La sonothérapie

Publié le 10 Juin 2020

Bonjour à tous,

"Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en terme d'énergie, de fréquence, d'information et de vibration". Nikola Tesla.

C'est quoi la sonothérapie ? 

C'est une méthode de soin qui utilise les vibrations sonores nommées frequences, pour activer les capacités d'auto-guérisons présentent dans chacun de nous. Elle agit sur le corps physique et sur les différents corps-energetiques, créant une harmonisation, un recentrage et une ouverture et un retour à soi. Lorsque nos pensées portent une intention, les vibrations se propagent et une manifestation se fait dans la matière. C'est ainsi que le son, en tant que vibration permet de lier le visible à l'invisible.

La thérapie par le son repose sur la théorie de la création vibratoire selon laquelle "tout est vibration". Dans de nombreuses traditions, le son est la création du monde : pour l'Inde, la Terre aurait été crée par le son OM. Pour les aborigènes d'Australie, elle est née du son du didgeridoo.

C'est Pythagore, philosophe et mathématicien grec qui découvre la loi des harmoniques, 500 ans av. JC et les propriétés du son sur le corps. D'autres scientifiques plus récemment ont rendu le son visible : Masaru Emoto, Ernst Chladni célèbre pour ses figures dites de Chladni. Il expérimentait les vibrations des plaques de métal, en les saupoudrant de sable fin qu'il frottait avec un archet de violon, obtenant ainsi les figures géométriques qui portent son nom.

Nous entendons des sons (des vibrations) qui se propagent dans l'air ou dans l'eau qui stimulent l'oreille. Tout ce qui vibre génère un son : des feuilles dans le vent, l'eau qui coule, les cordes vocales, etc. Ces vibrations sont recueillies par notre oreille et envoyées au cerveau par impulsion électrique via le nerf auditif.

Les bols tibétains :

Les bols tibétains sont apparus environ au Ve siècle av. JC. Ils ont été introduits au Tibet par des nomades Mongols qui pratiquaient le chamanisme. Ils étaient aussi utilisés comme ustensiles de cuisine. Ils ornaient la table de la pièce centrale des maisons, ils purifiaient et équilibraient les énergies.

Ce sont les moines des lamaseries qui ont introduits les bols dans leurs cérémonies et leurs méditations. Les lamas médecins faisaient résonner les bols sur les parties douloureuses du corps de leur patient. Actuellement, bon nombres d'énergéticiens utilisent les mêmes techniques pour soulager sur le plan physique et émotionnel, ce qui est le cas au cabinet de sonothérapie de l'oust.

Il existe différents types de bols : les bols thérapeutiques, les full moon qui sont fabriqués pendant la pleine lune et sont chargés d'énergies très puissantes, les bengals issus d'un pavé de 7 métaux différents.

Les plus anciens sont fait de 7 métaux qui correspondent aux 7 chakras principaux et aux 7 planètes du système solaire.

L'or : chakra couronne, Soleil

L'argent : chakra du 3e œil, la Lune

Le mercure : chakra gorge, Mercure

Le cuivre : chakra cœur, Vénus

Le fer : chakra plexus solaire, Mars

L'étain : chakra sacré, Jupiter

Le plomb : chakra racine, Saturne

Pour faire chanter un bol, on peut le frotter ou le frapper à l'aide d'une mailloche. Plus le bol est grand, plus le son est grave, plus il est petit, plus le son est aigu.

Pourquoi un soin aux bols ?

Selon des recherches récentes, la médecine, la métaphysique et la science sont d'accord pour dire que les vibrations et les fréquences ont un impact sur les maladies. Un soin aux bols tibétains, cristal ou diapasons thérapeutiques ainsi que les soins énergétiques permettent de rééquilibrer le corps dans sa globalité :

- Le corps physique ainsi que les corps subtils (énergétiques)

- Les systèmes : plusieurs organes forment un système

- La cellule qui elle-même possède sa propre vibration

Le corps physique est intimement lié au corps énergétique. Lors d'une séance de soins énergétiques, il y a un effet positif sut tout le corps, de la cellule à l'organisme tout entier mais également sur les corps subtils et par conséquent sur les chakras qui sont liés à certaines parties du corps physique.

La séance de soin aux diapasons sera plus ciblée sur une partie du corps à traiter spécifiquement (migraines, problèmes articulaires ou osseux, tendinite, etc.). Il y a un diapason spécifique adapté à la fréquence de chaque chakra.

Les effets positifs de la sonothérapie :

- Le stress et l'anxiété

- Les émotions "négatives": frustration, peurs, colère, tristesse...

- Libère les blocages et les émotions refoulées

- Le sommeil

- Les articulations (fractures, entorses...), toutes les douleurs musculaires

- En neurologie (céphalées, migraines...)

Mais également sur bien d'autres symptômes ou pathologies, comme par exemple sur l-embonpoint.

L'amincissement via la sonothérapie :

L'influence majeure des émotions dites négatives sur la prise de poids n'est plus à démontrer. Cette approche 100% naturelle ne requiert aucune inscription à la salle de sport - même si l'activité physique reste un bienfait incontournable - ni une privation alimentaire - même si l'alimentation reste "la base". Le constat étant le suivant : nous mangeons de manière excessive par rapports aux besoins du corps, en se jetant sur des aliments gras et sucrés, souvent de manière incontrôlée pour atténuer un sentiment de mal-être ou combler un manque, ce qui engendre un surpoids qui peut induire sur un court ou moyen terme des problèmes de santé physique.

Est-ce pour autant un manque de volonté ?

La volonté n'y serait pour rien, si l'on part du principe que ce sont nos émotions qui gèrent les problèmes de poids et/ou de santé. Cinq émotions et sentiments négatifs seraient responsables de la prise de poids : L'angoisse (anxiété), la colère, la culpabilité, la solitude (ennui) et la tristesse.

Le mental cherche à atténuer ces états émotionnels en compensant par de la nourriture, ce qui va lui procurer un sentiment de bien-être sur l'instant. C'est ainsi que le cercle-vicieux s'installe.

Sortir du cercle vicieux

Le "manger moins et bouger plus" serait inefficace tant qu'on ne saurait pas gérer ces émotions là. C'est seulement en ayant la capacité de les reconnaître, les accueillir et les orienter d'une certaine manière que nous pourrions reprendre le contrôle de notre alimentation.

Les fleurs-de-bach sont une réponse simple, rapide et efficace à la question, puisqu'elles peuvent gérer à elles seules toutes les émotions. Associées à un soin aux bols tibétains pour une libération des blocages émotionnels et une alimentation en pleine conscience, le cercle-vicieux disparaîtra.

En résumé :

Les vibrations émisent par les bols font vibrer l'eau de notre corps (composé de 70 à 80%) et stimulent grâce à leurs fréquences harmonisantes, diminuent les tensions et les nœuds et peuvent aussi mettre à nu des conflits émotionnels cristallisés dans le corps. Ces vibrations apportent un traitement complémentaire efficace en cas de problèmes physiques. Les cellules reçoivent un message en profondeur et permet également d'atteindre un état de relaxation et de méditation profonde : c'est dans cet état que le système d'auto-guérison est actif. Nous rentrons en contact avec notre moi profond. 

L'idéal serait de faire un soin régulièrement - en prévention - en évitant d'attendre qu'une pathologie quelconque ne se déclare afin de libérer les blocages et les emotions-et-sentiments refoulés et augmenter son taux-vibratoire.

Prévention vs pathologie :

"La prévention ne peut pas prendre le dessus sur la pathologie. L’ego se sert de la pathologie pour le contrôle. Le contrôle permet à l'ego de vivre, il a besoin qu'on lui prête attention et qui mieux qu'une pathologie lourde ou chronique peut satisfaire l'ego dans cette attention ? La prévention casse ce système et permet au "soi" d'être..." Cyril Neauport (écriture inspirée).

 

Bien à vous ...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #Infos, #boîte à outils, #partage

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :