La gemmothérapie

Publié le 20 Mai 2020

Bonjour à tous,

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie (usage des plantes) qui utilise les propriétés des bourgeons, jeunes pousses d'arbres et d'arbustes. Ne pas confondre avec les gemmes, les pierres précieuses que l'on nomme la gemmologie. Pour les minéraux, le terme approprié sera lithothérapie.

La gemmothérapie :

Dans l’Égypte Antique, les bourgeons étaient perçus comme "essence de la vie". Ils étaient utilisés comme source de jouvence pour réparer l'organisme ou améliorer ses fonctions normales. Au moyen âge, ils étaient également utilisés pour la réalisation d'onguents (genre de pâte à appliquer sur la peau). A cette époque, les moyens étaient limités et les résultats variables. Leur utilisation fut abandonnée jusqu'aux années 50 où le Dr Pol Henry (1918-1988), un homéopathe belge, a mis au point une méthode d'extraction des bourgeons. La gemmothérapie tire son nom du mot latin "gemmae" qui signifie "bourgeon". Son approche repose sur l'observation des modifications biochimiques du sang des patients et sur l'amélioration physiologique des différents organes. Il va crée en 1959, la phytembryothérapie basée sur l'utilisation des tissus embryonnaires (bourgeons, jeunes pousses et radicelles) des arbres ou des plantes. 

Pourquoi les bourgeons ?

Les bourgeons sont uniques de par leur composition en principes actifs. Attendant le moment favorable pour démarrer son éclosion, le bourgeon contient des molécules de base qui serviront au développement ultérieur de la plante adulte : des acides aminés, des sucres (réserve d'énergie pour la plante), des vitamines, des oligo éléments, des polyphénols (anti-oxydants qui protègent les tissus humains), des dérivés terpéniques (comme dans les huiles essentielles pour les bourgeons les plus odorants), des phyto-hormones (qui ralentissent le vieillissement des tissus végétaux), la sève apportée par l'arbre. 

Les bourgeons représentent un véritable concentré de la plante. Les tissus embryonnaires qui composent le bourgeon contiennent tout le patrimoine génétique de la future plante. Ces tissus végétaux sont riches en acides nucléiques, acides aminés, phyto-hormones, vitamines, oligo-éléments, minéraux et sèves. De nombreux principes actifs contenus dans le bourgeon ne seront plus présent dans la plante adulte. Ils sont récoltés juste avant leur éclosion. Les couches externent du bourgeon le protègent des éléments extérieurs. Alors que la phytothérapie utilise l'une des parties de la plante adulte, la gemmothérapie utilise les tissus embryonnaires en plein développement. Ses remèdes renferment à la fois les propriétés des fleurs, des feuilles, des fruits, et des racines. Par exemple, le bourgeon d'Aubépine possède l'action régulatrice de sa fleur sur le système nerveux et l'action de son fruit sur le système cardiaque. Les jeunes pousses de romarin sont plus actives que les préparations de plante adulte pour la protection du foie.

La gemmothérapie concentrée utilise des extraits de bourgeons appelés "macérats-mères concentrés" obtenus par la macération des bourgeons (fraîchement cueillis), dans un mélange eau/ alcool/ glycérine. Ce mélange permet une extraction optimale des molécules et donne après filtration un extrait concentré en principes actifs.

Quelques macérats de bourgeons par système :

- Système immunitaire et inflammatoire : Cassis (fatigue, allergie, arthrose); Églantier (sphère ORL, immunité).

- Système nerveux : Figuier (stress, dépression); Tilleul (anxiété, insomnie); Olivier (névrose); Pommier (addictions, concentration, libido).

- Système circulatoire et cardio-vasculaire : Aubépine (hyper ou hypo tension, arythmie); Ginkgo Biloba (circulation); Aulne glutineux (infection); Châtaignier (varices, œdèmes); Marronnier (hémorroïdes); Charme (hémorragie); citronnier (phlébite); Peuplier (artérites).

- Système digestif : Bouleau pubescent (détox), Romarin (hépatite, thyroïde); Érable (diabète, cholestérol).

- Système uro-génital : Airelle (ménopause, bouffées de chaleur, cystite); Framboisier (règles difficiles et douloureuses); Genévrier (dépuratif des reins).

- Système endocrinien : Chêne (tonifiant général); Séquoia (fatigue sexuelle).

- Système Ostéo-articulaire : Bouleau verruqueux (rachitisme, rhumatisme); Pin sylvestre (arthrite, ostéoporose); Sapin blanc (croissance, fractures); Vigne (rhumatismes, maladie des articulations).

- Système respiratoire : Noisetier (troubles respiratoires); Ronce (problèmes respiratoires chroniques); Viorne (allergies, asthme).

- Système tégumentaire : Cèdre du Liban (eczéma sec, psoriasis, sécheresse cutanée); Orme (acné, dermatose).

Les associations de bourgeons :

La gemmothérapie est souvent utilisée sous forme unitaire mais pour obtenir un effet renforcé ou plus global, une association de deux à trois extraits différents peut être envisagée. Il est conseillé de les prendre à distance les uns des autres pour une meilleure efficacité. On les trouve aussi sous forme de complexes - qui rassemblent en un seul produit - des bourgeons de plantes différentes ayant une action ciblée.

Les macérats-mères concentrés sont utilisables pour les enfants à partir de trois ans, les femmes enceintes, en limitant le dosage à cause de l'alcool, et nos animaux de compagnie à des doses adaptées suivant le poids de l'animal en question. Généralement en cure de trois semaines en dehors de tout autre traitement et des repas.

Dans quel cas utiliser la gemmothérapie ?

- La prévention des maladies infectieuses.

- Détoxifie l'organisme.

- Contribue au traitement des maladies cardiovasculaires.

- Améliore le sommeil, lutte contre la fatigue.

- La prévention du vieillissement de l'organisme : arthrose, ralentissement des fonctions cérébrales.

- La régulation des troubles du métabolisme au niveau de la nutrition, de la digestion, de la circulation, de l'élimination...

Les contre-indications :

- Les cas de maladies hormono-dépendantes : les bourgeons à action hormonale directe ou indirecte seront à éviter ainsi que ceux qui ont une action au niveau des surrénales, ou des macérats possédants des hormones végétales à base d'oestrogènes.

- Déconseiller aux personnes ayant un problème avec l'alcool puisque les macérats en contiennent plus de 30%.

- Contre-indiquée avec un traitement anti-coagulant.

En résumé :

On comprend pourquoi le bourgeon possède tant de richesses, il contient tous les trésors de la fleur, des feuilles ainsi que du fruit et de la tige : le tout dans un seul bourgeon. Contenant de l'alcool, elles peuvent être déconseillées dans certains cas, cependant, mélangées dans un verre d'eau, l'alcool ne se sent pas vraiment. Chaque extrait de macérat de bourgeons va agir en profondeur afin de rééquilibrer un terrain fragile ou déséquilibrer. Ils sont donc un allié de choix pour toutes sortes de problèmes physiques.

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :