Unité avec toute vie

Publié le 20 Juillet 2019

Dans Nouvelle Terre, Eckhart Tolle décrit admirablement le fonctionnement de notre état de conscience actuel, fondé sur l'ego. Ce livre a pour but de susciter une transformation de la conscience, un éveil. Une part essentiel de cet éveil est la reconnaissance de l'ego et de notre attachement aux choses, à notre passé et à nos ennemis. Dans Unité avec toute vie, l'auteur a choisi les passages et les paragraphes essentiels et précieux, ceux auxquels il accorde la plus grande importance.

Bonjour à tous,

Ce livre d'accompagnement ne se lit pas d'une façon linéaire, du début à la fin. Il s'agirait plutôt d'en parcourir un chapitre à la fois, en remarquant les propos qui soulèvent une réaction intérieure. Il peut être également utile, d'ouvrir le livre au hasard, d'en lire une seule page ou un seul passage, et de laisser les propos atteindre cette dimension profonde qui est au-delà des mots et de la pensée. Cette vérité que désignent les paroles, la dimension intemporelle de la conscience ne se produit pas par l'intellect.

S'il ne se produit aucune reconnaissance, même distante ou fugace, de ce que désignent les paroles, celle-ci n'auront aucun sens et demeureront de simple concepts abstraits.

Ce livre sera d'un grand bienfait pour ceux qui recherche un certain degré de transformation intérieure. Il se présente sous 10 chapitres qui suivent une suite logique de l'évolution personnelle.

- Aller au-delà de la pensée : La pensée n'est qu'un infime aspect de la totalité de la conscience, de la totalité de ce que vous êtes. La cause première du malheur n'est jamais la situation, mais toujours les pensées qui concernent celle-ci. Soyez donc conscients des pensées qui viennent et dissociez-les de la situation qui est toujours neutre, qui est toujours telle qu'elle est. Il y a la situation et il y a les pensées à son sujet. Au lieu d'inventer des histoires, tenez vous en aux faits. Si vous dites "je suis ruiné", c'est une fiction qui vous limite et vous empêche de passer à l'action. Si vous dites" il me reste 50 € sur mon compte", vous énoncez un fait. Affronter les faits redonne toujours du pouvoir. Ce qui émerge en ce moment, ce n'est pas un nouveau système de croyance, ni une nouvelle religion, ni une idéologie spirituelle. Le changement se situe au-delà du contenu du mental, au-delà de nos pensées, l'habileté nouvellement trouver de s'élever au-dessus de la pensée et de réaliser une dimension en soi infiniment plus vaste que la pensée.

- Le pouvoir du moment présent : Le plus grand ennemi de l'ego est bien entendu le moment présent (l-art-du-calme-interieur), c'est à dire la vie elle-même. Tout semble assujetti au temps. Pourtant, tout se passe dans le présent. C'est là le paradoxe. Où que vous regardiez, il y a des preuves circonstancielles que le temps est une réalité : votre visage qui change, une pomme qui pourrit ; pourtant, il n'y a pas de preuves directes du temps, vous ne faites jamais l'expérience du temps lui même. Vous faites seulement l'expérience du moment présent, ou plutôt de ce qui arrive dans le moment. Si vous vous en tenez à la preuve directe, il n'y a pas de temps. Tout ce qu'il y a, c'est le moment présent.

- Qui suis-je ? : La vérité ultime, c'est que vous n'êtes pas ceci ou cela, Vous êtes. L'ego apparaît quand le sens de l'Etre, du "je suis", c'est à dire la conscience sans forme, est confondu avec la forme. Telle est la signification de l'identification. L'oubli de l'Etre, illusion première, illusion de la division absolue, fait de la réalité un cauchemar. L'ego s'identifie toujours à la forme, faisant ainsi en sorte que vous vous perdez dans une forme ou une autre. Les formes ne sont pas uniquement des objets matériels et des corps physiques (choses et corps), les formes-pensées (les-egregores) surgissent continuellement dans le champ de la conscience.

- S'éveiller : Ce n'est qu'en vous éveillant que vous saisirez le véritable sens de ce terme. Votre raison d'être profonde, c'est de vous éveiller. Aussi simple que ça ! C'est la raison d'être que tous les humains de cette planète ont en commun puisque c'est la raison d'être de l'humanité qui est destinée à dépasser l'ego. "Un jour, je serai libéré de l'ego". Qui parle ici ? C'est l'ego. S'en libérer n'est pas un gros boulot, il suffit d'être conscient de vos pensées et de vos emotions, quand elles arrivent. Il ne s'agit pas vraiment d'un "faire" mais d'un "voir" vigilant. Et dans ce sens, il est vrai que vous ne pouvez rien faire pour vous en libérer. Quand la pensée bascule vers la conscience, une intelligence bien plus grande que la ruse de l'ego commence à entrer en jeu dans votre vie.

- L'espace intérieur : Quand la conscience n'est plus totalement absorbée par la pensée, elle reste en partie dans son état original, non conditionnée et sans forme. Il s'agit de l'espace intérieur. Quand vous prenez conscience de votre respiration, l'attention se détache des pensées, ménageant ainsi de l'espace. Trouver cet espace interieur, c'est devenir conscient d'être conscient. Dites ou penser "je suis" sans rien ajouter après.

- Le but de votre vie : votre vie a une raison d'Etre intérieure et une raison d'Etre extérieure. Celle intérieure est primordiale et concerne l'Etre. Celle extérieure est secondaire et concerne le faire. Notre vraie raison d'être ne concerne pas ce que nous faisons, mais ce que nous sommes. Elle concerne notre état de conscience. Ce faisant, nous apprenons que l'action, bien que nécessaire, est seulement un facteur secondaire dans la manifestation de notre réalité extérieure. Le facteur premier dans la création est la conscience. Peu importe notre niveau d'activité et la quantité d'efforts que nous fournissons, c'est notre état de conscience qui crée notre monde. S'il n'y a aucun changement sur le plan intérieur, même une infinité de gestes ne pourront faire la différence. 

- Devenir présent : Nous pouvons apprendre à ne pas maintenir en vie dans notre esprit les situations et les événements, et à ramener continuellement notre attention au pur présent, plutôt que de nous jouer des films. Alors, c'est notre Présence même qui devient notre identité au lieu que ce soit les pensées et les emotions. Seule la présence peut vous libérer de l'ego et vous ne pouvez être présent que maintenant, pas hier, ni demain. Seule la Présence peut défaire le passé en vous et ainsi transformer votre état de conscience.

- La conscience : Sur notre planète, l'ego représente l'étape finale de l'endormissement universel, de l'identification de la conscience à la forme. C'est une étape nécessaire à l'évolution de la conscience. Pour la première fois, dans l'histoire de notre planète, l'évolution humaine peut prendre la forme d'in choix conscient. Et qui fait ce choix ? : Vous ! Et qui êtes-vous ? La conscience qui est devenue consciente d'elle-même.

- Le corps subtil : nous devons entrer dans le corps pour pouvoir le dépasser et découvrir que nous ne sommes pas lui. Il suffit de faire passer votre attention de la forme extérieur de votre corps et des pensées que vous entretenez à son sujet - beau, laid, fort, faible, trop gros, trop maigre - à la sensation de vitalité qui en émane. Qu'elle que soit cette apparence extérieure, il existe au-delà de la forme un champ energetiques intensément vivant.

- L'unité avec toute vie : Sous cette apparence de surface, tout est non seulement connecté à tout le reste, mais également à la source, d'où tout provient. Ne faire qu'un avec ce qui est, ne veut pas dire ne plus prendre d'initiative pour changer les choses ni être incapable de passer à l'action. La seule différence, c'est que vous passez à l'action à partir d'un plan plus profond, pas à partir de la peur ou du désir de l'ego. Quand vous alignez ce plan profond sur le moment présent, votre conscience s'ouvre et s'aligne sur le Grand Tout, dont le moment présent fait intégralement partie. Alors, le Tout, la vie dans sa totalité agit par vous.

En résumé :

L'information de ce livre est en pratique sans importance. En fait, vous ne la lisez pas pour apprendre quelque chose de nouveau mais pour aller plus en profondeur, devenir plus présent, et surtout pour vous sortir de votre mental. Je souhaite que vous connaissiez la vraie nature de votre pouvoir spirituel, c'est à dire ce que vous êtes dans votre essence même... Et seul l'esprit peut reconnaître l'esprit.

Eckhart Tolle

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/actualites

Rédigé par Myriam

Publié dans #livre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article