin (celui qui pratique le Jnana-Yoga), en se basant sur cette philosophie cherche à sortir de l'illusion et de l'ignorance grâce à la discrimination - cette action de discerner, de distinguer les choses les unes des autres avec précision - qui lui permet d'augmenter son niveau de conscience. Le détachement est important pour trouver l'unité en soi. Il doit également se débarrasser de l'idée - erronée  - d'assimiler qui il est, à son corps physique. Il devra donc se répéter sans cesse qu'il n'est pas le corps physique, ni l'esprit, ni la pensée, ni même la conscience mais qu'il est, ce que cette philosophie appelle l'Atman, autrement dit le soi véritable (âme). Il lui faudra en fait, se défaire progressivement de son ego afin d'arriver à l'unicité, au "je" véritable, celui lié au Brahman (l'absolu, le tout).

Pour avoir accès au Jnana Yoga, il existe quatre moyens et six vertus qui sont aussi les mêmes pour celui qui souhaite un parcours d'éveil sans passer par cette pratique de Yoga.

Les quatre moyens d'atteindre l'éveil : 

- Le discernement : savoir faire preuve de discernement en toute occasion entre le monde réel et le monde irréel.

- Le détachement : savoir se détacher de ses désirs et de ses biens matériels.

- Le désir intense de libération : se libérer de l'ignorance et vouloir connaître sa vraie nature.

- Observer les six vertus principales : la maîtrise de soi; La tranquillité mentale; L'endurance; La foi; L'attention juste de l'esprit; L'acceptation des difficultés de l'existence.

Et si on ne pratique pas le Jnana-Yoga ?

Il existe différentes façon de parvenir à un éveil. Les quatre moyens cités plus haut sont valables pour tous, même si on ne pratique pas la discipline du Yoga. D'autres moyens, techniques, pistes peuvent être envisagés. Etre honnête avec soi-même est la première étape qui mène à l'éveil. L'éloignement de toutes distractions telle que la télévision est la deuxième étape afin de se concentrer et faire le vide dans sa tête, en apprenant à mediter par exemple. Grâce à ses nombreux bienfaits, elle permet de se débarrasser des bruits extérieurs pour se concentrer sur son être réel. Le travail sur les peurs est la troisième étape pour qu'elles ne prennent plus jamais le dessus et qu'elles cessent de paralyser l'action en cours. Enfin, le pardon est incontournable. Apprendre à pardonner aux autres pour le mal qu'ils vous ont fait, et surtout se pardonnez (à soi-même) sera un excellent départ pour un chemin d'éveil sans forcément pratiquer une quelconque méthode.

Il est avant tout important de travailler sur soi. Sans travail, pas de cheminement dans l'éveil.

- Commencez par travailler sur les blocages du corps physique et en parallèle ceux du corps mental (psychologique) : les deux vont de pairs (les-benefices-secondaires-de-la-maladie).

- Penchez vous sur vos peurs les plus profondes en sachant les nommer et en les regardant en face.

- Découvrez quelles sont vos blessures de naissances et celles à travailler.

Les signes de l'éveil :

Vous prenez en charge vos corps physique et mental (psychologique).

Votre niveau d'énergie augmente de façon subite.

Vous remettez tout en question. Vous voulez changer de job, de partenaire, de maison...

Vous avez envie de faire un grand ménage dans votre quotidien et votre espace intérieur. Vous êtes moins matérialiste.

Vous avez une prise de conscience sur l'alimentation.

Vous voyez les choses quotidiennes d'une manière totalement différente qu’auparavant.

Vous développez et faites confiance à votre intuition.

Vous vous documentez beaucoup, vous avez envie de tout savoir.

Vous comprenez que tout le monde possède des dons et vous retrouvez des capacités que vous aviez enfouies enfant.

Vous vous demandez ce que vous faites sur terre et vous vous interrogez sur votre mission de vie.

Vous vivez des situation "incroyables" et remplies de synchronicités.

Vous voyez des chiffres partout et des heures miroirs.

Pourquoi être éveillé ?

Le plein éveil permet au véritable artiste qui est en vous de se reconnecter à la-creativite : au dessin, à la musique, à la poesie, à l'écriture, à l'art, etc. en laissant les choses se faire, en permettant le lâcher-prise, en remettant de la couleur dans votre vie. La transformation qui amène à l'éveil permet d'accepter son plein potentiel et ses capacités. Cela passe par le lâcher-prise et le fait de se faire confiance afin de donnez du sens à sa vie sans s'occuper du résultat final. Le plein éveil est également censé nous mener vers une vie plus équilibrée, plus heureuse, avec plus de sens.

L'intuition :

"L'intuition n'est autre que le résultat d'expériences intellectuelles antérieures accumulées." Albert Einstein

Intuition signifie : regarder en soi. C'est aussi apprendre à ressentir les emotions et les perceptions qui nous traversent par rapport à une situation ou une personne que l'on peut croiser. Selon Chris Semet, l'auteur du livre "Les pouvoirs de l'intuition", chacun d'entre nous possède ce "pouvoir" à des degrés différents, que l'on soit un homme ou une femme. C'est une faculté à la portée de tous. On retrouve dans son livre des exercices et des conseils pour développer ce 7e sens. Entre autre, se fier à sa première impression face à une situation, une rencontre amoureuse ou un entretien d'embauche.

Peut-on vraiment se fier à son intuition ?

Oui, car elle est toujours juste. Si elle ne l'est pas, c'est que ce n'en est pas une ! Il arrive souvent que nos émotions ou nos propres jugements et interprétations se mêlent à nos perceptions intuitives. Ce que nous pensons être notre intuition est en fait l'expression de nos peurs, nos désirs ou nos a priori. Nous devons donc apprendre à faire une distinction entre notre intuition et les perceptions venant de l'intellect. C'est un peu plus compliqué que cela n'y paraît.

L'écriture inspirée : 

C'est quoi ? Le principe est simple : prendre une feuille et un crayon, s'asseoir et se mettre à écrire après avoir poser une question au préalable dans sa tête. Ce n'est pas un art divinatoire qui prévoit l'avenir, comme le précise France Gauthier qui enseigne cette technique depuis 2007. Elle propose des ateliers vidéos sur le sujet qui permettent - selon elle - de retrouver "son plein pouvoir et donner une direction consciente à ses projets de vies." Elle écrit dailleurs que c'est une technique simple qui non seulement lui a montré le chemin de presque toutes ses créations (livres, conférences, ateliers) mais aussi qui l'aide à mieux comprendre ses états d'êtres, montré ses angles morts dans des situations ambiguës et qui lui a permis de s'élever en conscience.

Différence entre écriture inspirée et écriture automatique :

Même si les deux se font assis, muni d'un stylo et d'une feuille de papier, elles sont bien différentes. L'écriture automatique souvent utilisée par les médiums est un mode d'écriture dans lequel n'intervient ni la conscience ni la volonté contrairement à l'écriture inspirée. L'écriture automatique est souvent illisible même pour celui qui vient d'écrire, car le sujet est souvent dans un état second - comme un état de transe - lors de l'exercice. L'écriture inspirée se fait elle, en conscience : le sujet peut facilement se relire et reste une réponse spontanée ou non à une interrogation ou une question. Le sujet "rentre en guidance" avec ses guides pour recevoir une réponse appropriée.

L'écriture intuitive quand à elle se définie par l'impression d'écrire soi-même. Les questions posées reçoivent une réponse immédiate. On a l'impression de connaître seul, sans aide de ses guides, la réponse aux questions posées. En résumé, la main écrit toute seule (consciemment) sans que l'on entende quoi que ce soit ou que l'on se sente inspirée. 

En résumé : 

L'éveil correspond à un état de conscience élevé, dans lequel on est connecté au monde qui nous entoure. Pour beaucoup de religions, l'éveil spirituel est le but ultime à atteindre pour faire parti du "tout". On sait désormais que cet éveil n'est pas réservé aux religions et que chacun d'entre nous a la possibilité - au cours de sa vie - de trouver sa juste place. C'est le cas pour tout ceux qui découvrent leur potentiel de maître-nombre par exemple (la-numerologie).

La pratique du Jnana-Yoga se concentre sur la connaissance. Il y a sept étapes impliquant : l'étude et la réalisation du Soi, le désir, la protection de l'esprit, développer l'indifférence face aux choses et aux objets, le non-attachement au monde, le bonheur et la connaissance de la vérité.

Bien que cette pratique permette d'atteindre l'éveil, celui-ci peut être atteint par d'autres biais, puisque l'éveil consiste à se détacher de tous les biens matériels, à apprendre et expérimenter sans relâche, et à toujours garder son discernement pour toute chose. Ce parcours d'éveil permet aussi d'apprendre à se connaître soi-même, parcourir son chemin-de-vie pour enfin découvrir sa mission de vie.

L'intuition se manifeste souvent comme un sentiment profond de certitude absolue, qui nous traverse à la vitesse de l'éclair. C'est donc une forme de connaissance immédiate qui ne recours pas au raisonnement. Elle se travaille au quotidien avec des exercices afin de suivre cette "boussole" intérieure. Les plus réceptifs la prenne en compte, les autres la refoule ou l'ignore. Pourtant, elle est peut-être la clé de la réussite et du succès.

Vous pouvez, pour plus de facilité, vous faire accompagner sur ce chemin.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0

Publié le 15 Juillet 2020

Bonjour à tous,

Actuellement, peu de gens s'intéressent vraiment à leur rêves et ceux qui cherchent à les comprendre ne cherchent pas à les utiliser.

C'est le grand mérite du livre de Nicole Gratton de nous donner les moyens de nous souvenir de nos rêves, mais surtout de les utiliser, d'en faire des outils de croissance psychologique et d'évaluation spirituelle (les-7-niveaux-de-spiritualite). Tantôt subtil, délicat et discret, le rêve nous chuchote un doux message, une information utile ou un conseil pratique. Tantôt agressif, dérangeant et parfois même troublant, il nous donne un avertissement urgent, un rappel à l'ordre, ou encore une communication importante.

Ce livre se structure en trois parties distinctes : les trois premiers chapitres contiennent des informations, les cinq suivants, des principes d'action et les deux derniers, la résultante de cette démarche. La connaissance théorique couplée avec l'expérience directe nous amène vers une prise de conscience profonde du monde du rêve.

L'information :

Savoir pour mieux agir : 

des informations sur tout ce qui précède l'art de rêver tels que le cerveau, l'âme et l'égo, les différents corps-energetiques

- sur la catégorie de rêves : les rêves compensateurs, réactifs, temporels, prémonitoires, télépathiques, spirituels ou encore initiatiques

- sur les fonctions du rêve : équilibrer (rétablir l'équilibre psychique du rêveur), informer (fait resurgir les infos sur l'état de santé physique, émotionnel, mental et spirituel), avertir (avec les rêves récurrents qui préviennent des dangers), conseiller (guide dans les décisions), expérimenter (oser tout ce que vous souhaitez), apprendre (une leçon ou un exercice) ou encore pour mieux se connaître soi-même (démasquer ses peurs, ses craintes, ses faiblesses, ses forces, son potentiel, etc.).

A noter qu'un même rêve peut cumuler plusieurs fonctions.

L'action : 

Agir pour mieux vivre :

Cette deuxième partie est largement développée et consacrée à l'art de rêver. Ces rêves sont indispensables à l'équilibre psychique. Nous rêvons tous, même si la plupart du temps aucun souvenir n'est conservé. Pourtant, il est possible de contrôler notre mémoire onirique à l'aide d'exercices et d'un véritable travail d'auto-analyse qui nous apprend sur nous-même ce que nous avons toujours refusé de voir. Qu'ils soient prémonitoires, initiatiques ou autre, ils sont souvent difficiles à décrypter, mais tous cependant, ont une signification profonde.

Dans ce chapitre vous apprendrez comment travailler efficacement en sachant comment utiliser "le journal de rêves", l'outil indispensable à tout bon rêveur, tout au moins au début.

Vous apprendrez aussi à quoi correspond "le censeur", le gardien de nos nuits qui veille constamment à notre équilibre émotionnel et psychique.

Vous comprendrez pourquoi les périodes riches en rêves sont suivies de temps mort, de panne sèche et pourquoi certains disent ne jamais rêver. Tout le monde rêve, ce n'est ni un privilège, ni une aptitude et encore moins un hasard. Le monde scientifique a démontré que cette portion du sommeil ou l'on rêve est commune à tous et que, de plus, elle est essentielle à la survie. Vous verrez donc les ennemis de la mémoire du rêve (le manque d'intérêt, la peur, l'ignorance, la fatigue, les médicaments...) ainsi que les alliés (la relaxation, la visualisation, le rituel...).

Vous comprendrez ce qu'est le langage du rêve avec les symboles universels (l'eau, le feu, la mort, la maison, les personnages, les animaux...) et les symboles personnels qui sont plus nombreux et formés à partir de l'expérience individuelle.

Certains trouvent difficile, voire impossible, le chemin qui les conduit à pouvoir analyser leurs rêves. Pourtant, cet art est accessible à toute personne désireuse d'être dans une telle démarche. Vous y trouverez développé l'approche par associations, l'approche mental, l'approche intuitive, comment être à l'écoute de ses emotions-et-sentiments intérieurs, comment faire une association en reliant chaque image du rêve et ce qu'est la méthode analytique.

Vous comprendrez comment et pourquoi vous subissez indéfiniment des rêves pénibles que l'on nomment "cauchemars" dans lesquels le sentiment dominant de peur ou d'angoisse assombrit vos nuits. Et comme le dit Olivier Clerc dans son livre "Vivre ses rêves" : "Le simple fait qu'une majorité d'adultes ne connaissent aucune évolution dans leurs rêves, et continuent d'avoir des cauchemars jusqu'à leur mort, prouve le retardement de la pensée occidentale en matière d'onirisme".

La résultante : 

Comprendre pour mieux rêver :

Le travail sur les rêves apporte des changements et des prises de conscience. L'observation puis la compréhension de nos rêves éveillent des capacités endormies et nous éclairent sur notre potentiel spirituel.

Vous comprendrez ce que sont les "grand rêves" qui interviennent à des niveaux-de-conscience plus élevés. L'importance de la connaissance de soi, les aspects féminins et masculins (anima et animus de Jung (le-couple), les deux aspects polarisés de votre individualité (le-yin-et-le-yang), et le rapport très étroit avec la peur de la mort (on dit que le rêve est le petit frère de la mort). Vous comprendrez que le rêve et la mort ont un lien de parenté très proche et que ce départ durant le rêve (sortie astrale : terre-d-emeraude) est provisoire, alors qu'à la mort, il est permanent et que c'est là l'unique différence.

Enfin, s'il vous est arrivé de vous poser les questions : Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma mission ? Que dois-je accomplir ? Si la réponse est oui, les rêves peuvent vous aider à y répondre en vous indiquant la tâche qui vous est assignée ou les actions pour lesquelles vous êtes destinée.

Les rêves ne mentent pas 

A priori, avec un peu d'entraînement et d'intention, il est assez facile de se rappeler de ses rêves. Encore faut-il pouvoir les interpréter pour en reconnaître la catégorie puis l'information qui en découle. Le but du livre de Laurent Lachance est de démystifier la difficulté d’interpréter ses propres rêves :  "A en croire les spécialiste, le simple mortel ne peut pas prétendre à une interprétation convenable de son activité onirique." Pourtant, tout le monde rêve puisque c'est une nécessité de la vie psychique.

Effectivement, le rêve cache souvent une symbolique qu'il faut savoir déchiffrer. De plus, ils manquent de clarté à cause du refoulement de l'inconscient qui contient souvent trop de choses (qui doivent remonter à la conscience) et son fonctionnement est alors déformé et troublé. Il correspond au censeur dans le livre  de Nicole Gratton.

"Les éléments symboliques des rêves est le langage universel que parle chacune de nos âmes et que nos raisons peuvent apprendre" déclare Laurent Lachance.

Il va ensuite beaucoup plus loin dans la deuxième et troisième partie de son livre en détaillant les sept fonctions du rêve :

- compensatoire, destinée à compenser certains déséquilibres de l'activité diurne

- informative, qui renseigne sur notre état extérieur et intérieur

- prémonitoire, qui prédit des événements à venir

- télépathique, qui nous met en relation avec les autres

- télékinésique, qui nous fait voyager

- initiatique, qui nous introduit au monde de l'après-vie

- énergétique, destinée à nous mettre en contact avec les forces universelles.

Même si ces fonctions sont semblables à celles citées par Nicole Gratton, il développe également d'autres clés d'analyses du monde onirique avec les "mots oniriques" et la réduction phonétique. Il évoque aussi ce qu'il nomme les "signes de jour", qui sont reliés aux "signes de nuit". C'est à dire aux langages symboliques des rêves dont on a pas suffisamment tenu compte. Les deux seraient donc complémentaires : en cas de négligence du rêve, des signes diurnes interviendraient et le signe de nuit devient un signe de jour. "Quand nous ne comprenons pas ce langage symbolique ou quand nous ne voulons pas l'accepter, alors le rêve se matérialise" écrit Ania Teillard.

L'attrape-rêve contre les cauchemars : 

Jadis, on était à l'écoute de ses rêves et on les vénéraient. Ils étaient utilisés pour diagnostiquer des maladies, saisir le futur, mais aussi pour pénétrer l'âme. Cette pratique a disparu avec la connaissance plus approfondie des lois physiques. Elles est même devenue synonyme de superstitions. L'église chrétienne a rendu le rêve démoniaque et redoutable et jusqu'au siècle dernier, on risquait une amende si on cherchait à le comprendre.

L'origine de l'attrape-rêve remonte à une époque lointaine, où la tribu Ojibwé était tourmenté par des cauchemars. Ne trouvant aucun remède à ce problème, un ancien, durant un conseil ou toute la tribu était convié, eu la vision d'une toile d'araignée dans un cercle, décorée d'une perle et d'une plume, qui détiendrait les cauchemars et laisserait passer les autres rêves. La tribu se mettant au travail pour concrétiser cette vision : les mauvais rêves ont alors disparus.

Ils ont alors crée cet objet artisanal composé d'un anneau en saule, d'un réseau de fils en forme de filet représentant la toile d'araignée et d'un trou au milieu. Le tout orné de décorations (plume et perle). Chaque détail a une symbolique : l'anneau représente la vie, la perle dans la toile représente l'araignée, les plumes représentent l'air. Une plume d'aigle représente le courage, celle de la chouette représente la sagesse. Même le nombre de points de la toile a une signification précise : 7 représentent les enseignements des sept anciens, 8 est le nombre de pattes de l'araignée, 13 sont les 13 phases de la lune...

Disposé à la tête du lit, au dessus du rêveur, il sert donc à retenir les mauvais rêves et permet aux bons rêves de passer par le trou central et glisser le long des plumes jusqu'au rêveur. Ne pas confondre "mauvais rêves" et "cauchemars" : certains cauchemars contiennent des messages importants et ne seront pas piégés par l'attrape-rêve. Le mauvais rêve - selon la légende - est une distraction perturbante ne contenant aucun message important ou utile et que l'attrape-rêve élimine (détruits par les rayons du soleil du matin) pour ne permettre qu'aux rêves importants d'atteindre le rêveur.

En résumé : 

De l'ordre matériel à l'ordre spirituel, en passant par l'émotif et le mental, le rêve s'avère un instrument adapté à nos besoins spécifiques. Il reflète les conditions intérieures du moment et nous rappelle les causes passées qui affectent notre vie actuelle. Il permet d'entrevoir les effets que nous sommes susceptibles de récolter dans un avenir plus ou moins lointain. De par sa nature compensatrice, réactive, prémonitoire, télépathique, initiatique, il nous ouvre à un autre monde de réalités. 

Fiction ou réalité, imagination ou vérité, le rêve est le miroir de notre être, il exprime notre essence même. Comment différencier le fantasme de la prémonition ? Seules l'expérience et l'écoute intuitive nous aideront à en décoder les indices subtils.

Devenez un rêveur actif et prenez votre vie en main pour la modeler à la hauteur de vos aspirations.

Le rêve nous seconde dans notre cheminement (le-chemin-de-vie) et notre épanouissement : il est notre allié le plus fidèle.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre, #boîte à outils

Repost0

Publié le 10 Juillet 2020

Bonjour à tous,

"Le corps physique ne fonctionne point tout seul, ce sont les corps de lumière qui le maintiennent en équilibre. La connaissance de ces corps devient très importante, car c'est en sachent comment agir avec eux que l'on peut transformer l'état de santé et l'évolution spirituelle d'une personne." Ninon Prévost.

Qu'est-ce que l'Aura ?

C'est avant tout une enveloppe vivante qui constitue une atmosphère, une ambiance qui entoure chaque forme. Comme toute enveloppe, elle a une fonction de protection, de délimitation et de contact entre les formes. C'est un rayonnement de tous les êtres et de toutes les formes d'où émane un rayonnement de particules et d'ondes vibratoires dont la fréquence détermine à la fois le taux vibratoire et la couleur de l'Aura.  C'est aussi une émanation spirituelle de tout ce qui existe qui rayonne du centre de sa forme vers sa périphérie. De par son rayonnement, elle distingue, limite et qualifie, c'est en quelque sorte une carte d'identité infalsifiable. Elle est émettrice et réceptrice : elle reçoit différentes ondes environnantes qui vont influer sur elle et en même temps, elle émet des vibrations qu'elle imprime dans l'espace.

L'Aura est donc une émanation lumineuse composée d'une essence subtile, fluide et colorée qui émane du corps humain, des animaux, des minéraux, des végétaux et des objets. De forme ovoïde, elle change de couleur selon l'évolution, l'état émotionnel et la santé du sujet. Elle reflète l'état physique, psychique et spirituel d'un être. Elle contient sept corps énergétiques qui servent à véhiculer la conscience et aide à stabiliser le corps physique afin de garder le bien-être et maintenir une santé optimale.

Le corps physique : le corps des expériences

Il est le véhicule de l'âme pour venir expérimenter sur cette terre les expériences de la vie. Il est le siège de l'Aura et des chakras. C'est celui qui vibre le plus lentement étant constitué de matière dense. Il permet à l'âme de s'exprimer sur le plan physique. 

Le corps éthérique : il est le gardien du corps physique

Très proche du corps physique, il épouse parfaitement sa forme et l'anime : sans lui le corps serait sans vie. Il est constitué d'une énergie qui stimule les cellules et les organes. La transformation du corps physique passe toujours par ce corps. Toutes les guérisons sont intégrées dans le corps éthérique puis ensuite dans le corps physique. Il communique avec le mental inconscient profond et est sensible aux pensées négatives en recevant des ondes négatives qui le déséquilibre. Il abandonne le corps physique trois jours après la mort.

Le corps astral : le corps émotionnel

Ce corps contient toutes nos émotions, désirs, passions, humeurs. Sa couleur change suivant nos émotions du moment et nos états d'âmes. C'est également par lui que l'amour est diffusé. Les pensées positives aident à le faire rayonner. C'est avec ce corps que nous voyageons dans nos rêves, la nuit. Il peut se déplacer sur de longues distances que l'on nomment alors "voyage astral" (terre-d-emeraude). Il est relié au corps éthérique par la corde d'argent qui se rompt dès la mort physique.

Le corps mental : le corps de la réflexion/intellect

Il est formé d'un corps mental inférieur : il est le véhicule de la personnalité avec ses pensées négatives et positives et même si c'est celui qui réfléchît, il lui arrive souvent de répéter ce qu'il a appris de ses parents et de ses ancêtres, dès sa conception, pendant l'enfance et toute son éducation. Il a des croyances limitatives et des idées préconçues. C'est lui qui est responsable de ses actions et de sa vie. Il comprend ce que nous lui enseignons mais la connaissance n'est pas la conscience. Il doit expérimenter ce qu'il apprend pour acquérir cette conscience. Dans ce corps se trouve le libre arbitre et chaque Aura contient un niveau de compréhension. Il contient la logique, l'imagination, la créativité et la foi. 

 Il est également formé d'un corps mental supérieur (intuition, connaissances innées) : il est le siège de l'intellect, de nos pensées (c'est avec ce corps que nous pouvons faire de la visualisation créatrice). C'est dans ce corps que l'on trouve les tubes de perceptions sensorielles qui permettent d'expérimenter la clair-voyance, la clair-audience, la clair-olfaction. Les tubes placés dans les mains permettent de ressentir les énergies. Le corps mental supérieur est en lien étroit avec le corps causal afin d'accéder à un niveau supérieur.

Le corps causal : le corps de la mémoire lointaine

Appelé aussi le "mental supérieur" c'est le plan où l'âme réside. Il est en lien avec le "karma" en ce sens qu'il porte les causes de notre existence : c'est le disque dur où sont enregistrées les mémoires de nos vies antérieures, de nos expériences passées et des acquis. Les traumatismes du passé sont inscrits dans ce corps et peuvent affecter notre vie présente. Il incombe de le "purifier" pour entrer dans la nouvelle dimension. Y est inscrit aussi le but et la mission de cette incarnation actuelle et permet donc d'avoir accès aux annales akashiques. Le corps causal sert de véhicule à l’ego, il rend possible l'éveil de l'égo à de nouvelles qualités et il est apte à évoluer par ce plan. L'individualisation de l'ego permet de développer le corps causal et ainsi acquérir le potentiel pour utiliser ses dons et ses aptitudes.

Le corps bouddhique : le corps de la connaissance

Il représente notre Moi supérieur qui est la partie divine de notre être. Ce corps plus subtil comprend la plus haute conscience personnelle, l'intuition, la vision intérieure, la sagesse, la conscience du cœur et la volonté. Dans ce plan, il est possible de communiquer avec nos Multi-dimensionnalités. Ce corps permet de rentrer en communication avec nos guides spirituels et nos anges. Rarement formé chez la majorité des personnes, il permet la connaissance totale de toute chose et d'atteindre la conscience divine. Il est le corps le plus important pour communique avec la source.

Le corps atmique : le corps de la conscience cosmique

Appelé aussi "corps Divin" car il est en relation avec notre Divinité. C'est le plan qui contient notre étincelle divine avec laquelle nous sommes lorsque notre conscience est dans la 5D. A ce stade, nous devenons maître de nous-même (maîtrise de soi). Cela permet de ne plus se réincarner en 3D. Dans la conscience de l'unité, nous sommes tous unis, nous ne percevons plus le "moi" et le "eux", le moi personnel est transformé en moi universel en voyant le monde comme une extension de notre propre être. Appelé conscience d'unité, cet état est qualifié d'éveil total où s'ouvre un univers de possibilités et une expérimentation régulière de ce qui est qualifié de "miracles".

En résumé :

Notre propre apparence ne se limite pas seulement à notre enveloppe charnelle. Nous possédons aussi une enveloppe énergétique constituée de 7 corps énergétique ou subtils qui sont imbriqués les uns dans les autres. Chaque corps vibre à sa propre fréquence. Le corps possède les vibrations les plus basses et plus on s'éloigne du corps, plus les vibrations sont hautes.

Chacun de ses corps énergétiques correspondent à différents niveaux-de-conscience qui sont accessibles via les chakras.

Notre divinité fait parti du corps atmique : nous sommes tous totalement Divin mais nous l'ignorons de part notre incarnation dans une enveloppe corporelle physique.

Ainsi, il est capital de prendre soin de notre véhicule terrestre pour vivre en pleine santé toute notre vie. Les soins-energetiques  vont agir sur le corps éthérique afin d'aider le corps à s'adapter à la nouvelle énergie pour en ressentir les bienfaits.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0

Publié le 5 Juillet 2020

Tant que l'âme, le corps et l'esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter.

Edouard Bach

Bonjour à tous,

Méthode naturelle qui convient à tout le monde, petits et grands. Les fleurs de Bach vous aideront à rétablir le lien entre les corps : physique (les-7-corps-energetiques), mental, émotionnel et spirituel en vous aidant à gérer vos émotions et à retrouver un parfait équilibre.

Comment sont nées les fleurs de Bach ?

Le Dr Edouard Bach s'est voué à la recherche médicale dans les années 1920-1930. Médecin, chirurgien, homéopathe, bactériologiste, immunologiste, il s'est intéressé aux comportements des gens et a constaté que les émotions avaient un effet autant sur le mental que le physique. Il a consacré les dix dernières années de sa vie à mettre au point 38 essences de fleurs ainsi que le mélange le plus célèbre de tous : le rescue.

La fabrication :

La première étape est la fabrication des essences mères obtenues par solarisation ou l'ébullition. Les plantes fraîchement cueillies sont placées dans de l'eau de source pendant 3 h en plein soleil dans un récipient en verre ou dans le cas de l'ébullition, le mélange des tiges fleuries dans de l'eau de source portée à ébullition pendant une demi heure. Parmi les 38 fleurs de Bach Original, 20 sont élaborées selon la méthode de solarisation et 18 selon la méthode d’ébullition. L'eau ainsi "vitalisée" est mélangée à du Brandy pour créer les essences mères.

La deuxième étape est la mise en flacon en diluant 2 gouttes de l'essence mère dans 30 ml de Brandy. L'alcool utilisé dans cette étape est moins fort et sert uniquement de conservateur.

Les 38 essences originelles pour 7 familles d'émotions :

 - La première série de fleurs travaille la peur : elle regroupe cinq fleurs

- Le second groupe de fleurs va gérer les sentiments d'insécurité (incertitude) : elle regroupe six fleurs

- Le troisième groupe de fleurs va gérer le problème du désintéressement de l'instant présent : elle regroupe sept fleurs

- Un quatrième groupe de fleurs travaille sur la solitude : elle regroupe trois fleurs

- Le cinquième groupe de fleurs travaille l'hypersensibilité : elle regroupe quatre fleurs

- Le sixième groupe va gérer la dépression (désespoir et du découragement) : elle regroupe huit fleurs

- Le dernier groupe de fleurs sera à propos de la préoccupation trop intense pour le bien-être des autres :  elle regroupe cinq fleurs

La 39e correspond au Rescue Remedy ou remède d'urgence de cinq fleurs : utile pour palier aux urgences, au choc, aux mauvaises nouvelles, aux crises. Permet le retour au calme.

Les douze guérisseurs : 

Bach disait que derrière toute forme de maladie, il y a des peurs, des anxiétés, des avidités, des goûts et des dégoûts et qu'il suffit de les chercher pour guérir. En les guérissant, la maladie part d'elle-même. Lorsque l'on traite la maladie avec ces remèdes, disait-il, on ne tient pas compte de la nature de la maladie. C'est l'individu qui est traité et mieux il va, plus la maladie disparaît, repoussée par l'amélioration de sa santé.

La maladie opère un changement d'humeur par rapport à la vie de tous les jours. Si l'on y prêtait une attention particulière, on s’apercevrait que ce changement intervient souvent avant même l'apparition de la maladie. En traitant ces changements d'humeur, on peut éviter à la maladie d'apparaître. Quand elle est là depuis un certain temps, c'est toujours l'humeur du malade qui guidera le remède approprié. 

"Ne faites pas attention à la maladie, pensez seulement au point de vue que la personne en souffrance a sur sa vie" est-il écrit dans le petit livret des douze guérisseurs. Même si aujourd'hui on peut facilement soulager toutes les souffrances avec les 38 fleurs, ce soulagement était déjà présent lorsque qu'il n'y avait seulement que 12 fleurs qu'il a nommé "les douze guérisseurs". Le soulagement des souffrances étaient tellement évident et bénéfique à l'époque, que l'on pourrait même de nos jours, se servir uniquement de ces 12 remèdes. 

On en retrouve dans chaque groupe sauf celui du désespoir : 

Deux dans le groupe de la peur. Trois dans le groupe de l'incertitude. Une dans le manque d’intérêt pour le présent. Deux dans le groupe de la solitude. Deux dans celui de la sensibilité aux influences des autres. Deux dans le groupe du soucis excessif du bien-être d'autrui.

Comment les utiliser ?

Un état émotionnel : une essence ! c'est pourquoi il est essentiel d'identifier ce que l'on ressent comme emotions. Il suffit ensuite d'assortir son humeur actuelle à l'essence appropriée. Pratique et simple d'utilisation, pouvant être utilisées par tous les membres de la famille, les animaux et les plantes. Sous la forme de petits flacons que l'on peut emmener partout dans son sac à main. Totalement naturelles, elles sont sans aucun effet secondaire et ne présente aucune incompatibilité avec d'autres traitements.

Il suffit de diluer 2 gouttes de la fleur choisie dans un verre ou une petite bouteille d'eau et boire à intervalle régulier. En cas d'urgence, elles peuvent se verser pures sur la langue.

Pour un résultat optimal, en prendre au moins 4 fois par jour avec une possibilité d'en prendre d'avantage si le besoin s'en fait sentir car il n'y a aucune accoutumance ni risque de surdosage, relevant du domaine du vibratoire. En cas d'urgence, des doses régulières s’avéreront utiles, à quelques minutes d'intervalle jusqu'à une amélioration. Dans les cas plus grave, toutes les demi-heures. Dans les cas chroniques, toutes les deux à trois heures ou dès que la personne en ressent le besoin. 

On connaît les élixirs en interne mais moins en usage externe. S'il y a une douleur, une raideur, une inflammation ou un autre problème local, on peut en plus, appliquer une lotion. On peut également les utiliser en friction sur les lèvres (pour les gens inconscients) ou en massages légers derrière les oreilles, les tempes ou les poignets. 

Pour un usage combiné de plusieurs fleurs (7 maximum), il suffit d'ajouter 2 gouttes de chaque essence dans un flacon de 30 ml remplir d'eau minérale et prendre 4 gouttes du mélange au moins 4 fois par jour.

Les fleurs peuvent être utilisées sur une courte durée, de 1 à 5 jours, pour traiter les émotions passagères. Pour les émotions anciennes, il sera nécessaire de prolonger la durée sur un minimum de 3 semaines. Tous ces remèdes sont inoffensifs et n'ont aucun danger pour le corps physique.

Une thérapie vibratoire

La méthode d'extraction des élixirs floraux est fondée sur le fait que les fleurs sont immergées dans de l'eau puis exposées au soleil. Elles absorbent donc son énergie pour la transmettre au liquide, avec leurs propriétés intrinsèques. En conséquence, absorber un de ces remèdes revient à introduire dans son organisme le, type de fréquence vibratoire correspondant à cette même fréquence et pas une autre. C'est pourquoi absorber le mauvais élixir n'a aucune conséquence néfaste : sa fréquence vibratoire restera simplement inexploitée.

Elle fonctionne comme l'homéopathie sur le principe des semblables. Cela signifie que l'on administre des remèdes provoquant des symptômes similaires à la maladie. Bach choisit sur le même principe des fleurs qui par leur attitude reflète le même état d'âme que l'être humain. Un individu timide se tenant à l'écart : une fleur discrète sera parfaite pour soigner la timidité. 

La pensée positive :

Bach insistait déjà il y a un siècle sur l'importance de développer les vertus, les pensées, les intentions et sentiments positifs pour guérir et vivre sainement. A travers ses préparations, il cherchait à stimuler chez l'individu une sorte de pensée positive. Qui n'est que haine doit apprendre à aimer; qui n'est que craintes et appréhensions doit apprendre à affronter chaque situation avec courage, et ainsi de suite.

Les élixirs floraux

La florithérapie regroupe les différentes gammes de fleurs de Bach et les élixirs floraux ayant le même principe que les fleurs de Bach originales : les fleurs sont perçues comme des êtres vivants et sensibles, capables de rentrer en résonnance avec la vie émotionnelle de l'être humain. Les élixirs floraux sont des extraits liquides préparés par infusion solaire et permettent un rééquilibrage émotionnel, une dynamique d'épanouissement et de transformation de la personne vers plus d'authenticité, tout comme les fleurs de Bach. Le principe est donc le même, la méthode également puisque l'ensemble des élixirs floraux des différents laboratoires proposant des élixirs floraux sont élaborés selon la méthode originelle de Docteur Bach, à partir des fleurs issues de la recherche contemporaine. DEVA est le laboratoire le plus connu étant un pionnier dans la recherche sur les émotions depuis une trentaine d'années. On trouvera chez DEVA une gamme complète de 13 synergies. Le tout étant de savoir si la qualité vibratoire est au rendez-vous. Il semblerait que c'est effectivement le cas. D'autres laboratoires tels que Le laboratoire ladrôme ou Herbiolys ou encore Copmed élaborent eux-aussi leurs propres élixirs floraux bio d'après la méthode originelle du Dr Bach.

En résumé :

Pour tout changement, événement émotionnel ou maladies, il existe une ou plusieurs fleurs de Bach pour vous permettre de faire face aux situations difficiles rencontrées au cours de la vie. Elles sont une aide précieuse et supplémentaire dans la gestion de vos émotions et à la guérison. Elles permettent une harmonisation dans votre vie tout en respectant l'être que vous êtes.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0

Publié le 1 Juillet 2020

Bonjour à tous,

"Ouvrir sa conscience à la réalité des mondes invisibles"

Les soins énergétiques qu'ils soient en présentiel ou à distance rassemblent différents outils thérapeutiques et remèdes naturels : le travail sur les chakras, le reiki, le magnétisme, les sons, la canalisation, les soins esséniens ou encore les élixirs floraux comme les fleurs de Bach qui contribuent tous, au maintient d'une santé globale.

La médecine énergétique est l'une des plus ancienne médecine traditionnelle au monde. 

Définition :  

"Désigne toutes les pratiques de médecine non conventionnelle qui utilisent un sens dérivé du mot "énergie" pouvant signifier énergie de l’univers, énergie divine, énergie électromagnétique, etc. Le concept renvoie à l'idée qu'il serait possible pour un être humain de faire circuler en soi et de transmettre à quelqu'un d'autre une "énergie" (énergie en provenance de l'univers, de dieu, d'un ange, le QI...) qui aurait le pouvoir de détendre, voire de guérir ou de provoquer des états modifiés de conscience". 

C'est un soin thérapeutique visant à faire circuler cette Energie pour équilibrer ses centres appelés chakras afin d'harmoniser le corps et l'esprit. Ce sont également des soins qui sont complémentaires à la médecine allopathique et reconnus pour leur bienfaits et leur efficacité. 

Comment se déroule une séance ?

Elle se déroule dans un endroit calme, au cabinet du praticien. Vous restez habillé, allongé sur la table du thérapeute pendant toute la séance qui se veut relaxante. Il peut y avoir un échange bref avec le praticien avant le soin mais en règle générale, le partage des ressentis se fait à la fin de la séance. 

Que se passe-t-il pendant la séance ?

Les effets ressentis diffèrent selon chacun. Il se peut que l'on ne ressente rien de spécial, surtout si le mental reste très présent - ce n'est pas pour ça que ça ne marche pas. Certaines personnes vont ressentir une sensation physique comme une chaleur intense, des picotements, des fourmillements, etc. D'autres auront des sensations physiques plus intenses ou des images assez précises qui se succèdent. Dans des situations plus rare, la personne ira jusqu'à léviter sur la table. Dans tous les cas, n’ayez pas peur vous ne risquez rien ! Cela dépendra beaucoup du praticien que vous consulterez et où il en est dans son parcours d'évolution personnel.

Les soins à distance

Les soins à distance sont bien connus des énergéticiens et reposent sur les lois de la physique quantique qui met en évidence la nature profonde du monde. Depuis les années 80, la science a pu démontrer que "deux particules ayant interagi dans le passé peuvent rester liées l'une à l'autre alors même qu'elles sont à présent infiniment éloignées l'une de l'autre". On parle alors de lien non-local et instantané et c'est le cas des soins à distance qui implique l'existence de lien "invisibles" qui transcendent la distance telle qu'on la connaît physiquement. Ouvrons donc nos esprits - en partant de la conscience - pour comprendre que le soin à distance n'est pas une illumination.

Alors c'est quoi un soin à distance ?

C'est bien sur un soin énergétique qui implique un "émetteur" et "récepteur", de la personne qui envoie le soin à celui qui le reçoit. Le thérapeute se met en connexion - en conscience - avec le corps-energetique de la personne. Les effets sont les mêmes qu'en présentiel, au cabinet du praticien. La matière est transcendée et une interaction entre les corps subtils s'opère. Ces règles dépassent la matière puisque le corps physique est relié au corps énergétique. Les blocages et les chakras situés dans le champs énergétique du receveur seront libérés, équilibrés, ce qui permettra de renforcer le système énergétique. Un peu comme si les cellules du corps entier se chargeaient de frequences qui leur manquaient jusque là.

Pourquoi ça marche ?

Olivier Chambon a dit "Tout de l'Alpha à Oméga, est traversé, habité et relié par la conscience". La conscience n'est pas le cerveau, elle est non-locale, elle peut donc entrer en lien avec toutes les particules de l'Univers, et ce, instantanément. 

Nous sommes des êtres énergétiques composés de particules d'atomes qui sont en fait des ondes : matière et énergie. Par conséquent, nous sommes tous fait d'énergie, imbriqués dans un monde énergétique et de ce fait, tous reliés les uns aux autres. Nous avons donc la possibilité de nous relier en conscience avec une autre personne pour lui transmettre un soin. 

L'énergie envoyée par l'émetteur relance le processus de guérison sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel. Cette énergie subtile, non physique et agissante dans l'invisible permettrait notamment des guérisons à distance. Notre potentiel créateur nous permet de rééquilibrer et de ré-harmoniser la vie.

En pratique :

Après l'entente préalable des deux parties sur le jour et l'heure du soin, une photo du jour vous sera demandée. Il suffit ensuite de vous installer au calme sans être dérangé afin d'être dans l'accueil pour  recevoir le soin en toute conscience. Vous recevez toujours ce qui est le plus juste pour vous à l'instant T. Il suffit donc d'être en état de réception et de se relier aux énergies du soin. Soyez à l"écoute de ce qui se manifeste en vous : les pensées, les mots, les images, les couleurs, les souvenirs, les odeurs, etc. Il se passe toujours quelque chose lors d'un soin : à chacun d'être à l'écoute de son corps. Et même s'il ne se passait rien de bien tangible, le travail se fait quand même. Les ressentis dépendent souvent du travail d'ouverture de conscience et de la facilité à lâcher-prise. Le soin aura toujours une action sur les corps-energetiques (subtils).

Un débriefing est fait à la fin du soin entre les deux parties pour un échange des ressentis de part et d'autre.

Les thérapies vibratoires : 

En médecine quantique, le thérapeute renvoie des champs d'ondes manquantes, sous la forme de certaines fréquences qui parlent au corps physique et lui transmet des informations destinées à influencer de façon positive le fonctionnement de la cellule. La conscience pure contient toutes les fréquences et vibrations présentes dans la nature et nécessaire à la santé et elle peut les transférer. 

Les thérapies vibratoires suivent un principe selon lequel l'organisme est parcouru d'énergie, comme tout ce qui constitue l'Univers et que cette énergie circule de manière plus ou moins uniforme selon les circonstances. Elles visent à rééquilibrer le flux énergétique, qui pour une raison quelconque, manque ou se trouve bloqué.

Pour l'acupuncture, l'énergie circule par des canaux invisibles. Le flux énergétique et l'équilibre sont rétablis par de fines aiguilles introduites sous la peau dans des nœuds énergétiques.

Le Reiki suit les mêmes principes selon lequel le corps et l'âme se retrouvent via les chakras, permettant le passage de l'énergie. Si elle circule difficilement, le flux est rétabli par l'imposition des mains sur des points précis.

L'homéopathie prône l'emploi de doses médicamenteuses tellement diluées qu'elles n'ont plus de propriétés curatives mais bien une interaction énergétique avec le corps physique.

Les élixirs floraux : il a été démontré que les fleurs-de-bach fonctionnent également sur les enfants ou sur les animaux et ne sont donc pas des placebos. En substance, la méthode des fleurs de Bach est une énergie vibratoire. Ce présupposé est confirmé par la médecine moderne, selon laquelle l'énergie est l'un des états de la matière. Invisible mais présente, elle doit alors également nous constituer et être capable de nous influencer.

La coupe énergétique : Rémi Portrait est le créateur de la coupe énergétique. Après cinq années à étudier avec Michel Odoul la médecine chinoise, il s'est aperçu que le cheveu se retrouvait dans les cinq principes de la MTC. La coupe énergétique est une coupe de cheveu faite avec un sabre chinois (petit rasoir) nommé le tanto afin de recharger les énergies du corps. Elle a donc un impact sur les méridiens, sur les émotions, les blocages et apporte un bien-être.

D'autres thérapies sont également fondées sur les vibrations énergétiques comme la chromathérapie qui utilise les propriétés des couleurs; La cristallothérapie, selon laquelle les cristaux émettent des vibrations capables de guérir les déséquilibres énergétiques.

Si certaines maladies se manifestent lors d'un état émotionnel intense et provoque des conflits qui se répercutent sur le corps, soigner ces emotions ne peut que faire disparaître le ou les symptômes physiques. La maladie serait donc la preuve d'une irrégularité dans la distribution de l'énergie et ne pourrait être guérie que par un retour à la normale du flux énergétique.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos, #boîte à outils

Repost0