La cohérence cardiaque

Publié le 16 Janvier 2020

Bonjour à tous,

La cohérence cardiaque a des effets incroyables sur la santé. Elle permet la synchronisation du coeur, du corps et de l'esprit via la-respiration. Il est possible d'atteindre un état de relaxation avec cette méthode puisqu'elle est pratiquée dans certaines séances de yoga. Elle a une action sur l'augmentation des sentiments positifs tels que l'amour, la joie profonde, la sérénité, la gratitude, l'enthousiasme, la réceptivité, et réduit les sentiments négatifs tels que la colère, l'anxiété, l'apathie, la déprime...

Les origines de la cohérence cardiaque : 

Les premières recherches remontent aux années 1980 où le russe Vaschillo constate sur des cosmonautes et ensuite chez des enfants asthmatiques, "l'influence bénéfique d'une amplitude élevée de variations du rythme cardiaque". Il élabore un modèle obtenu à partir d'une respiration cadencée entre 5 et 7 cycles par minute. 

En 1993 sortait le premier appareil de biofeedback de variabilité de fréquence cardiaque (VFC) alors orienté sur la gestion du stress et la régulation émotionnelle. Le concept de la cohérence cardiaque s'est répandu ensuite très rapidement.

C'est quoi la cohérence cardiaque ?

C'est une pratique principalement respiratoire, avec des fréquences très précises - 10 secondes, 5 secondes d'inspiration et 5 d'expiration - appelée résonnance respiratoire qui agit principalement sur le stress en faisant baisser le cortisol (hormone du stress) et de nombreux autres effets, mais toujours induit par une meilleure adaptation au stress.

Comment agit-elle ?

Le fait de pratiquer régulièrement une respiration complète par la cohérence cardiaque agit sur le système nerveux autonome au niveau du sympathique et du parasympathique. En état de stress, le sympathique se met en état d'alerte. Lorsque le danger est passé, le parasympathique entre en jeu afin de retrouver un état de repos.

Le système sympathique est absolument nécessaire pour nous permettre de fuir à toutes jambes lors d'un danger imminent. Ce qui l'est moins, c'est quand il reste en état d'alerte en permanence lors d'un stress chronique par exemple.

La cohérence cardiaque permet de retrouver ou de maintenir un équilibre entre les deux phases. A l'inspiration, le coeur s’accélère et à l'expiration, le coeur ralentit.

Lors d'un moment de calme, il y a activation du système nerveux parasympathique en envoyant des messages au corps via son intermédiaire pour lui indiquer de s'adapter à cette situation de repos. Le système cardiaque ralentit et devient plus régulier, la pression artérielle diminue et un sentiment de bien-être apparaît.

Avec un peu d'entraînement, cette pratique peut se faire lors d'une situation stressante ou dès que le besoin s'en fait sentir.

La cohérence cardiaque entraîne de nombreux effets physiologiques, biologiques et physiques. 

Les bienfaits : 

- Améliore le sommeil

- Réduit la tension artérielle

- Régule l'insuline (diabète)

- Augmente la DHEA (hormone de jeunesse)

- Améliore la concentration...

Les principes : 

- Respiration en pleine-conscience

- Ralentissement et régulation du coeur

- Régulation du système neurovégétatif (sympathique/parasympathique)

- Séparation entre le Moi et mes émotions (je suis différent de mes pensées et de mes émotions)

- Un retour à soi

- Un esprit serein, un corps calme

Concrètement :

Caler sa respiration sur un métronome respiratoire est la façon de s'entraîner la plus simple. Vous trouverez des applications gratuites facilement. C'est un entraînement quotidien qui permet une progression et une consolidation des effets sur la santé en générale. Elle permet une respiration lente, régulière et contrôlée.

La méthode de Dr David O'Hare des 365 consiste à pratiquer :

. 3 fois par jour (matin, midi et après-midi, environ toutes les 4 heures, et une le soir si problèmes de sommeil)

. 6 respirations complètes par minutes (5 secondes sur l'inspiration et 5 secondes sur l'expiration)

. 5 minutes par séance minimum

. 365 jours par an.

Le Dr O'Hare a publié sept livres en relation avec la cohérence cardiaque dont "3,6,5 cohérence cardiaque" consacré entièrement à l'explication physiologique du pourquoi 3 fois par jour, 6 respirations par minute pendant 5 minutes. Il a écrit sur la gestion du poids "Maigrir par la cohérence cardiaque" dans lequel il aborde le contrôle du rythme cardiaque permettant de réduire le stress et par conséquent de manger moins. Il a aussi publié sur le stress, sur les prises de décisions, sur la méditation, sur la désaccoutumance du tabac avec un protocole précis, le tout en rapport avec la cohérence cardiaque.

La position :

Assis confortablement, les deux pieds au sol, les mains sur les cuisses ou sur une table, le dos bien droit.

Contre-indication ?

Aucun effet indésirable et aucune contre-indication à pratiquer cette méthode.

La cohérence cardiaque est particulièrement indiquée pour la prévention des accidents cardio-vasculaires, et certains cardiologues la pratiquent dans des services de rééducation. Des études ont montré qu'à partir de 8 semaines de pratique, elle permet de réduire l-hypertension et le stress qui sont des facteurs de risques cardio-vasculaires.

En résumé : 

La cohérence cardiaque encore appelée l'intelligence du coeur est un outil de plus pour gerer-les-emotions, votre stress, votre poids et l'hyperglycémie (l-index-glycemique), éviter le grignotage, baisser la tension artérielle, maîtriser les phobies, etc. La cohérence cardiaque peut tout cela et bien plus encore. Toutefois, afin d'obtenir tous les bienfaits de cette méthode par une respiration complète, il est souhaitable d'avoir connaissance de votre respiration. Savez-vous pratiquer la respiration complète ? Ou avez-vous une respiration ventrale ? Thoracique ? Scapulaire ? (les-differentes-respirations). Identifier et prendre conscience de sa façon de respirer reste primordiale pour obtenir tous les effets escomptés de cette méthode.

 

Bien à vous...

 

https://www.unenouvelleterre.fr/

Rédigé par Myriam

Publié dans #boîte à outils

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article