L'hypertension

Publié le 23 Juillet 2019

Je vous partage un travail sur l'hypertension qui m'avait été demandé lors de ma formation à l'école de naturopathie. En espérant qu'il vous donnera des infos utiles.

Bonjour à tous,

C'est quoi l'hypertension ?

Ce sont les artères qui résistent de manière anormalement forte à l'écoulement du sang dans le corps. Cela pose un problème, car en situation normale, les artères sont déjà exposées à une pression si énorme, qu'elles ne cessent de se fissurer et d'avoir besoin de se réparer. En conséquence, les artères s'abîment avec le temps en présence d'hypertension dont la hausse persiste alors que le sujet est au repos. Elle touche environ 20% de la population adulte. Elle est souvent dite "essentielle" car aucune cause connue n'explique son apparition. Dans 10% des cas, elle est la conséquence d'une autre maladie (hypertension secondaire).

Causes et complications : 

L'augmentation de la TA est le plus souvent asymptomatique. Les premiers signes d'alertes peuvent se présenter sous forme de céphalées, épistaxis, dyspnée, vertiges, douleurs thoraciques ou troubles visuels. 

Les facteurs de risque :

Tabac, alcool, café, réglisse, âge/ sexe, la génétique, le diabète, sel/graisses en excès, les drogues, stress, cholestérol, vitamine D en surdosage, intolérance aux hydrates de carbones, hypokaliémie (baisse de potassium)...

Le retentissement sur les organes cibles (cœur, reins, cerveau) doit être pris en compte. Leurs capacités et leurs survis sont alors en danger. Cela constitue un facteur de risque d'artériosclérose, problème de santé publique (15 à 20% de la population).

- entraînant des céphalées ou malaises mais aussi des maladies coronaires (maladie des artères qui irriguent le cœur), infarctus du myocarde.

- des AVC (accidents vasculaire cérébral) empêchant temporairement l'irrigation d'une partie du cerveau, de l'insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, de cécité (les petites artères "pètent" dans les yeux).

L'âge et le sexe modifie la pression artérielle. Elle augmente après la ménopause de la femme et pour un même niveau de pression artérielle, son risque demeure inférieur à celui de l'homme.

Le protocole naturo :

L'anamnèse (recueil de données) est un élément essentiel de l'approche clinique de l'HTA.

- Elle permet de situer les antécédents familiaux (infarctus du myocarde, accidents cérébraux) non seulement chez les parents, mais aussi dans la fratrie en faveur d'une éventuelle origine génétique. 

- Permet d'éliminer une cause toxique.

- Mesures répétées de la TA : enregistrement de la TA sur 24h (holter) chez soi.

- Vérifier les prises de sang et d'urine (cholestérol, sucre, acide urique).

- Vérifier s'il y a une hypokaliémie susceptible d'évoquer une HTA secondaire.

Les classes d'antihypertenseurs : 

- Les diurétiques : favorisent l'élimination liquide et sodium de l'organisme, ce qui réduit le volume sanguin et la TA. Permet la réduction d'AVC et d'événement coronariens.

- Les bêtabloquants : diminution du volume du sang éjecté par le cœur et réduction de la fréquence cardiaque.

- Les inhibiteurs calciques : diminution de la tension des vaisseaux donc diminution du travail du muscle cardiaque. Peut toutefois activer le système nerveux sympathique (infarctus).

- Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) : agissent sur les hormones qui sont responsables de la régulation de la TA. Attention, ils peuvent favoriser une insuffisance rénale.

Aucune classe d'antihypertenseurs n'a montré réellement de supériorité par rapport à une autre. 

Les moyens :

- contrôler le poids (éviter la surcharge pondérale).

- limiter les apports en sel.

- limiter les graisses saturées et aliments riches en cholestérol (en cas d’hypercholestérolémie).

- limiter la ration glucidique (en cas de diabète et d'intolérance aux hydrates de carbone).

- stopper le tabac et l'alcool.

- faire de l'activité physique.

L'alimentation :

Le sodium a une influence importante sur l'hypertension. Il augmente le volume de sang à faire circuler, ce qui a pour conséquence d'augmenter la pression. Le cœur bat plus vite et tout l'organisme fatigue. Cependant, l'hypertension n'est pas pour autant un symptôme révélateur pour certaines personnes consommant trop de sel. Les médicaments ne sont pas forcément nécessaire pour diminuer le TA. Le suivi des conseils alimentaires ainsi qu'un vie plus saine peuvent suffire.

Le potassium a un rôle réducteur de l'hypertension. De nombreux travaux médicaux ont démontré que le sodium faisait autant monter la tension que le potassium la faisait baisser. L'étude du docteur Miller a mis en évidence le rapport potassium/sodium : le potassium étant un excellent diurétique, l'excès de sodium est évacué. 

Eviter de rajouter du sel aux aliments dans l'assiette. Favoriser les aliments riches en potassium tels que les produits à base de soja (sans exagération), les graines germées, les noix, amandes, noisettes, en quantité journalière mais modérées. Tous les produits de la mer, les légumes verts (crus et cuits) et s'assurer que la ration journalière comprend tous les minéraux nécessaires. Manger des fruits en dehors des repas.

Tout ce qui est diurétique est de bon escient : fraises, olives noires, raisin ou jus de raisin, les algues... L'ail et l'oignon (cru) seront de tous les repas principaux.

L'activité physique

Ne pas confondre activité physique et sport qui sont deux choses bien différentes. Il conviendra d'associer à l'alimentation des exercices physiques qui seront suivis de relaxation profonde.

La pratique d'un sport d'endurance peut éventuellement entraîner une diminution de la TA, à condition qu'il soit pratiqué de façon régulière (au moins une fois par semaine) et qu'il respecte quelques règles : un échauffement et une récupération/étirements de 10 mn. De boire 3 ou 4 gorgées d'eau toutes les 30 mn. De ne pas pratiquer d'activités intenses par certaines températures (-5° ou 30°). Pas de douche dans les 15 mn qui suivent l'effort. Enfin, il est important d'effectuer un bilan médical avant toute reprise d'activité sportive intense au-delà de 35 ans pour les hommes et les femmes et signaler toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l'effort.

traitements-naturels-de-l-hypertension.html

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article