Émotions et sentiments

Publié le 1 Mai 2020

Bonjour à tous,

Nous sommes nombreux à savoir que s'il existe deux termes différents pour nommer les émotions et les sentiments, c'est qu'une nuance existe entre les deux et malgré les similitudes, ces mots désignent des concepts un peu différents.

Émotion : 

Une émotion est une réaction physiologique qui ne dure que 3 ou 4 minutes. Elle permet au corps de répondre de façon adaptée à un stimulus de l'environnement : le corps se mobilise énergétiquement pour agir ou fuir. Elle est donc une réaction passagère, une énergie qui vibre très vite et qui s'accompagne de divers maux visibles tels que tremblements, transpiration, contractions, rougeur, pâleur, évanouissement. Une émotion est une pure réaction du corps. C'est une réponse adaptée et justifiée face à un événement extérieur : la peur en cas de danger, la colère face à l'irrespect, la joie face à un événement heureux, etc., même si notre environnement ne nous permet pas toujours de l'exprimer librement ! Inhiber une émotion revient donc à censurer une réponse qui était pourtant adéquate. Cela peut devenir problématique si on les garde en soi et se transformer en poison. Elle reste un message important qui nous informe que nous devons agir ici et maintenant. Une émotion ne se vit que dans le moment présent bien qu'elle trouve écho dans nos expériences passées. Il existe 7 émotions de base : la joie, la tristesse, la colère, la peur, la surprise, le dégoût et la honte.

Sentiment :

Si les émotions sont une pure réaction physiologique, les sentiments eux, sont une construction mentale. Il s'agit d'un état affectif d'ordre psychologique, même si un sentiment peut être le prolongement d'une émotion : l'angoisse par rapport à la peur, la déception par rapport à la tristesse... Un sentiment peut donc être la combinaison de diverses émotions refoulées. Les émotions de colère et de peur qui n'ont pu - pour diverses raisons - être exprimées, risquent de se retourner contre leur auteur sous forme d'un sentiment de culpabilité. Le sentiment se renforce quand il est ressassé. Ils peuvent donc perdurer des années lorsqu'ils sont entretenus et provoquer des maux et des malaises. Le sentiment est silencieux car il est bien souvent ancré depuis notre enfance. Il est lié au passé et est très subjectif. Quand il est chargé en vibrations négatives, le sentiment nous fait souffrir durablement.

"Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime. Tout ce qui est imprimé cherche à s'exprimer".

En d'autres termes, trois différences entre émotions et sentiments :

Leur origine : les émotions trouvent leur origine dans le système limbique (partie primitive du cerveau), les sentiments appartiennent au lobe frontal (la pensée abstraite). Les émotions proviennent du système nerveux des réponses rapides sympathique et parasympathique. Les sentiments viennent de l'interprétation cérébrale que nous faisons des événements et des sensations.

La rapidité avec laquelle elles apparaissent et changent : les émotions sont immédiates et sont le système d'alarme et de survie de l'organisme. Pour avoir un sentiment, il est nécessaire de penser à ce qu'il s'est passé (évaluer l'émotion) et de réfléchir à la façon dont nous nous sommes comportés. C'est ainsi que nous commençons à élaborer sur le plan psychologique. La différence principale est que le sentiment se développe petit à petit car il est ce qu'il "reste" de l'émotion. Il peut se modifier et être présent pendant des jours, des semaines, des mois et même des années.

L'intensité : les émotions sont très puissantes tandis que les sentiments sont plus "doux". Les émotions sont si intenses qu'elles nous poussent toujours à agir ou à cesser de le faire. Par exemple, la tristesse nous pousse à nous éloigner des autres, à nous isoler et à se connecter à la souffrance que l'on ressent. Les sentiments sont plus variés et lents. Ils nous invitent à réfléchir à la meilleure chose que nous puissions faire pour cesser de nous sentir mal.

Dans les deux cas, l'émotion ou le sentiment ressenti devra être accueilli, reconnu et traiter afin d'avoir une meilleure santé psychologique.

La peur dysfonctionnelle :

La peur est normalement tournée vers le futur immédiat, pour nous prévenir d'un danger. Lorsqu'elle est rattachée à un événement passé, c'est une peur dysfonctionnelle qui devient alors anxiété, angoisse, dépression, phobie, etc. 

L'anxiété est toujours fondée sur la peur de ne pas être aimé. A l'origine, il y avait la peur de ne pas être aimé de ses parents, de perdre leur affection. Pour ne pas perdre cet amour, l'enfant essai d'être ce qu'ils veulent, ce qu'ils attendent de lui. Il se construit ainsi une personnalité, un faux moi, qui masque sa vraie identité. Par la suite, tout ce qui semblera remettre en cause ce faux moi, et qui signifierait qu'il risquerait de perdre l'amour de ses proches, provoquera de l'anxiété. Elle représente la peur de ne pas être ce que mes parents attendaient de moi et ce que mon entourage attend de moi.

L'anxiété est donc la peur que l'on ressent mais qu'on ne sait pas bien identifiée. Elle semble porter sur un objet présent, mais celui-ci n'est que le ré-activateur d'une peur passée qui n'est pas consciente. La réaction face au vide en montagne, face à un danger réel est bien de la peur tandis que la peur permanente de la possibilité de perdre son emploi n'est que de l'anxiété.

La colère dysfonctionnelle

La colère est une émotion vitale, mais seulement quand elle est réellement rattachée à un événement présent. Lorsqu'elle est de fait, rattachée à un événement ancien, lorsqu'il s'agit d'une ancienne colère refoulée qui ressurgit sur une cible présente, c'est une colère dysfonctionnelle. Quelqu'un qui est coléreux en permanence est quelqu'un qui n'a pas reçu l'amour inconditionnel lorsqu'il était enfant dont il avait tant besoin. Quelqu'un qui a subit la violence, physique ou morale (silence, absence de regards, absence de geste d'affection, dévalorisation), quelqu'un dont les émotions ont été réprimées. Celui qui a des accès de colères quotidiens, irraisonnés, disproportionnés est très probablement victime d'un passé qui se rejoue dans le présent.

S'il arrive fréquemment de confondre une émotion avec un sentiment, il est cependant important de connaître les différences car la façon de les gérer diffère et les besoins qu'ils génèrent ne sont pas les mêmes. L'objectif étant de savoir les différencier pour atteindre une plus grande intelligence émotionnelle, être plus réflexif et éviter d'avoir des remords ainsi il nous sera plus facile de les modifier.

Les fleurs de Bach :

Voici un excellent outil. Les fleurs-de-bach aident à gérer les émotions au quotidien et à se sentir en harmonie avec soi-même. A chaque émotion sa fleur de Bach. Et pour connaître celle qu'il convient d'adopter, il est important d'identifier l'état émotionnel que l'on souhaite améliorer. Elles sont censées apaiser, rééquilibrer les émotions et nous permettent d'accueillir plus sereinement les événements stressants de la vie quotidienne. Les propriétés des fleurs agissent sur les diverses émotions en douceur et sans effets secondaires . Voir aussi comment-gerer-les-emotions.

En résumé : 

Les émotions sont des réactions spontanées à une situation qui peuvent entraîner des manifestations physiques mais qui durent peu de temps. Les sentiments pour leur part représentent un état affectif plus durable qui évolue avec le temps. Tout en étant différents, ils sont étroitement liés. Les sentiments font vivre toutes sortes d'émotions et les émotions génèrent des sentiments.

La façon naturelle de se libérer d'une émotion est de l'exprimer pleinement en l'accueillant et en se laissant traverser par cette décharge d'énergie sans se crisper sur elle. Si la décharge ne peut avoir lieu pour une raison quelconque, l'émotion est refoulée dans le corps qui reste en tension. 

L'émotion demande à être canalisée afin d'être utilisée à bon escient. Etant une énergie, nous pouvons l'utiliser pour developper notre creativite, en alimentant notre corps en émotions positives par exemple.

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article