parapharmacie

Publié le 1 Janvier 2022

Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de medecin

Dicton provençal

La sauge ou la plante qui sauve et qui guérit est connue depuis l'antiquité pour ses vertus multiples. Longtemps associée à l'immortalité et à la longévité dans plusieurs cultures. Elle reste de nos jours, une plante qui entre dans de nombreuses préparations de phytothérapie. Elle est de plus appelée, le remède des femmes.

Bonjour à tous,

La sauge a des bienfaits incontournables. C'est un puissant antispasmodique et un gastro protecteur (crampe d'estomac). Ses feuilles, souvent utilisées en phytothérapie, exercent une action tonique qui facilite la digestion, régule le système nerveux, la sécrétion hormonale, les inflammations de la bouche, de la gorge, de la peau et l'infusion de sauge permettrait même d'avoir un ventre plat ...

Système digestif : 

Utilisée pour toutes sortes de troubles tels que les ballonnements, les spasmes gastriques et intestinaux, les flatulences, la digestion difficile, les éructations...

Système nerveux :

Améliore les fonctions cognitives, calme les crises d'agitation de la maladie d'Alzheimer, stimule la mémoire...

Système respiratoire :

Traite les problèmes pulmonaires et affections respiratoires courantes...

Système reproducteur féminin :

Possède des propriétés œstrogène-like (régulation hormonale) régulièrement utilisée pour réguler le cycle menstruel. Régule les bouffées de chaleur et la transpiration. Elle serait la plante souveraine en cas d'infertilité. Permet de soulager les règles douloureuses, irrégulières, peu ou trop abondantes...

Sphère ORL :

Adoucit la gorge, indiquée en cas de sinusite, laryngite, pharyngite en infusion par exemple.

Sphère Buccale :

Elle favorise l'hygiène buccale étant antiseptique et astringente. Elle limite le développement des bactéries (plaque dentaire) et améliore les gingivites, aphtes en bain de bouche.

Système tégumentaire :

Soulage les piqûres de guêpes ou abeilles, lutte contre l'alopécie et les pellicules et redonne tonus et brillance aux cheveux. Lutte contre la peau grasse, pour avoir bonne mine, la cellulite ...

Elle sert évidemment à purifier l'ambiance d'une pièce, chaque thérapeute le sait ... Enfin bref, elle est bonne pour tout!

 

Bien à vous ...

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 30 Décembre 2021

Bonjour à tous,

L'ortie est une des plantes préférées des phytothérapeutes. Tout le monde la connaît car elle nous a tous piqués au moins une fois, et vous avez gardé le souvenir d'une mauvaise herbe. On la trouve partout, elle envahit souvent nos jardins, c'est pourquoi sa mauvaise réputation nous fait oublier ses nombreux bienfaits.

Et ils sont nombreux qui agissent sur l'ensemble du métabolisme. Toutes les parties de la plante sont utilisables, les feuilles, les fleurs, les racines , la tige.

Anti-inflammatoires, antalgique, antimicrobiennes, les feuilles agissent efficacement sur les douleurs articulaires telles que rhumatisme, arthrite, arthrose, sciatique, lumbago, goutte : très efficace en cataplasme car elle est astringente et cicatrisante. 

Ses actions reminéralisantes et dépuratives permettent de stopper les hémorragies. Elle diminue les règles trop abondantes et lutte contre l'anémie. Elle agit contre les saignements de nez.

Elle est galactogène (elle stimule la production de lait pour les femmes qui allaitent).

Elle lutte contre les pellicules et les cheveux gras (une infusion à l'ortie en dernier rinçage) ainsi qu'une infusion pour les problèmes de peaux comme l'acné et l'eczéma (utiliser comme lotion pour ses propriétés anti-infectieuses).

Elle agit contre les troubles digestifs et la constipation et protège le foie.

Son action diurétique aide à favoriser le drainage, à combattre la cellulite, la rétention d'eau et aide à ne pas fixer les graisses.

Elle peut être utilisée sur plusieurs mois, de manière quotidienne.

Elle est connue pour ses vertus médicinales mais aussi comme délicieux légume qui rappelle le goût de l'épinard, en plus aromatisé et plus épicé. Vous pouvez utiliser ses feuilles comme celles des épinards dans des omelettes, des quiches, des potages, sous forme de jus, dans une sauce, dans une farce, en pesto, il suffit d'enlever ses poils urticants. Vous pouvez aussi les manger cru en salade car une fois hachées, elles ne piquent plus. On récolte ses feuilles en toutes saisons même s'il est recommandé de le faire entre le printemps et la fin de l'été. Privilégier les jeunes pousses et les feuilles situées en haut des tiges avec une paire de gants de préférence ! Les rincées à l'eau claire et au vinaigre.

C'est une source de protéines (80 Kcal/100 g), de vitamines et sels minéraux. Elle est composée d'une grande quantité de chlorophylle, de magnésium, potassium, fer et silicium sous forme d'acide silicique soluble, de vitamine A, C, E. Elle est revitalisante et fait des merveilles en cas de baisse de tonus ou de manque de fer.

Autres propriétés :

Soulage les troubles associés à l'hypertrophie bénigne de la prostate des hommes. Elle permet de stimuler la production enzymatique du pancréas. Elle lutte contre les hémorroïdes, efficace contre la goutte, les ulcérations, la rubéole, les problèmes d'intestins, favorise la circulation sanguine, la rétention d'eau, les gonflements, la lourdeur (bain de pied), les aphtes, gingivites, maux de gorge (bain de bouche)... 

Pour une infusion tonifiante :

Faire sécher les feuilles d'orties (l'équivalent d'une cuillère) et les faire infuser 5 à 10 mn. Boire 2 à 3 tasses par jour. Plus rapide, vous pouvez mettre à infuser pendant 5 mn, des feuilles fraîchement coupées en remplissant une tasse de feuilles d'orties et recouvrir d'eau très chaude.

Le saviez-vous ?

Elle perd ses propriétés urticantes une quinzaine d'heures après avoir été coupée. Un fois passée à l'eau bouillante, cuite, mixée ou confite dans de l'huile ou du vinaigre, elle ne pique plus non plus. On trouve des shampoings bio d'orties, crèmes, sérums. On utilise la tige d'ortie pour faire du tissu ou du papier.

En résumé :

Bien connue des anciens et d'une manière générale pour multiplier les effets de l'ortie, il est conseillé de la consommer sous différentes formes à la fois. En friction, en cataplasme, en l'intégrant dans l'alimentation quotidienne, en tisane, en soupe etc.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 28 Décembre 2021

Bonjour à tous,

C'est quoi la spiruline ?

La spiruline, comme toutes les microalgues, fait partie des toutes premières formes de vie apparues sur terre, il y a maintenant plus de trois milliards d'années. Son nom commun provient de sa forme en spirale observée au microscope.

A l'instar des végétaux, la spiruline croît grâce à la photosynthèse et contient de la chlorophylle, mais ses membranes ne contiennent aucune trace de cellulose, la rapprochant ainsi des animaux. Cette particularité va permettre une bonne digestibilité pour l'organisme. En effet, ses cellules éclatent immédiatement au contact des sucs gastriques et de ce fait, facilitent l'assimilation de toutes les substances nutritives.

A l'état naturel, c'est une algue de couleur bleu-vert qui se développe naturellement dans certains lacs d'Afrique et d'Amérique centrale. Elle est souvent assimilée à un produit riche en iode, or elle est en réalité extraite de lacs alcalins. Elle n'interfère donc pas avec la santé de la glande thyroïde ni son fonctionnement.

Pour faire face à la forte demande, il se crée à travers le monde des "fermes à spiruline", notamment dans le sud de la France en raison du climat propice. Une fois récoltée, elle est séchée au soleil, déshydratée et concassée en paillettes. On la trouve soit sous cette forme, soit en poudre ou encore, pour un usage plus pratique, conditionnée en gélules, comprimés ou capsules.

Les propriétés :

Antioxydante, antibactérienne, antivirale, anticholestérol, antidiabétique, anti-radioactivité.

Elle agit aussi : l'hypertension, les maladies cardio-vasculaires, les affections intestinales et tout le système digestif.

Côté santé :

Elle est faible en calories et riches :

- en protéines : elle contient 65% de son poids en protéines. Trois fois plus que le poisson ou la viande.

- en vitamines (sauf C et D).

- en enzymes protégeant ainsi des bactéries et virus : facilitent la digestion, régulent les fonctions hépatiques, stimulent les défenses immunitaires.

en minéraux et oligo-éléments indispensables.

- en acides gras essentiels pour leur action anti-inflammatoire.

- en acides aminés notamment les 8 essentiels dont le corps a besoin en permanence.

- en pigments de chlorophylle, de bêta-carotène, de la superoxyde dismutase (SOD) : de puissants anti-oxydants qui luttent contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

La consommer en priorité pour :

Faire le plein d'énergie, combattre l'acné, pour détoxiner et purifier, augmenter son endurance, sa résistance physique et intellectuelle, renforcer ses défenses immunitaires, éviter les carences alimentaires, aide à la convalescence, retrouver une bonne vitalité, réduire les rhinites allergiques, combattre l'anémie, protéger contre les métaux lourds, renforcer les cheveux, ongles et peau, à mieux supporter les règles, la ménopause, la grossesse, lutte contre le vieillissement et l'oxydation.

Si on aime son goût fort en algues, on peut l'associer à son alimentation quotidienne sous la forme de poudre. Dans le cas contraire, la présentation sous la forme de comprimés ou de gélules convient mieux.

Tout le monde peut en prendre, surtout en période difficile (anémie, stress, adolescence, etc.). La prise peut se faire à tout moment de la journée : à jeun, avant, pendant ou entre les repas. Selon l'hygiène de vie et le métabolisme, les résultats se feront sentir après une à trois semaines d'utilisation régulière.

Bon à savoir : 

C'est l'aliment naturel le plus riche en fer. Elle en contient 12 fois plus que les lentilles et 40 fois plus que les épinards. Son fer est plus assimilable que celui de la viande ou du persil. Son taux de magnésium est aussi élevé que celui du germe de blé. Contient 20 fois plus de bêta-carotène que la carotte.

Elle se révèle excellente pour combler les carences éventuelles d'un régime minceur ainsi que pour les femmes enceintes, les végétariens et végétaliens. Lorsqu'elle est mélangée à du jus de pomme, sa forte saveur disparaît.

Surnommée l'algue des sportifs grâce à sa richesse en fer, vitamine B12, protéines, elle représente un atout essentiel pour tous ceux qui pratiquent une activité physique, en favorisant l'oxygénation et la formation des muscles ainsi que la prise de masse musculaire.

Selon les scientifiques, une dose quotidienne d'environ 1 à 3 gr pendant 4 à 6 semaines suffirait à guérir un enfant souffrant de malnutrition.

Ne contient pas de vitamine C mais en l'associant avec, on en augmente les effets.

Précautions :

Pour éviter les symptômes liés aux propriétés détoxifiantes, commencez par 1 gr par jour durant 1 semaine et augmentez la dose progressivement les semaines suivantes. Les doses trouvées généralement sont de prendre 3 à 10 gr par jour en cure de 3 semaines. Evitez la prise le soir à cause de son effet stimulant.

Ne pas la cuire car les qualités nutritionnelles disparaîtraient. Consommer pure ou mélangée à des aliments froids.

Incompatibilité en cas de traitement anticoagulant, car la spiruline a une grande richesse en vitamine K.

Incompatibilité en cas d'hémochromatose (excès de fer) car la spiruline en contient naturellement beaucoup.

Prendre 3 à 10 gr par jour en cure de 3 semaines.

Exiger le mot "spiruline" sur l'étiquette, refusez les mentions "algues bleu-vert", " super aliment bleu-vert"...

On peut s'en procurer dans toutes les boutiques diététiques ou bio, sur les salons, par correspondance ou en direct dans une ferme à spiruline ou sur le site de la fédération des spiruliniersdefrance.fr

En résumé : 

Cette microalgues est commercialisée aujourd'hui pour son extrême richesse en minéraux et en vitamines. Elle est connue des populations anciennes qui y avaient recours comme complément alimentaire, surtout lorsque la nourriture venait à manquer. Elle est considérée comme un super aliment, car elle apporte à l'organisme tous les éléments nutritifs dont il a besoin et dont l'hygiène de vie (alimentation carencée, tabac, alcool, stress) peut le priver, même partiellement. Ce produit au contenu exceptionnel ne nécessite ni traitement, ni cuisson et n'entraîne aucune pollution. 

La spiruline se place parmi les meilleures solutions en complément d'une alimentation saine.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 26 Décembre 2021

Bonjour à tous,

L'argent colloïdal est composé d'ions et de particules d'argent chargés d'électricité en suspension dans une eau purifiée de très haute qualité. C'est un purificateur, qui permet un nettoyage en profondeur de l'organisme pouvant guérir dit-on, l'eczéma, le psoriasis, en réduisant les rougeurs, les boutons, apaise les irritations, purifie et clarifie le teint. Il agirait également sur la maladie de Lyme. Il élimine l'élément perturbateur via les urines, les sécrétions, la transpiration... Il est aussi un puissant antibactérien, antiviral, antifongique, antimicrobien qui ne connaît pas de résistances aux souches les plus récurrentes comme le staphylocoque doré. Lorsqu'il est ingéré, il se propage donc partout dans l'organisme même si son ingestion reste peu recommandée...

 Utilisé depuis plus de 6000 ans comme agent antiseptique naturel, Hippocrate et Paracelse l'utilisait déjà pour traiter les plaies et accélérer la cicatrisation. Carl Franz, obstétricien allemand, utilisait les nitrates d'argent sur les yeux des nouveau-nés afin de soigner la conjonctivite.  Nos ancêtres avaient compris que l'argent les protégeait contre certaines affections. C'est la tradition du thé servi dans les théières en argent qui a permis aux officiers de l'armée britannique de résister aux miasmes en Afrique, en Inde et partout ailleurs. Les cow-boys mettaient une pièce d'argent dans leur chaussettes pour supprimer les odeurs. L'argent empêche les bactéries de former des liaisons chimiques essentielles à leur survie. C'est pourquoi on utilise des bandages chargés en ions d'argent pour favoriser la guérison des plaies, en particulier en cas de brûlure.

Quelques conseils d'utilisation :

En préventif

Pour renforcer le système immunitaire et améliorer l'échange cellulaire : un bouchon de 20ml le matin à jeun et le soir au coucher pendant 21 jours au printemps et à l'automne (pour les adultes).

En curatif : 

Angine, rhume, fièvre, bronchite, grippe, gastro, infections ORL, infections urinaires... 

Usages spécifiques : 

En cas de douleurs dentaires, abcès, gingivite... Effectuer un bain de bouche puis recracher.

En vaporisation dans les yeux en cas de conjonctivite, inflammation, chalazion...

En vaporisation dans l'oreille ou le nez en cas d'otite, sinusite, rhume, bronchite... 

En gargarisme toutes les 2 heures en cas de maux de gorge.

En cas de petits problèmes de peau, impureté, tâches, rougeurs, acné, herpès, eczéma, psoriasis, mycoses... vaporiser sur la zone concernée.

Protocoles particuliers : 

Aurait un impact sur la maladie de Lyme, sur la candidose et la maladie de Crohn. Voir avec un Naturopathe pour la posologie adaptée.

Il convient également pour nos amis les chats, chiens et chevaux : 

En préventif :

Pour renforcer leur système immunitaire, fatigue et baisse de moral constatée chez l'animal : 10 à 20 ml chez le chien suivant la taille, matin et soir. 5 à 10 ml chez le chat (suivant la taille), matin et soir. 50 ml chez le cheval, à déposer dans la bouche à l'aide d'une seringue plastique.

En curatifs et en usages divers : 

Plaies, boutons, gale, brûlure, yeux infectés, coryza, en vaporisation sur peau sèche et laisser sécher à l'air libre. Dans certains cas, il sera conseillé de faire boire le produit afin de détruire l'infection en interne surtout en cas de fièvre ou de plaies ouvertes. En vaporisation, directement dans la gueule en cas de gingivite etc.

Le danger est-il réel ?

Ce remède est très critiqué et certains dénoncent l'argent colloïdal (pris en oral) comme étant un poison qui serait à éviter selon eux, d'autant plus qu'il cause l'argyrisme. C'est une maladie irréversible où la peau et les yeux prennent une coloration gris bleu, à cause des particules d'argent qui s'accumulent dans les tissus et s'oxydent. Tout d'abord, cette maladie décrite sur les sites officiels est rarissime. Paul Karason surnommé  "le grand schtroumpf" à cause de sa couleur bleu-gris est un homme qui a lui-même fabriqué son argent colloïdal ultraconcentré et en a consommé pendant des années pour passer à la télévision américaine et devenir une star des plateaux-télé.

Il y avait autrefois des gouttes nasales contenant de l'argent, mais qui ont été retiré de la vente il y a fort longtemps. Aujourd'hui, il s'agit en général de personnes ayant avalé de grandes quantités sur de longues périodes qui peuvent être atteintes de l'argyrisme. 

Mais ce n'est pas l'usage normal de l'argent colloïdal qui n'apporte qu'une fraction de milligramme d'argent. L'argent colloïdal que l'on trouve dans le commerce contient des concentrations allant de 6 mg/l à 30 mg/l et il est surtout utilisé en application externe. En usage oral, il est interdit en France, cependant les recommandations thérapeutiques que l'on trouve conseillent 1 cuillère à soupe soit 5ml, 4 fois par jour, ce qui représente 0,2 mg d'argent. Même si vous vouliez devenir bleu-gris, vous n'avez aucune chance avec ce dosage. Et même si vous étiez touché par l'argyrisme, il faut savoir que la coloration de la peau n'entraîne - a priori - pas d'autres conséquences que l'esthétique.

En résumé :

L'intérêt de l'argent colloïdal est donc considérable et polyvalent. Les puissantes propriétés antimicrobiennes de l'argent sont utilisées depuis l'antiquité et viennent à bout de plus de 650 pathogènes entre les bactéries, les virus et les champignons. En cure préventive pour préserver le système immunitaire, en cas de petits maux d'hiver type angine, grippe, gastro ou en cas de problèmes de peau sur les enfants, les adultes mais aussi les animaux. De plus, des études ont démontré l'innocuité de l'argent colloïdal tout en soulignant très peu d'effets secondaires ainsi que les avis positifs des utilisateurs. C'est pour cette raison, qu'il est important de (re)découvrir cet étonnant produit utilisé dans le monde entier pour de multiples usages.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 24 Décembre 2021

Bonjour à tous,

C'est quoi le sel d'Epsom ?

Connu sous le nom de sulfate de magnésium, il est obtenu à partir de minéraux naturels. Sa purification est effectuée par un procédé physique suivi d'une recristallisation. Il est très apprécié dans les spas et les instituts pour sa richesse en magnésium biodisponible et réputé pour ses effets relaxants. C'est un puissant minéral que l'on trouve un peu partout à bas prix. Il soulage de nombreux problèmes de santé mineurs et est utilisé en cosmétique. Il est conseillé pour la purification de l'organisme.

D'où vient son nom ?

Le terme Epsom est un hommage à la ville d'Angleterre du même nom où le sel a été découvert en 1618 par un agriculteur.

Les propriétés :

Lorsque le sel d'Epsom est introduit dans l'eau, il se dissout et libère des ions de magnésium et de sulfate (particules) qui seront ensuite absorbés par les pores de la peau (les-emonctoires), fournissant des minéraux qui ont une fonction importante pour le corps.

Il lutte contre la carence en magnésium qui entraîne des risques pour la santé comme l-hypertension par exemple.

Il améliore la capacité du corps à produire et à utiliser l'insuline. L'apport régulier de magnésium par voie orale ou transdermique, peut aider à réguler le taux de glycémie, à réduire le risque de diabète et à améliorer les niveaux d'énergie quotidiens.

Il est considéré comme un laxatif naturel non irritant pour la muqueuse intestinale en cas de constipation (2 c à c dans de l'eau). Il rince le système digestif et favorise le processus de détox.

Il est un allié aux entorses ou ecchymoses (réduire le sel dans de l'eau froide et appliquer sur la peau ou se tremper dans un bain chaud).

Merveilleux remède contre le stress, pour se détendre et favoriser une détente musculaire. 

Absorbé par la peau (lors d'un bain par exemple), il expulse les toxines du corps, détend le système nerveux, réduit les gonflements et donne un soulagement aux muscles. Apaise les pieds endoloris, combat les infections fongiques et lutte contre tous types de démangeaisons de la peau ou d'eczéma.

Il est un émollient naturel (relâche les tensions due à une inflammation) et exfoliant (gommage).

Un bain de sel d'Epsom permet de :

- Reminéraliser, apportant sa richesse en magnésium et en soufre à la peau.

- Améliorer le taux de sucre dans le sang.

- Purifier l'organisme en ayant la propriété de dilater le canal cholédoque, qui évacue les déchets du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire.

- Soulager les douleurs, les raideurs, les tensions et apaiser l'inflammation et les crampes.

- Aider à prévenir et soulager les céphalées, les migraines et le syndrome prémenstruel.

- Favoriser la production de sérotonine (hormone du bien-être) en relaxant le corps.

- D'éliminer les toxines et les substances potentiellement dangereuses. 

- D'obtenir une peau plus lisse (parfait pour les pieds douloureux et rugueux).

- D'aider à lutter contre la mycose des ongles.

- Idéal pour les cheveux gras en éliminant l'excès de sébum, augmente le volume et la brillance.

- Nettoyer le visage pour les peaux sèches et grasses (masque) car la taille de ses grains lui offre un pouvoir exfoliant stimulant.

En pratique :

- Bains corporels relaxants (environ deux tasses dans un bain chaud).

- Bains de pieds

- Soins capillaire

- Peeling visage

- Constipation occasionnelle

- Préparations d'émulsions : crèmes, baumes...

- Engrais naturel pour les plantes

Utile dans le jardin :

Apporte une source de magnésium aux plantes vertes, ce qui favorise leur croissance et leur production. C'est un engrais naturel pour toutes les plantes en mélangeant une c à s bombée dans un litre d'eau.

En résumé :

Outre ce qui vient d'être énuméré, le sel d'Epsom aurait la capacité de convertir les ondes sonores en chaleur. Dans l'eau de mer, il absorberait le son, mais seulement à des fréquences élevées. Les aquariums d'eau de mer l'utilisent pour maintenir le niveau de magnésium utile à la survie des massifs coralliens (la croissance des organismes calcaires nécessite du magnésium).

Enfin, quelques précautions s'imposent : en cas de maladies, veillez à consulter avant d'utiliser le sel d'Epsom ou tout autre produit même naturel. 

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 22 Décembre 2021

Bonjour à tous,

C'est quoi le magnésium ?

Il fait partie des mineraux-et-oligo-elements, c'est un sel minéral naturellement présent dans le corps qui participe à notre bien-être. Il compte parmi les sels minéraux essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Environ 25 g pour un adulte dont une bonne moitié au niveau osseux et le reste principalement au niveau des muscles.

Son rôle dans l'organisme est de participer au métabolisme des lipides (graisses), à la synthèse des protéines, à la dégradation du glucose (sucre), pour libérer de l'énergie, à l'activité de certaines hormones telle que l'insuline. Il est aussi essentiel à la transmission neuro-musculaire de l'influx nerveux et à la régulation du rythme cardiaque. Il est impliqué dans l'activité de plus de 300 enzymes et dans un grand nombre de fonctions cellulaires fondamentales. Il joue un rôle direct dans l'assimilation du calcium et de la-vitamine-c.

Il est présent dans beaucoup d'aliments. Cependant, il disparaît de notre alimentation avec les produits raffinés et-les-produits-ultra-transformes de la grande distribution.

Le corps ne possède pas de réserves de magnésium, c'est pourquoi il est recommandé de se complémenter. De plus, un apport d'alcool aiguë entraîne une fuite urinaire de magnésium ainsi que les diurétiques qui augmentent l'élimination rénale du magnésium et peuvent contribuer à un déficit. Le tabac provoque également un déficit.

Les besoins journaliers : 

Les besoins quotidiens sont de 350 à 480 mg/jour. Il est conseillé en apports nutritionnels 6 mg par kg de poids et par jour. Soit environ 120 mg pour un enfant de 20 kgs, 360 mg pour une femme de 60 kgs, 420 mg pour un homme de 70 kgs et un peu plus pour les adolescents, les femmes enceintes et allaitantes.

Les problèmes dus au manque ?

- Fatigue généralisée ou chronique, manque d'énergie.

- Émotivité accrue.

- Dépression, pensées confuses, irritabilité, nervosité.

- Insomnies.

- Problème musculaires, tremblements, fibromyalgie, crampes.

- Sensibilité excessive à la douleur.

- Augmentation du diabète de type 2 (déficit en magnésium fréquent).

Les bienfaits ?

- Booster d'énergie et du système immunitaire.

- Connus pour ces propriétés anti-stress.

- Régule la transmission de l'influx nerveux : impact sur la concentration et la mémoire.

- Essentiel à l'action de l'insuline, hormone qui ramène la glycémie à la normale.

- Prévention de l'ostéoporose (contribue à la santé osseuse).

- Traite la constipation (surtout sous forme de sulfate de magnésium).

- Prévention des migraines (le déficit peut être un facteur déclenchant).

Sous quelle forme ?

- La forme naturelle du chlorure de magnésium extraite de la mer est appelée le sel de Nigari. C'est un cristal naturel contenant 95% de chlorure de magnésium marin et une infime quantité de chlorure de sodium (sel de table).

- Le malate de magnésium : contient de l'acide malique, un agent chélateur bénéfique. C'est la forme de magnésium la moins susceptible d'entraîner des effets secondaires sur le plan intestinal mais le produit est plus cher.

- Le chlorure de magnésium permet de se complémenter à peu de frais, environ 2 euros le sachet en pharmacie. 

Ne pas confondre avec le sulfate de magnésium aussi appelée sel d'Epsom.

Posologie : 

Diluer un sachet de chlorure de Magnésium (20 g) dans un litre d'eau. Conservez au frais et boire chaque matin 20 cl. Faire une cure de trois semaines.

Le magnésium dans l'alimentation : 

Une alimentation plus riche en magnésium est possible (les-regimes-sante). Pour cela, misez sur les fruits de mer : mollusques et à coques, les fruits sec : amandes, noix, noisettes, les légumineuses : haricots secs, pois chiches, pois cassés et le chocolat noir. Les graines de tournesol, de sésame, de germes de blé. Cuire les légumes à la vapeur au lieu de les faire bouillir, préférez les aliments complets aux aliments ultra-transformés.

Certaines eaux sont riches en magnésium : Rozana, Hépar, Badoit par exemple.

Les effets secondaires : 

Il peut provoquer des maux de ventre et des diarrhées. Peut avoir un effet hypotenseur modeste, non négligeable, qui peut toutefois contribuer à la prévention cardio-vasculaire.

Contre-indication : 

Insuffisance rénale chronique qui entraîne un défaut d'élimination du magnésium que l'on retrouvera en excès dans le sang.

En résumé : 

Outre la détente et le mieux-être que le chlorure de magnésium permet d'apporter, la correction de la carence ou du déficit en magnésium permet en quelques semaines d'éliminer les symptômes tels que crampes, fatigue, etc. Il a également une action anti-bactérienne et antiseptique et on peut l'utiliser en application cutanée pour l'acné, les petites plaies de l'épiderme, ou en action calmante et adoucissante dans le bain en cas d'eczéma ou de psoriasis.

On peut facilement, même de nos jours, le trouver dans notre alimentation, à condition de consommer autre chose que des produits raffinés, transformés qui sont plus bourrés d'additifs que de magnésium.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 20 Décembre 2021

Bonjour à tous,

Fruit rafraîchissant à la couleur d'un beau jaune pétillant et à la saveur acidulée, le citron est ce qu'on appelle "un agrume". Utilisé à la fois comme remède et condiment, ingrédient incontournable, présent dans toutes les cuisines du monde, il est apprécié tant pour son délicieux parfum odorant et son jus abondant que pour ses nombreuses vertus.

Les quatre parties du citron :

- Le zeste ou l'écorce : très aromatique car chargé en huiles essentielles.

- Le ziste : la fine peau blanche située entre le zeste et la pulpe.

- La pulpe ou la chair : c'est la partie gorgée de jus.

- L'huile essentielle : très puissante.

La pulpe des agrumes, sorte de fibres très gustatives et gorgées en jus, est en fait constituée de poils végétaux. Les citronniers peuvent fructifier plusieurs fois par an, mais l'hiver reste la saison où les citrons sont les meilleurs. Les fruits commercialisés sont cueillis verts puis mûris artificiellement pendant 1 à 4 mois dans des entrepôts. Lorsqu'il est cueilli à maturité, directement sur l'arbre, le citron n'est ni âpre, ni acide mais possède une douce saveur acidulée. Le jus d'un citron et demi assure l'apport quotidien recommandé en vitamine C pour un adulte, soit 75 mg. Il existe de nombreuses variétés différentes. 

Comment passer l'hiver en limitant les bobos quotidiens tels que les rhumes, petits coups de fatigue, lendemain de cuite ? Pensez au citron : simple, rapide, efficace.

Le citron et ses vertus médicinales les plus importantes :

Il est ce qu'on appelle un "alicament" et est tout particulièrement recommandé aux personnes âgées, aux convalescents, aux personnes anémiées, fatiguées et dépressives.

- Pauvre en sucre et riche en vitamine C (acide ascorbique), elle est préservée à peu près intégralement plusieurs semaines après la récolte protégée par sa peau épaisse. Les diabétiques peuvent en consommer.

- Il est gorgé d'eau à 90%.

- Il n'est pas acidifiant pour l'organisme malgré son goût acidulé car ses acides organiques se combinent avec ses minéraux, notamment le potassium, pour libérer des composés alcalins qui ont une action antiacide sur le milieu interne. C'est donc un fruit alcalinisant (en clair il est bon pour la santé en évitant l'acidité que l'on essai de combattre en étant naturo!).

- Il favorise l'absorption du calcium donc fortement recommandé aux personnes sujettes à l'ostéoporose.

- Il lutte contre la toux grâce aux terpènes possèdent une action expectorante.

Mais aussi :

- C'est un tonifiant, anti infectieux, anti inflammatoire, antioxydant, antiseptique, antirhumatismal, antiscorbutique (évite les carences en vitamine C).

Il favorise : la digestion, la cicatrisation, l'amincissement, l'expulsion des mucosités des bronches et l'expulsion des selles aussi en facilitant le transit.

Il stimule et augmente : l'émission d'urine, l'action du foie et de la vésicule biliaire.

Il combat : les radicaux libres, les infections, les inflammations, l'anémie.

Il abaisse : la fièvre, le cholestérol, diabète.

Il soulage : les articulations, les brûlures d'estomac.

Il prévient, stop et détruit : les germes, bactéries et les virus.

En pratique :

 Vous pouvez sans restriction aucune prendre le matin à jeun, une demi heure avant le petit déjeuner, 1 verre d'eau + 1 citron pressé et ce chaque matin pendant un petit mois ou plus ! ça réveille, c'est bon pour la santé et surtout pour le foie.

Vous pouvez y associer pamplemousse, orange, ça fera un vrai jus multivitaminé, contrairement à celui acheté en boite en grande surface qui n'a de vitaminé que le nom.

Vous pouvez aussi vous en servir pour durcir vos ongles en les trempant une fois par semaine une dizaine de minutes. Il sert aussi à éclaircir le teint : 2 cuillères à café de jus de citron avec une c à soupe de miel. Appliquer en masque sur le visage pendant quinze minutes en évitant le contour des yeux, puis rincez à l'eau tiède. Pour vitaliser les cheveux et les faire briller, ajouter du jus de citron à leur dernière eau de rinçage.

Pour la maison : 

Il partage avec le vinaigre les mêmes propriétés désinfectantes, antibactériennes, dégraissantes, blanchissantes et anticalcaires. Pour faire fuir les mites : confectionnez des petits sacs de mousseline dans lesquels vous mettrez des petits morceaux de zestes de citrons séchés. Pour nettoyer les parebrises : passez un citron coupé en deux, côté pulpe sur le pare-brise. Parfum d'ambiance : en jetant quelques écorces de citron sur les braises d'un feu de cheminée ou barbecue.

En résumé : 

Comment passer l'hiver en limitant les bobos quotidiens : Pensez au citron : simple, rapide, efficace et bon pour la santé : les petits rhumes, les baisses de régimes, le foie, la peau, les ongles, les cheveux, les diètes, les lendemains de fête, bronchite, fièvre, migraine, etc. 

Contrairement à cette idée reçue, la vitamine C n'est pas un excitant et ne nuit pas au sommeil. En excès, elle peut provoquer des diarrhées. Etant majoritairement des constipés chroniques - oui même ceux qui vont tous les jours à la selle - ça ne fera pas de mal...

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 16 Décembre 2021

David Bailey a établi il y a déjà plus de 20 ans le lien dangereux de certains médicaments associés au pamplemousse pouvant entraîner des troubles médicaux graves, selon une étude faite par des scientifiques canadiens.

Bonjour à tous,

Le pamplemousse et le pomélo sont des noms ambigus qui désignent deux types d'agrumes. Ces deux termes se référant au même fruit apportent de nombreux bienfaits pour la santé, en particulier en raison de ses apports en vitamines et antioxydants.

Énormément de bienfaits pour le pamplemousse qui contient de la vitamine C, du bêta carotène, du potassium, il est peu calorique, anti inflammatoire, anti glycémique, lutte contre le surpoids, bon pour la peau pour nettoyer les pores en profondeur, antioxydant, réduit les risques de cancer.. Une étude suggère même que la consommation quotidienne d'agrumes jumelée à une consommation élevée de thé vert serait associée à une plus forte diminution de l'incidence des cancers.

Dans cet article, je me fais l'avocat du diable en vous parlant des "méfaits" du pamplemousse.

Alors, s'il n'est pas si bon que ça, pourquoi en consommer ou en donner à ses enfants ? La réponse est simple : consommez en, si vous ne prenez pas de médicament !

On ne le sait peut-être pas mais il vaut mieux éviter de manger du pamplemousse ou boire du jus si l'on prend des médicaments. Ça vaut également pour le fameux "rosé/ pamplemousse" ! C'est prouvé scientifiquement qu'il altère les principes de certains médicaments. Certains voient leurs efficacités multipliées et d'autres, leurs effets diminués. 

Cela surprend de la part d'un agrume qui possède par ailleurs de nombreuses qualités. Malgré ses vertus pour la santé, le danger serait réel puisqu'il peut potentiellement entraîner la mort si on en consomme en même temps que certains médicaments. Parmi les interactions observées, il faut souligner les traitements pour l'hypertension, le cholestérol, les antihistaminiques, les anxiolytiques, les sédatifs et antidépresseurs, les corticoïdes et même... les antibiotiques.

Il bloque la métabolisation de certains médicaments (plus de 200 études sur ce sujet entre 1998 et 2004) car il contient des substances qui posent problèmes. Parmi ses composants actifs, il y a les furanocoumarines qui sont des éléments toxiques photosensibles, qui bloqueraient de manière définitive une enzyme essentielle pour assimiler les médicaments - le CYP3A4 - mais cet enzyme est crucial pour assimiler de très nombreux médicaments très important contre des pathologies répandues comme : hypertension, problèmes cardiovasculaires, cancers, problèmes urinaires, infections, douleurs, diabète, immunodépression...

Les études partent du principe que si cet enzyme est bloqué, les médicaments passent dans le sang mais ne sont pas métabolisés, c'est à dire qu'ils ne sont pas "utilisés" ou "consommés" comme ils devraient l'être par les cellules. Leur concentration dans le sang augmente jusqu'à en devenir toxique puis dangereuse. Ce blocage se produirait même avec des petites doses que le pamplemousse soit mangé sous forme de fruit ou bus en jus (on oublie le sirop et le rosé pamplemousse !).

Selon David Bailey, un canadien, qui a découvert le phénomène de blocage de l'enzyme, "prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse est comme en prendre 20 avec un verre d'eau".

Beaucoup sont des produits prescrits dans la vie de tous les jours, y compris les anticancéreux, les traitements du cœur ou les médicaments contre la schizophrénie. Tous sont administrés par voie orale.

Les interactions du pamplemousse avec certains médicaments sont nombreuses et variées : citons simplement ces 2 là :

- Inhibition du principe actif qui en réduit l'efficacité, voire désactivation totale de l'effet du médicament en question.

- Augmentation de la biodisponibilité du médicament qui entraîne un risque de surdosage et augmentation des effets toxiques.

En résumé :

Si vous ne prenez aucun médicament, vous pouvez continuer à en consommer -  sans soucis - si vous en avez envie. Par contre, si vous en prenez, vous savez maintenant qu'il y a un risque potentiel. En pratique, évitez de prendre du jus de pamplemousse dans les 2 heures qui précèdent la prise de médicaments et limitez la consommation à moins d'un quart de litre par jour.

 

Bien à vous ...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 13 Décembre 2021

Bonjour à tous,

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie (usage des plantes) qui utilise les propriétés des bourgeons, jeunes pousses d'arbres et d'arbustes. Ne pas confondre avec les gemmes, les pierres précieuses que l'on nomme la gemmologie. Pour les minéraux, le terme approprié sera lithothérapie.

La gemmothérapie :

Dans l’Égypte Antique, les bourgeons étaient perçus comme "essence de la vie". Ils étaient utilisés comme source de jouvence pour réparer l'organisme ou améliorer ses fonctions normales. Au moyen âge, ils étaient également utilisés pour la réalisation d'onguents (genre de pâte à appliquer sur la peau). A cette époque, les moyens étaient limités et les résultats variables. Leur utilisation fut abandonnée jusqu'aux années 50 où le Dr Pol Henry (1918-1988), un homéopathe belge, a mis au point une méthode d'extraction des bourgeons. La gemmothérapie tire son nom du mot latin "gemmae" qui signifie "bourgeon". Son approche repose sur l'observation des modifications biochimiques du sang des patients et sur l'amélioration physiologique des différents organes. Il crée en 1959, la phytembryothérapie basée sur l'utilisation des tissus embryonnaires (bourgeons, jeunes pousses et radicelles) des arbres ou des plantes. 

Pourquoi les bourgeons ?

Les bourgeons sont uniques de par leur composition en principes actifs. Attendant le moment favorable pour démarrer son éclosion, le bourgeon contient des molécules de base qui serviront au développement ultérieur de la plante adulte : des acides aminés, des sucres (réserve d'énergie pour la plante), des vitamines, des oligo éléments, des polyphénols (anti-oxydants qui protègent les tissus humains), des dérivés terpéniques (comme dans les huiles essentielles pour les bourgeons les plus odorants), des phytohormones (qui ralentissent le vieillissement des tissus végétaux), la sève apportée par l'arbre. 

Les bourgeons représentent un véritable concentré de la plante. Les tissus embryonnaires qui composent le bourgeon contiennent tout le patrimoine génétique de la future plante. Ces tissus végétaux sont riches en acides nucléiques, acides aminés, phytohormones, vitamines, oligo-éléments, minéraux et sèves. De nombreux principes actifs contenus dans le bourgeon ne seront plus présents dans la plante adulte. Ils sont récoltés juste avant leur éclosion. Les couches externes du bourgeon le protègent des éléments extérieurs. Alors que la phytothérapie utilise l'une des parties de la plante adulte, la gemmothérapie utilise les tissus embryonnaires en plein développement. Ses remèdes renferment à la fois les propriétés des fleurs, des feuilles, des fruits, et des racines. Par exemple, le bourgeon d'Aubépine possède l'action régulatrice de sa fleur sur le système nerveux et l'action de son fruit sur le système cardiaque. Les jeunes pousses de romarin sont plus actives que les préparations de plantes adultes pour la protection du foie.

La gemmothérapie concentrée utilise des extraits de bourgeons appelés "macérâts-mères concentrés" obtenus par la macération des bourgeons (fraîchement cueillis), dans un mélange eau/ alcool/ glycérine. Ce mélange permet une extraction optimale des molécules et donne après filtration un extrait concentré en principes actifs.

Quelques macérâts de bourgeons par système :

- Système immunitaire et inflammatoire : Cassis (fatigue, allergie, arthrose); Églantier (sphère ORL, immunité).

- Système nerveux : Figuier (stress, dépression); Tilleul (anxiété, insomnie); Olivier (névrose); Pommier (addictions, concentration, libido).

- Système circulatoire et cardio-vasculaire : Aubépine (hyper ou hypotension, arythmie); Ginkgo Biloba (circulation); Aulne glutineux (infection); Châtaignier (varices, œdèmes); Marronnier (hémorroïdes); Charme (hémorragie); citronnier (phlébite); Peuplier (artérites).

- Système digestif : Bouleau pubescent (détox), Romarin (hépatite, thyroïde); Érable (diabète, cholestérol).

- Système uro-génital : Airelle (ménopause, bouffées de chaleur, cystite); Framboisier (règles difficiles et douloureuses); Genévrier (dépuratif des reins).

- Système endocrinien : Chêne (tonifiant général); Séquoia (fatigue sexuelle).

- Système Ostéo-articulaire : Bouleau verruqueux (rachitisme, rhumatisme); Pin sylvestre (arthrite, ostéoporose); Sapin blanc (croissance, fractures); Vigne (rhumatismes, maladie des articulations).

- Système respiratoire : Noisetier (troubles respiratoires); Ronce (problèmes respiratoires chroniques); Viorne (allergies, asthme).

- Système tégumentaire : Cèdre du Liban (eczéma sec, psoriasis, sécheresse cutanée); Orme (acné, dermatose).

Les associations de bourgeons :

La gemmothérapie est souvent utilisée sous forme unitaire mais pour obtenir un effet renforcé ou plus global, une association de deux à trois extraits différents peut être envisagée. Il est conseillé de les prendre à distance les uns des autres pour une meilleure efficacité. On les trouve aussi sous forme de complexes - qui rassemblent en un seul produit - des bourgeons de plantes différentes ayant une action ciblée.

Les macérats-mères concentrés sont utilisables pour les enfants à partir de trois ans, les femmes enceintes, en limitant le dosage à cause de l'alcool, et nos animaux de compagnie à des doses adaptées suivant le poids de l'animal en question. Généralement en cure de trois semaines en dehors de tout autre traitement et des repas.

Dans quel cas utiliser la gemmothérapie ?

- La prévention des maladies infectieuses.

- Détoxifie l'organisme.

- Contribue au traitement des maladies cardiovasculaires.

- Améliore le sommeil, lutte contre la fatigue.

- La prévention du vieillissement de l'organisme : arthrose, ralentissement des fonctions cérébrales.

- La régulation des troubles du métabolisme au niveau de la nutrition, de la digestion, de la circulation, de l'élimination...

Les contre-indications :

- Les cas de maladies hormono-dépendantes : les bourgeons à action hormonale directe ou indirecte seront à éviter ainsi que ceux qui ont une action au niveau des surrénales, ou des macérats possédants des hormones végétales à base d'oestrogènes.

- Déconseillé aux personnes ayant un problème avec l'alcool puisque les macérats en contiennent plus de 30%.

- Contre-indiquée avec un traitement anti-coagulant.

En résumé :

On comprend pourquoi le bourgeon possède tant de richesses, il contient tous les trésors de la fleur, des feuilles ainsi que du fruit et de la tige : le tout dans un seul bourgeon. Contenant de l'alcool, elles peuvent être déconseillées dans certains cas, cependant, mélangées dans un verre d'eau, l'alcool ne se sent pas vraiment. Chaque extrait de macérat de bourgeons va agir en profondeur afin de rééquilibrer un terrain fragile ou déséquilibrer. Ils sont donc un allié de choix pour toutes sortes de problèmes physiques.

 

Bien à vous ...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0

Publié le 11 Décembre 2021

Tant que l'âme, le corps et l'esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter.

Edouard Bach

Bonjour à tous,

Méthode naturelle qui convient à tout le monde, petits et grands. Les fleurs de Bach vous aideront à rétablir le lien entre les corps : physique (les-7-corps-energetiques), mental, émotionnel et spirituel en vous aidant à gérer vos émotions et à retrouver un parfait équilibre.

Comment sont nées les fleurs de Bach ?

Le Dr Edward Bach s'est voué à la recherche médicale dans les années 1920-1930. Médecin, chirurgien, homéopathe, bactériologiste, immunologiste, il s'est intéressé aux comportements des gens et a constaté que les émotions avaient un effet autant sur le mental que le physique. Il a consacré les dix dernières années de sa vie à mettre au point 38 essences de fleurs ainsi que le mélange le plus célèbre de tous : le rescue.

La fabrication :

La première étape est la fabrication des essences mères obtenues par solarisation ou l'ébullition. Les plantes fraîchement cueillies sont placées dans de l'eau de source pendant 3 h en plein soleil dans un récipient en verre ou dans le cas de l'ébullition, le mélange des tiges fleuries dans de l'eau de source portée à ébullition pendant une demi heure. Parmi les 38 fleurs de Bach Original, 20 sont élaborées selon la méthode de solarisation et 18 selon la méthode d’ébullition. L'eau ainsi "vitalisée" est mélangée à du Brandy pour créer les essences mères.

La deuxième étape est la mise en flacon en diluant 2 gouttes de l'essence mère dans 30 ml de Brandy. L'alcool utilisé dans cette étape est moins fort et sert uniquement de conservateur.

Les 38 essences originelles pour 7 familles d'émotions :

 - La première série de fleurs travaille la peur : elle regroupe cinq fleurs

- Le second groupe de fleurs va gérer les sentiments d'insécurité (incertitude) : elle regroupe six fleurs

- Le troisième groupe de fleurs va gérer le problème du désintéressement de l'instant présent : elle regroupe sept fleurs

- Un quatrième groupe de fleurs travaille sur la solitude : elle regroupe trois fleurs

- Le cinquième groupe de fleurs travaille l'hypersensibilité : elle regroupe quatre fleurs

- Le sixième groupe va gérer la dépression (désespoir et du découragement) : elle regroupe huit fleurs

- Le dernier groupe de fleurs sera à propos de la préoccupation trop intense pour le bien-être des autres :  elle regroupe cinq fleurs

La 39e correspond au Rescue Remedy ou remède d'urgence de cinq fleurs : utile pour pallier aux urgences, au choc, aux mauvaises nouvelles, aux crises. Permet le retour au calme.

Les douze guérisseurs : 

Bach disait que derrière toute forme de maladie, il y a des peurs, des anxiétés, des avidités, des goûts et des dégoûts et qu'il suffit de les chercher pour guérir. En les guérissant, la maladie part d'elle-même. Lorsque l'on traite la maladie avec ces remèdes, disait-il, on ne tient pas compte de la nature de la maladie. C'est l'individu qui est traité et mieux il va, plus la maladie disparaît, repoussée par l'amélioration de sa santé.

La maladie opère un changement d'humeur par rapport à la vie de tous les jours. Si l'on y prêtait une attention particulière, on s’apercevrait que ce changement intervient souvent avant même l'apparition de la maladie. En traitant ces changements d'humeur, on peut éviter à la maladie d'apparaître. Quand elle est là depuis un certain temps, c'est toujours l'humeur du malade qui guidera le remède approprié. 

"Ne faites pas attention à la maladie, pensez seulement au point de vue que la personne en souffrance a sur sa vie" est-il écrit dans le petit livret des douze guérisseurs. Même si aujourd'hui on peut facilement soulager toutes les souffrances avec les 38 fleurs, ce soulagement était déjà présent lorsqu'il  n'y avait seulement que 12 fleurs qu'il a nommé "les douze guérisseurs". Le soulagement des souffrances étaient tellement évident et bénéfique à l'époque, que l'on pourrait même de nos jours, se servir uniquement de ces 12 remèdes. 

On en retrouve dans chaque groupe sauf celui du désespoir : 

Deux dans le groupe de la peur. Trois dans le groupe de l'incertitude. Une dans le manque d’intérêt pour le présent. Deux dans le groupe de la solitude. Deux dans celui de la sensibilité aux influences des autres. Deux dans le groupe du souci excessif du bien-être d'autrui.

Comment les utiliser ?

Un état émotionnel : une essence ! c'est pourquoi il est essentiel d'identifier ce que l'on ressent comme emotions. Il suffit ensuite d'assortir son humeur actuelle à l'essence appropriée. Pratique et simple d'utilisation, pouvant être utilisée par tous les membres de la famille, les animaux et les plantes. Sous la forme de petits flacons que l'on peut emmener partout dans son sac à main. Totalement naturelles, elles sont sans aucun effet secondaire et ne présentent aucune incompatibilité avec d'autres traitements.

Il suffit de diluer 2 gouttes de la fleur choisie dans un verre ou une petite bouteille d'eau et boire à intervalle régulier. En cas d'urgence, elles peuvent se verser pures sur la langue.

Pour un résultat optimal, en prendre au moins 4 fois par jour avec une possibilité d'en prendre davantage si le besoin s'en fait sentir car il n'y a aucune accoutumance ni risque de surdosage, relevant du domaine du vibratoire. En cas d'urgence, des doses régulières s’avéreront utiles, à quelques minutes d'intervalle jusqu'à une amélioration. Dans les cas plus graves, toutes les demi-heures. Dans les cas chroniques, toutes les deux à trois heures ou dès que la personne en ressent le besoin. 

On connaît les élixirs en interne mais moins en usage externe. S'il y a une douleur, une raideur, une inflammation ou un autre problème local, on peut en plus, appliquer une lotion. On peut également les utiliser en friction sur les lèvres (pour les gens inconscients) ou en massages légers derrière les oreilles, les tempes ou les poignets. 

Pour un usage combiné de plusieurs fleurs (7 maximum), il suffit d'ajouter 2 gouttes de chaque essence dans un flacon de 30 ml, remplir d'eau minérale et prendre 4 gouttes du mélange au moins 4 fois par jour.

Les fleurs peuvent être utilisées sur une courte durée, de 1 à 5 jours, pour traiter les émotions passagères. Pour les émotions anciennes, il sera nécessaire de prolonger la durée sur un minimum de 3 semaines. Tous ces remèdes sont inoffensifs et n'ont aucun danger pour le corps physique.

Une thérapie vibratoire

La méthode d'extraction des élixirs floraux est fondée sur le fait que les fleurs sont immergées dans de l'eau puis exposées au soleil. Elles absorbent donc son énergie pour la transmettre au liquide, avec leurs propriétés intrinsèques. En conséquence, absorber un de ces remèdes revient à introduire dans son organisme le, type de fréquence vibratoire correspondant à cette même fréquence et pas une autre. C'est pourquoi absorber le mauvais élixir n'a aucune conséquence néfaste : sa fréquence vibratoire restera simplement inexploitée.

Elle fonctionne comme l'homéopathie sur le principe des semblables. Cela signifie que l'on administre des remèdes provoquant des symptômes similaires à la maladie. Bach choisit sur le même principe des fleurs qui par leur attitude reflète le même état d'âme que l'être humain. Un individu timide se tenant à l'écart : une fleur discrète sera parfaite pour soigner la timidité. 

La pensée positive :

Bach insistait déjà il y a un siècle sur l'importance de développer les vertus, les pensées, les intentions et sentiments positifs pour guérir et vivre sainement. A travers ses préparations, il cherchait à stimuler chez l'individu une sorte de pensée positive. Qui n'est que haine doit apprendre à aimer; qui n'est que craintes et appréhensions doit apprendre à affronter chaque situation avec courage, et ainsi de suite.

Les élixirs floraux

La florithérapie regroupe les différentes gammes de fleurs de Bach et les élixirs floraux ayant le même principe que les fleurs de Bach originales : les fleurs sont perçues comme des êtres vivants et sensibles, capables de rentrer en résonance avec la vie émotionnelle de l'être humain. Les élixirs floraux sont des extraits liquides préparés par infusion solaire et permettent un rééquilibrage émotionnel, une dynamique d'épanouissement et de transformation de la personne vers plus d'authenticité, tout comme les fleurs de Bach. Le principe est donc le même, la méthode également puisque l'ensemble des élixirs floraux des différents laboratoires proposant des élixirs floraux sont élaborés selon la méthode originelle de Docteur Bach, à partir des fleurs issues de la recherche contemporaine. DEVA est le laboratoire le plus connu étant un pionnier dans la recherche sur les émotions depuis une trentaine d'années. On trouvera chez DEVA une gamme complète de 13 synergies. Le tout étant de savoir si la qualité vibratoire est au rendez-vous. Il semblerait que c'est effectivement le cas. D'autres laboratoires tels que Le laboratoire ladrôme ou Herbiolys ou encore Copmed élaborent eux-aussi leurs propres élixirs floraux bio d'après la méthode originelle du Dr Bach.

En résumé :

Pour tout changement, événement émotionnel ou maladies, il existe une ou plusieurs fleurs de Bach pour vous permettre de faire face aux situations difficiles rencontrées au cours de la vie. Elles sont une aide précieuse et supplémentaire dans la gestion de vos émotions et à la guérison. Elles permettent une harmonisation dans votre vie tout en respectant l'être que vous êtes.

 

Bien à vous...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0