Publié le 5 Janvier 2022

Bonjour à tous,

Si nous restons au stade où l'on serait composé de pièces interchangeables en fonction des progrès de la science, les relations qui vont suivre vont sembler tenir de la magie, ou de l'imaginaire. Le problème est de savoir comment relier les manifestations physiques, les maladies ou les accidents à ce qui se passe et ce qui se joue en nous. La seule observation mécanique ne peut pas le faire car son champs d'observation est trop restreint, que ce soit dans le temps ou dans l'espace ce qui l'empêche d'aller à la vraie cause qui ne peut alors se justifier que par le hasard (accident) ou par des éléments extérieurs (virus, microbes, environnement, nourriture, etc.).

En élargissant le regard et en observant l'homme dans sa globalité, nous pouvons relier les choses et peut-être comprendre la raison d'être de l'homme et par conséquent les raisons de son mal-être.

La philosophie Taoïste : 

Selon la codification Orientale, la vie est issue du Chaos qui s'est lui-même ordonné sous l'action d'une force structurante : le Tao. Celui-ci se manifeste par le Yin (la Terre) et le Yang (le Ciel). Placé entre ces deux pôles, l'homme est la rencontre de ces deux expressions énergétiques.

Venant du Chaos, l'humain n'est qu'une vibration énergétique sans forme apparente, que les Taoïstes appellent le Chenn Prénatal (que nous qualifions d'âme selon nos croyances). Pour pouvoir exister, le-chenn va choisir de s'appuyer sur les vibrations Yin d'une femme (la mère) et les vibrations Yang d'un homme (le père). Ce savant mélange des trois énergies (Chenn + Yin + Yang) va lui permettre de s'incarner et d'exister dans un corps physique.

Le Ciel Antérieur et le Ciel postérieur : 

La philosophie taoïste considère qu'il existe deux plans dans la vie d'un homme. Le premier est celui qui précède sa naissance (le pré-manifesté) et le second celui qui se situe juste après (le manifesté). La naissance marque le passage entre ces deux ciels.

Le Ciel antérieur représente tout ce qui est ou se passe avant la naissance tandis que le Ciel postérieur symbolise tout ce qui est ou se passe après la naissance, jusqu'à la mort.

Le Ciel Antérieur représente toute la phase existentielle d'un individu. C'est là que le Chenn Prénatal (âme) existe et se structure. Ce Ciel correspond au monde de l'infini car il n'a pas de limites, ni dans le temps, ni dans l'espace. Il porte en lui toutes les potentialités de la vie. Comme le précise Michel Odoul, le Chenn Prénatal individuel appartient au Ciel Antérieur comme la goutte d'eau à l'Océan. Celle-là garde sa "conscience" individuelle de goutte d'eau tout en ayant toujours son appartenance au global, présente dans sa mémoire. Cette "conscience" porte en elle toutes les données, la mémoire et nous la retrouvons cette "conscience" au niveau le plus fin de l'être humain. Elle permet de comprendre comment peut s'ordonner la croissance cellulaire depuis l’œuf jusqu'à l'homme ou l'animal ainsi que le processus permanent du renouvellement cellulaire.

Le Chenn Prénatal s'aimante sur un support qui est l’œuf fécondé et qui correspond à sa recherche et à sa fréquence vibratoire. Il s'additionne aux énergies des parents qui viennent de féconder cet œuf éternellement magique et qui va devenir un être humain. Ces énergies s'additionnent elles-mêmes aux énergies environnementales (planètes, lieu, époque) pour donner le Chenn Individuel. Celui-ci, encore non-actif, va continuer à s'enrichir en engrangeant des informations jusqu'au moment de la naissance, de la coupure du cordon où il devient réellement actif. C'est pour cette raison que les thèmes d'astrologie sont calculés à partir de la date de naissance et non à la date de conception.

Le Ciel Postérieur représente tout ce qui se passe à partir de la naissance lorsque le cordon ombilical est coupé. Comment les choses se passent-elles à ce niveau ? C'est le niveau du monde fini. Les limites des choses sont celles du monde matérialisé et tangible. L'être s'est incarné et vit son existence à travers un corps physique et des contraintes matérielles. La survie de ce corps implique un certain nombre de règles et d'obligations qui sont à la fois universelles (manger, boire, dormir, etc.) et locales (lieu, culture, climat, etc.). Ces limites imposent à l'individu un cadre de fonctionnement bien précis, qui est le plus adapté à la réalisation de son choix d'incarnation. Sa réalité physique, son corps, subit les contraintes de ce cadre alors que ses réalités psychologique et émotionnelle sont un peu plus libres par rapport à lui.

L’intérêt de connaître ces limites matérielles peuvent être un remarquable moyen de décodage et de compréhension de la partie que nous jouons et de ce qui se passe en nous. Cela est vrai pour notre corps, notre mental, nos émotions, notre environnement et "tout ce qui nous arrive". Nous avons là, en fait, un extraordinaire outil de connaissance, encore faut-il essayer de le déchiffrer.

Le déchiffrage des latéralités : 

Il y a dans le Ciel Antérieur comme dans le Postérieur une droite et une gauche qui cependant sont inversées suivant le Ciel où nous nous trouvons. C'est là un élément important de déchiffrage des latéralités. Cette inversion nous permet de comprendre pourquoi la psychologie et la morphopsychologie placent le rapport à la mère dans le côté gauche et le rapport au père dans le côté droit alors que la M.T.C (médecine traditionnelle chinoise) et la philosophie taoïste font l'inverse.

Cela s'explique par le fait que l'Occident s'est plus préoccupé du l'esprit de l'âme, donc "non-manifesté" (des éléments qui viennent du Ciel Antérieur), que du corps et de la réalité physique et matérielle, considérés comme "inférieurs" et qui appartiennent au Ciel Postérieur. L'Orient, de son côté, s'est plus préoccupé du vécu actuel et du réel, du "manifesté", du Ciel Postérieur. Le corps physique et la réalité matérielle sont très importants pour les Orientaux, puisque c'est à travers eux que le Chenn s'exprime.

L'Occident base donc son approche sur des éléments appartenant au Ciel Antérieur, alors que L'Orient base la sienne principalement sur le Ciel postérieur, du moins pour les latéralisations physiques.

Le côté droit du corps est donc, pour les Orientaux, en rapport avec le Yin, symbolique maternelle et le côté gauche est en rapport avec le Yang, symbolique paternelle. Cette précision est importante car les latéralisations physiques des symptômes et des traumatismes vont être pour nous des éléments particulièrement parlants et révélateurs de ce qui se passe au fond de nous.

Or, étant donné que ces manifestations appartiennent au manifesté, au Ciel Postérieur, elles sont codifiées par la latéralisation proposée par les Orientaux (droite : symbolique maternelle). En revanche, tout ce qui se passe dans la psychologie, l'imaginaire, le rêve ou qui a été conçu en forme avant la naissance (morphologie) appartient au Ciel Antérieur et correspond de ce fait à la latéralisation principalement utilisée par les Occidentaux.

Afin de mieux comprendre, prenons l'exemple d'un enfant qui naît avec l'oreille droite plus grande que la gauche. S'étant formée avant la naissance (dans le Ciel Antérieur, le non-manifesté), cet enfant aura une relation d'écoute privilégiée avec son père (à ce niveau, la droite étant la symbolique paternelle). Si en revanche, cet enfant déclare une otite à l'oreille droite (à ce niveau, en relation avec la symbolique maternelle, dans le Ciel postérieur, le manifesté) c'est l'enfant lui-même qui a déclenché une manifestation symptomatique dans son corps physique. Cette otite signifiera qu'il ne veut pas entendre et que ce qui vient de sa mère ne le satisfait pas. Peut-être est-elle dans des recommandations de prudence extrême envers son enfant.

Dans le cas d'une personne qui rêve qu'elle se tord la cheville gauche, bien que cet incident ait lieu après la naissance, nous sommes dans ce cas précis, dans le non- manifesté, le virtuel, car cela se passe dans le monde onirique (rêve). Cette entorse sera à mettre en relation avec la symbolique maternelle. Si cette personne se tord réellement la cheville gauche, nous sommes dans le manifesté et cette entorse prend une symbolique paternelle et peut exprimer par exemple un problème de position, d'attitude relationnelle avec un homme.

En résumé : 

Il semble difficile - selon Michel Odoul - de comprendre les relations entre le corps et l'esprit, et par conséquent, la signification des maux du corps par rapport aux bleus de l'âme, si nous n'élargissons pas le regard que nous portons sur l'humain et sur la vie.

Il est intéressant de savoir comment le processus d'incarnation (l-accompagnement-d-ames) et l'existence dans un corps physique se déroulent en s'appuyant sur les notions de Ciel Antérieur et de Ciel Postérieur, en suivant une sorte de fil conducteur qui est ce que la tradition appelle " le-chemin-de-vie" et que Paulo Coelho nomme dans son livre L'Alchimiste : la "légende personnelle".

Il faut redonner à l'être humain sa dimension véritable, qui est avant tout spirituelle.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Mental-psychologique

Repost0

Publié le 4 Janvier 2022

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera.

Bouddha

Bonjour à tous,

Ce blog a vu le jour le 22 Novembre 2018 avec l'envie de transmettre des informations via l'écriture sur des sujets divers et variés mais cependant tous dans le domaine de la Naturopathie puisque telle est ma nouvelle fonction. La plupart des gens pensent que cette discipline se résume à donner des conseils sur la prise de telle plante pour tel symptôme - et dans ce cas ce n'est plus de la Naturopathie mais de la Naturothérapie - domaine qui ne m’intéresse guère. 

Les écoles de Naturopathie proposent d'aborder une dizaine d'outils différents tels que la phytothérapie, l'aromathérapie, les-fleurs-de-bach, la morphopsychologie, la géobiologie (la-memoire-des-murs), et bien d'autres, suivant l'école que l'on aura choisie. Certaines seront un peu plus "scientifiques" et d'autres auront un accès sur l'aspect énergétique.

Cette médecine complémentaire naturelle est pourtant un système bien plus complet qui met l'accent sur les mécanismes naturels d'autoguérison du corps d'une part et sur l'aspect - très important - du développement personnel de chaque être humain, car à mon sens, les deux sont intimement et étroitement liés.

J'ai souhaité, dans ma pratique, mettre en avant et travailler sur les quatre aspects suivants :

- Le physique : en redevenant acteur de sa santé et prendre soin de soi par des moyens naturels.

_ Le mental/psychologique : afin de trouver la cause première de la problématique, qu'elle soit consciente ou inconsciente.

- L'émotionnel : car il joue un rôle primordial dans chaque situation/problématique, qu'on le veuille ou non.

- Le spirituel : étant tous des êtres spirituels venus expérimenter sur terre et non l'inverse.

Ce blog a pour vocation de répondre aux quatre aspects cités plus haut via des outils différents. L'ouverture d'esprit - qui je le rappelle, n'est pas une fracture du crâne - et la compréhension des choses peuvent opérer en lisant un livre ou en regardant un film (cloud-atlas). Il est aussi notamment accès sur l'augmentation de la conscience le travail sur soi, le-chemin-de-vie et tout ce qui relève du domaine energetique et de la spiritualite, qui est non mesurable, non palpable.

En un an et demi, plus de cent-cinquante articles ont été écrits. Ils seront repris cette année, afin d'y apporter des infos supplémentaires et pour l'écriture d'un livre. J'écris ces articles en faisant une synthèse d'informations collectées par d'autres personnes. Je n'ai pas la prétention d'inventer quoi que ce soit. Certaines personnes ont quelquefois passé toute une vie de recherche et sont devenus des maitres en la matière dans leur discipline. Je ne fais que transmettre l'information en faisant du mieux que je peux (un des accords toltèques).

Le changement est en marche depuis quelque temps déjà et il va se manifester dans de nombreux domaines de la vie, ce qui sera difficile pour ceux qui résistent ou qui craignent le changement. De plus en plus d'individus s'éveillent et la conscience s'étend. Ce n'est pas à craindre car après tout vous avez choisi d'être ici en cette période puissante de changement physique, mental, émotionnel et spirituel.

Le nouvel an est une période pendant laquelle beaucoup prennent des résolutions pour faire des changements dans leur vie. Elles sont généralement basées intellectuellement sur la façon d'être une bonne personne ou de vivre plus sainement. Même si ces concepts restent importants, le changement devra venir de l'intérieur en suivant sa guidance et son intuition.

Je souhaite que pour cette année 2022, une prise de conscience globale se fasse afin que chacun puisse prendre ou reprendre sa vie en main. Je vous souhaite de travailler sur vos peurs qui paralysent et empêchent d'avancer que ce soit dans le domaine du travail ou en amour, de travailler la-confiance-en-soi, d'augmenter votre conscience afin de vivre une vie enrichissante et épanouissante.

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #partage

Repost0

Publié le 3 Janvier 2022

Bonjour à tous,

Outre le chemin de vie en numerologie qui nous renseigne sur notre destinée, notre volonté à nous réaliser, les épreuves rencontrées et les moyens à notre disposition pour les surmonter, le Chemin de Vie d'après Michel Odoul est aussi une sorte de fil conducteur que tout être humain suit au cours de son existence que nous pouvons comparer au scénario d'un film ou au "livre de route".

Nous avançons sur ce chemin en utilisant un véhicule particulier qui est notre corps physique. Les Orientaux proposent une image fort intéressante pour ce véhicule et ce Chemin de Vie. Nous sommes, selon eux, comme une calèche qui représente notre corps physique et qui circule sur un chemin qui symbolise la vie ou plutôt le Chemin de Vie.

La calèche circule sur un chemin de terre qui comporte des trous, bosses, cailloux, nid-de-poule, ornières et des fossés de chaque côté. Les trous, les bosses et les cailloux  représentent les difficultés et les heurts de la vie. Les ornières sont les schémas déjà existants que nous reprenons des autres et que nous reproduisons. Les fossés, quant à eux, représentent les règles, les limites à ne pas franchir sous peine d'accident. Ce chemin comporte aussi des virages qui empêchent la visibilité et traverse parfois des zones de brumes et d'orages ce qui représente toutes ces phases où nous avons de la difficulté à voir clair ou à pouvoir anticiper les choses.

Cette calèche est tirée par deux chevaux, un blanc (yang) qui est à gauche et un noir (yin) qui est à droite et qui symbolisent les émotions. Ce qui montre à quel point elles nous tirent, voire mènent notre vie.

La calèche est conduite par un Cocher qui représente notre mental, notre conscient. Elle possède quatre roues, deux devant (les bras), qui impliquent la direction donnée par les cocher aux chevaux et deux derrière (les jambes) qui transportent la charge.

A l'intérieur de la calèche, il y a un passager que l'on ne voit pas. Il s'agit du maitre ou du guide intérieur de chacun de nous, de notre inconscient que l'on peut nommer également "Ange gardien".

Notre calèche personnelle avance donc sur le chemin de la vie, dirigée en apparence par le Cocher (le mental) car c'est en fait le passager (le guide intérieur ou maitre) qui a donné la destination. 

De la qualité de sa conduite vont dépendre la qualité du confort du voyage (existence). S'il brutalise les chevaux (emotions) et les brime, ceux-ci risquent de s'énerver et de conduire la calèche à l'accident, de la même manière que nos émotions nous conduisent parfois à des actes irraisonnables, voire dangereux. S'il est trop relâché et manque de vigilance, l'attelage va passer dans les ornières (reproduction des schémas parentaux par ex) et nous suivons alors la trace des autres, en courant le risque d'aller dans le fossé. De la même façon, il ne saura pas non plus éviter les trous, les bosses et les nids-de-poule (coups, erreurs de la vie) et le voyage sera très inconfortable pour la Calèche, le Cocher et le Maître ou guide intérieur. S'il ne tient pas les rênes ou s'endort, ce seront les chevaux (émotions) qui dirigeront la Calèche. Si le cheval noir est le plus fort (en étant mieux nourri) la Calèche va tirer à droite (émotions maternelles), si c'est le cheval blanc qui domine, la Calèche ira à gauche vers les représentations émotives paternelles. Lorsque le Cocher conduit trop vite et force trop, les chevaux (émotions) s'emballent et risquent le fossé : c'est l'accident qui arrête plus ou moins violemment tout l'attelage avec plus ou moins de dégâts (accidents et traumatismes).

Parfois, une pièce de la Calèche lâche (maladie), soit par fragilité, soit parce que la Calèche est passée par trop de bosses, de trous (accumulations de comportements et d'attitudes inadéquates), il faut alors réparer par nous même (repos, cicatrisation) ou faire appel à un dépanneur selon la gravité (médecin, médecine douce). Mais il sera de toute façon important de ne pas nous contenter de changer la pièce. Il sera alors essentiel de réfléchir à la conduite du Cocher et à la manière avec laquelle, nous allons changer notre comportement, nos attitudes face à la vie, afin que la "panne" ne se reproduise pas.

Parfois, la calèche traverse des zones de brouillard. Il peut s'agir d'un simple virage que nous pouvons voir et se préparer à son arrivée en anticipant (en maîtrisant les émotions quand nous vivons une phase de changement voulue ou subie). Lorsqu'il s'agit de brume ou d'orage, la Calèche devient plus difficile à conduire et nous devons naviguer "à vue". Nous devons dans cette phase, faire une confiance totale, pour ne pas dire "aveugle", dans le chemin de vie (lois naturelles, règles de la tradition, foi, etc.) et le Maître ou guide intérieur (inconscient) qui a choisi ce chemin. Dans ces moments là, nous ne pouvons pas faire autrement que laisser la vie nous montrer la route.

Parfois, nous arrivons à des carrefours ou des bifurcations et nous ne savons pas quelle est la direction à prendre, le chemin n'étant pas balisé. Le Cocher (le mental, l'intellect) peut prendre une direction au hasard mais le risque de se tromper, voire de se perdre, est grand et plus le Cocher est sûr de lui, persuadé de tout connaître et de tout maîtriser, plus il va penser savoir quelle direction choisir mais plus le risque sera important. Nous sommes alors dans le règne de la "technocratie rationaliste", où la raison et l'intellect croient pouvoir tout résoudre. S'il est, en revanche, humble et honnête avec lui-même, il demandera quelle route prendre au passager (guide intérieur ou maître) qui lui, sait où il va et connaît la destination finale. Il pourra alors l'indiquer au Cocher, qui la prendra, à condition d'avoir été capable de l'entendre car la Calèche fait beaucoup de bruit en roulant, et il est nécessaire de s'arrêter pour pouvoir dialoguer avec le Maître ou guide intérieur. Ce sont les pauses, les retraites que nous faisons parfois pour nous retrouver, car il nous arrive de nous perdre...

Voilà une image simple mais qui représente parfaitement bien ce qu'est le Chemin de Vie. Elle nous permet de comprendre facilement de quelle façon les choses se passent dans notre vie et ce qui peut les faire déraper.

Livre : Dis moi où tu as mal, je te dirai pourquoi" Michel Odoul

 

Bien à vous...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Mental-psychologique

Repost0

Publié le 1 Janvier 2022

Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de medecin

Dicton provençal

La sauge ou la plante qui sauve et qui guérit est connue depuis l'antiquité pour ses vertus multiples. Longtemps associée à l'immortalité et à la longévité dans plusieurs cultures. Elle reste de nos jours, une plante qui entre dans de nombreuses préparations de phytothérapie. Elle est de plus appelée, le remède des femmes.

Bonjour à tous,

La sauge a des bienfaits incontournables. C'est un puissant antispasmodique et un gastro protecteur (crampe d'estomac). Ses feuilles, souvent utilisées en phytothérapie, exercent une action tonique qui facilite la digestion, régule le système nerveux, la sécrétion hormonale, les inflammations de la bouche, de la gorge, de la peau et l'infusion de sauge permettrait même d'avoir un ventre plat ...

Système digestif : 

Utilisée pour toutes sortes de troubles tels que les ballonnements, les spasmes gastriques et intestinaux, les flatulences, la digestion difficile, les éructations...

Système nerveux :

Améliore les fonctions cognitives, calme les crises d'agitation de la maladie d'Alzheimer, stimule la mémoire...

Système respiratoire :

Traite les problèmes pulmonaires et affections respiratoires courantes...

Système reproducteur féminin :

Possède des propriétés œstrogène-like (régulation hormonale) régulièrement utilisée pour réguler le cycle menstruel. Régule les bouffées de chaleur et la transpiration. Elle serait la plante souveraine en cas d'infertilité. Permet de soulager les règles douloureuses, irrégulières, peu ou trop abondantes...

Sphère ORL :

Adoucit la gorge, indiquée en cas de sinusite, laryngite, pharyngite en infusion par exemple.

Sphère Buccale :

Elle favorise l'hygiène buccale étant antiseptique et astringente. Elle limite le développement des bactéries (plaque dentaire) et améliore les gingivites, aphtes en bain de bouche.

Système tégumentaire :

Soulage les piqûres de guêpes ou abeilles, lutte contre l'alopécie et les pellicules et redonne tonus et brillance aux cheveux. Lutte contre la peau grasse, pour avoir bonne mine, la cellulite ...

Elle sert évidemment à purifier l'ambiance d'une pièce, chaque thérapeute le sait ... Enfin bref, elle est bonne pour tout!

 

Bien à vous ...

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam

Publié dans #Parapharmacie

Repost0